Opposition UMP et conseil municipal de Tourcoing

Pour l’opposition, évoquer le désengagement de l’État n’est qu’une vue «  partiale ». «  Il ne faut pas oublier le fonds de compensation de la TVA, ni la simplification des marchés publics » a assené Gérald Darmanin, chef de file du groupe l’UMP. Et celui-ci d’avancer une proposition : « Nous souhaitons faire partie d’une mission qui évaluera l’état du parc immobilier de la ville et permettra de voir quelles ventes peuvent être réalisées. ». Quant aux priorités, elles rejoignent celles du programme défendu par Christian Vanneste lors des élections municipales : «  Un vrai programme de vidéosurveillance (sécurité) et une réflexion sur le devenir de l’ancienne gare (emploi) ».

♦ Extrait article de La Voix du Nord, vendredi 20 février 2009

Articles liés

2 commentaires

  1. Hier soir, Monsieur Bernard DESPIERRE a proposé que notre ville rejoigne une oganisation ayant pour objet le “boycott des banques soutenant l’Etat d’Israël”. Puis, Monsieur Michel VAN TICHELEN a déclaré “je suis désormais favorable, je pense maintenant beaucoup de bien de la bibliothèque de François Mitterrand”. Pensait-il particulièrement à “Histoire de l’armée allemande”, écrite par le très antisémite Jacques BENOIST-MECHIN ?

  2. Les médias s’attaquent à nos vins !

    Les médias ont largement et complaisamment répercuté le nouveau dogme délirant de l’Institut national du cancer :
    « Le risque augmente avec la quantité globale d’alcool absorbée et est significatif dès une consommation moyenne d’un verre par jour. Toute consommation d’alcool est donc déconseillée. »

    Pour se désintoxiquer de cette honteuse propagande au pays du château Margaux et du château de Pommard, on lira l’article de Newsweek, basé sur les plus récents travaux scientifiques, intitulé “Quatre raisons de plus de boire du vin rouge.”
    http://www.newsweek.com/id/181242

    Pour ma part, hier, c’était entrée au vin blanc, plat de résistance au vin rouge…Et dessert au champagne (les économies ce sont faites sur les sports d’hiver cette année)…Mais rassurez vous : ma femme, été le “capitaine de soirée”. Elle n’a bu (comme Monsieur Sarkozy ?) que de l’eau.

    Les députés pourraient ils faire savoir que “l’institut national du cancer” n’a pas parole d’oracle ? Est il bien nécessaire de stigmatiser nos vins…En plein crise économique !…Alors que les instituts étrangers reconnaissent les bienfaits de la viticulture ?

    Cette “alerte” me semble aussi ridicule que le “risque” de se voir piquer par une “chauve souris enragée”.
    http://www.youtube.com/watch?v=JXUlJAuiWvI

    Sinon, je viens d’apprendre, qu’après un groupe de travail sur les enseignants chercheurs, voilà que le groupe UMP lance un groupe de travail sur … l’outre-mer. Au rythme des dossiers brulants, il n’y aura bientôt plus assez députés UMP pour tenir ces groupes de travail “mouche du coche à incendie”, qui servent surtout à tenter de faire croire que les députés UMP peuvent avoir une influence sur les dossiers brulants.

    Ca me fait penser au groupe “marseillaise dans les stades”, un peu du même genre, dont on attend encore qu’il ne rende surtout pas ses conclusions et ne fasse aucune proposition.

    A force de prendre de telles initiatives, Jean-François Copé va finir par discréditer toute initiative venant du groupe UMP, et c’est dommage car il y a un réel travail accompli par certains. Je pense en particulier au groupe sur la formation professionnelle ou celui sur les professions règlementées.

    Au fait, en parlant du groupe, quand est ce que les parlementaires élisent un nouveau président de groupe ? Après l’enterrement de Monsieur Copé ? “Lui vivant” il n’y aurait pas “d’augmentation de la redevance”.

    Il faut croire qu’il est mort…Alors…A quand un Président de groupe plus sérieux et crédible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.