L’affaire de la lettre de menaces à Sarkozy toujours en poste-restante

(…) Il y eut ensuite le défilé des journalistes de la France entière, qui se sont emparés de l’affaire, dans un but d’information souvent, de militantisme parfois. L’assemblée nationale elle-même s’en est mêlée : Christian Vanneste, député UMP du Nord, a posé une question écrite à Michèle Alliot-Marie en février, lui demandant son sentiment sur la procédure subie par le Louvroilien. Ce à quoi la ministre de l’Intérieur a répondu, fin mars, que la police avait agi de manière « légitime, dans le cadre prévu par le code de procédure pénale », comme le rappelait le député lui-même.

L’auteur véritable du courrier menaçant le président Sarkozy n’a toujours pas été identifié, a également expliqué Mme Alliot-Marie. Zéphir Brassart continue à se demander de qui il s’agit. « Ça me travaille ». Le ministère de l’Intérieur reprend, dans sa réponse écrite à la question de M. Vanneste, le précédent d’une lettre écrite à un service de gendarmerie, qui avait déjà abusé de l’identité de M. Brassart quelque temps auparavant. L’auteur véritable de la lettre a été parfois un peu oublié derrière la polémique sur l’arrestation du retraité, aussi surprenante fut celle-ci. Devant les journalistes, M. Brassart avait réclamé des excuses de l’État pour le traitement subi à tort. Il a finalement eu droit à celles du commissaire principal de police Thierry Martin, le chef du district de police de Maubeuge, soit un fonctionnaire n’ayant rien à voir avec sa garde à vue, puisque celle-ci était menée par des agents parisiens régulièrement amenés à partir sur les traces de candidats potentiels à un attentat sur les plus hautes autorités de l’État. La réponse écrite du ministère semble clore aujourd’hui le dossier.(…)

♦ Extraits d’un article de La Voix du Nord (Maubeuge)

Pour l’ensemble des mes Questions écrites, cliquer ici.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.