Les ballades Jeunes Pop’ (1)

Lundi soir, les jeunes pop de la 10e et de la 9e se sont retrouvés pour un collage.

Au programme, des affiches “UMP”, “Jeunes Populaires” et “Réforme des lycées”.

Merci à Eglantine et Noémie, Pierre, Xavier et Alexandre pour leur aide précieuse.

Beaucoup d’autres collages ont précédé et bien d’autres suivront. Nous faisons de la campagne des européennes un enjeu majeur pour notre mouvement.

Autre corde à notre arc, les affiches “Nicolas Sarkozy, un président à la hauteur des enjeux” et bientôt les affiches officielles des élections européennes.

Je vous rappelle que vous êtes invités Jeudi soir à 19h
à la réunion débat en présence de Dominique RIQUET,
Maire de Valenciennes, tête de liste Nord-Ouest aux européennes,

Marc Philippe DAUBRESSE,
Secrétaire Général Adjoint de l’UMP

Christian VANNESTE,
Député du Nord

Gérald DARMANIN,
Président du groupe UMP et apparentés au Conseil Municipal de Tourcoing

et moi même.

Rendez vous donc Jeudi 23 avril à 19h dans les salons du Ptit Quinquin, 9 place de la République à Tourcoing.

L’Europe nous concerne tous, alors mobilisons nous !

Articles liés

3 commentaires

  1. Questions stupides :

    1) Les Irlandais “doivent revoter” (dixit Monsieur Sarkozy) parce qu’ils ont voté sur des thématiques nationales (dixit encore Monsieur Sarkozy)

    En revanche…Voter aux européennes sur des thématiques “nationales” sinon “locales”…Pas de souci ?

    Donc lors d’un référendum il faut répondre à la question posée…Mais lors des européennes, non ?

    2) J’ai vu quelques affiches pour la campagne UMP, et également les affiches avec “Nicolas Sarkozy : un président à la hauteur des enjeux”.

    Nicolas Sarkozy se présente à la présidence du Conseil Européen ? A la députation européenne ?

    …Qui peut rappeler au Président qu’il a déjà un mandat en cours, et que ce dernier est incompatible avec tout autre mandat, européen comme local ?

    Si c’est “Nicolas Sarkozy” qui est à la “hauteur des enjeux”…L’UE ne l’est donc pas ?

    De qui l’UMP fait il la campagne ? De ses candidats aux européennes – même si les “meilleurs” ont été écartés, comme Monsieur Lamassoure par ex – ou bien de Nicolas Sarkozy…Qui, l’aurait il oublié ? A déjà gagné l’élection présidentielle ?

  2. @Seb

    Notre campagne d’affichage “Un président à la hauteur des enjeux” a tout simplement pour but de rappeler que à nos concitoyens que la crise que nous vivons est la priorité n°1 du Président Sarkozy et du gouvernement.

    Le lien avec les européennes?
    A l’heure où nos opposants crachent sans cesse sur les réformes, rapellons à tous que notre famille politique est bien présente à leur service. En votant UMP et par là même PPE le 7 juin, ils permettront à nos députés européens de favoriser des mesures en accord avec nos lignes directrices.

    Je vous rappelle que les membres élus du parti socialiste européen regardent nos députés européens de gauche comme des dinosaures complétement en décalage avec la vision moderne de la politique.

    Enfin cette affiche est un clin d’oeil à la présidence française de l’UE. Qui fut un succès, même au regard des députés européens de gauche précédemment cités.

    En résumé:
    Notre campagne d’affichage “Un président à la hauteur des enjeux”, “UMP” et “Jeunes Populaires” est une réponse généraliste aux critiques abusives envers la droite fraçaise et un élan vers la campagne de collage officielle des européennes que je prépare pour bientôt…

    Bien à vous

  3. A Eric,

    C’est bien ce que je me disais. Vous voulez faire campagne sur des thématiques nationales. Où est l’Europe là dedans ?

    Le PS est le PS, tout le monde s’en tape de leurs envies, ou même de la vision “moderne” de la politique vue par l’UE.

    Pourquoi ne parle t on pas de l’Europe ?

    Quelques questions (que vous pourrez poser, éventuellement, à votre “chef de fédération” ou je ne sais qui) :

    1) Pourquoi le PPE et plus particulièrement l’UMP soutient il Barroso à la présidence de la Commission Européenne ?

    Ce charmant Barroso est le serviteur zélé de Washington : voir à ce propos les documents sur la CIA, récemment divulgués par Monsieur Obama.
    http://bruxelles2.over-blog.com/article-30492867.html

    Comme le dit l’éditorialiste d’un célèbre journal portugais, ces dirigeants ont été “complices”. “Ce dernier (Barroso) est le seul à disposer encore de responsabilités politiques. Est-il raisonnable que cela continue ainsi ?” s’interroge-t-il.

    A ces activités fort sympathiques, on peut rajouter l’inertie de la Commission pendant la crise (du propre aveu du Président Sarkozy), et l’ultra libéralisme du sieur Barroso, qui convient effectivement en période de crise (!) surtout quand on sait que Monsieur Barroso est d’autant plus favorable au libéralisme à tout crin, qu’il est lui même protégé par son statut de fonctionnaire ! Haut fonctionnaire !

    2) La Présidence française est loin d’avoir été un succès. Une amie Irlandaise m’a fait passé nombre d’articles où le Président Sarkozy a très mal défendu l’intérêt européen, et que dire de l’image de la France ! Comment expliquer que la presse internationale ait repris, comme sérieux, les “informations” de Libé…Si ce n’est que tout le monde estime que le Président Sarkozy est capable de tenir semblables discours ?

    3) Pourquoi promouvoir Nicolas Sarkozy…Au lieu de mettre en avant, et bien, les candidats de l’UMP ? N’est ce pas plus censé ? Sachant qu’on ne va pas élire Nicolas Sarkozy Président de l’UE…Mais des députés européens ?

    4) Vous dites que vous désirez mettre en avant le fait que l’Exécutif national a pour priorité la crise. Et c’est sans doute pour cela que :
    -le Président a le temps de venir faire des discours à l’UMP ?
    -Monsieur Karoutchi et Mme Pécresse font campagne avec Monsieur Barnier, et Mme Dati…Accessoirement Ministres de la République ! Ils sont assidus à leur tâche ! La France est prioritaire, cela se voit ! –
    -Monsieur Riester, qui a porté le projet HADOPI (vous savez, celui là même qui est contesté par…Les députés européens !) ne trouve rien de mieux à faire que…Partir en campagne avec la Ministre Rama Yade, qui use et abuse de sa popularité
    -Monsieur Le Maire…Laissera tomber l’UE lors des régionales
    -Monsieur Sarkozy coupe de plus en plus dans son agenda : priorité aux élections…Adieu la crise ?
    -Des candidats sérieux et intelligents ont été en bas de la liste ! Ex type : Lamassoure…Troisième place. Première ? Baudis. Inconnu du PE…Mais président médiatique de l’IMA…Qu’au passage il n’a pas l’intention de quitter.
    -Pour finir…L’engagement des candidats : ils siègeront sauf si…Le parti, le Gouvernement, ou le Président les réclame ! Ce n’est parce que le PS a un tel irrespect qu’il fallait l’imiter ! On sait ainsi que Mme Dati est assuré de “rentrer” plus tôt de Bruxelles, et que Monsieur Barnier…Veut un maroquin bruxellois. Sincèrement, on n’aurait pas pu donner la tête de liste à Lamassoure (qui fait du bon boulot) et inviter le Président de la Commission à éventuellement prendre Barnier après. Quel respect des électeurs : “votre vote me sert de strapontin” ! Nouveau slogan pour la campagne ?

    Est il si difficile de parler de l’Union Européenne ?
    -Institutionnel : perso, je me souviens que mister Sarko nous avait parlé d’un traité “simple” (sic!), “se limitant aux questions institutionnelles” (des transferts de souveraineté c’est du domaine institutionnel ? La primauté de la Charte c’est du domaine institutionnel ?), et “court” (sic!) Il est où ? Parce que moi je ne vois qu’un traité long, illisible, et qui ressemble comme deux gouttes d’eau au “défunt” TCE !
    -Economie : est ce que le PPE veut toujours favoriser la titrisation en Europe ? Et sincèrement, de qui se moque t on avec les services publiques ? Quelle est la position du PPE sur le traité AMI ? Et autres traités du même genre ?
    http://www.etudes.ccip.fr/omc/pdf/Accord_CommerceServices_AGCS.pdf
    Ou encore sur la directive sur le temps de travail ?

    Au programme: une course sans fin vers des salaires toujours plus bas, une durée du travail toujours plus longue, des salariés toujours plus “flexibles”, une “insécurité sociale” croissante avec des emplois précaires et des “salariés jettables”, des vacances plus courtes, la suppression du SMIC, la réduction des allocations-chômage, la privatisation des services publics afin d’offir de nouvelles sources de profit aux entreprises, le remplacement des systèmes de retraites et de santé publics par des assurances privées et des fonds de pension, et la suppression progressives des charges et des impôts pour les entreprises…

    -bilan du mandat de Barroso : il y en a bien un, pourquoi n’en parle t on pas ?

    Sincèrement, pour avoir un vrai débat (pour une fois) ne pourrait on pas parler seulement du sujet de l’élection – l’Europe – au lieu d’embrayer sur une passe d’arme entre l’UMP et le PS pour savoir quel vote est le plus “utile”?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.