Déjà plus de 30 parlementaires UMP soutiennent la récupération des points du permis !

Dernière minute : plus de 30 parlementaires du Groupe UMP de l’Assemblée nationale ont d’ores et déjà cosigné ma proposition de loi [nb : celle-ci a été envoyée lundi 19 dans l’après-midi] tendant à améliorer le fonctionnement du permis à points. Malgré leur emploi du temps chargé, ces parlementaires ont donc été plus attentifs que certains lecteurs qui tiennent à s’exprimer dans la presse et qui n’ont pas remarqué que la récupération plus rapide des points par des personnes ayant un usage professionnel de leur véhicule était légitimée par une exposition beaucoup plus importante en raison des kilométrages et par le risque de perdre leur emploi. Ceux qu’une telle hypothèse ne semble pas émouvoir n’ont pas non plus pris soin de remarquer que ma  proposition de loi limitait la récupération à des pertes bénignes de un ou deux points qui n’ont strictement rien à voir avec l’accidentologie sévère…

Mais il y a aujourd’hui tellement de gens dont l’incompétence ou la paresse intellectuelle n’entravent pas le besoin de parler !

Articles liés

4 commentaires

  1. Tiens, le député se livre à une auto-analyse en fin de post ?

    2e point :
    il peut prouver que les écarts de conduite entrainant un retrait 1 ou 2 points ne se sont pas accidentogènes ?

  2. @ Louis Cypher : c’est l’absence de ceinture attachée qui constitue -par exemple- une menace et est donc accidentogène. Comme vous l’avez appris dans votre code de la route, la ppl ne la prend pas en compte puisqu’il ne s’agit pas d’une faute dite bénigne…

  3. M’en fout, je conduis pas. Je pilote et je navigue, ce sont des autres dimensions.
    Je posais juste la question, pour pallier l’absence de chiffres dans les déclarations du député.
    Mais bon, si vous me dites que rouler à 75 dans un village, téléphoner au volant, franchir une ligne blanche, accéler quand on se fait doubler,c’est finalement pas si grave que ça, vous devez avoir raison…
    mais :
    – pourquoi ca serait moins pénalisant pour un professionnel que pour un conducteur lambda ? Ils ont la meme formation, empruntent le meme reseau routier, utilisent les memes outils, mais n’auraient pas la meme sanction ?
    – Le but de pénaliser, c’est pas justement de faire en sorte que tout le monde devienne des bons conducteurs et ne soient plus des dangers pour les autres ?
    – Les stages de récupération de points, c’est pas une solution satisfaisante ? Ne faudrait-il pas réfléchir dans ce sens ?
    – Pourquoi 1 an au lieu de 3 ? des statistiques justifient cette durée ?
    – et encore une fois, au risque de paraitre trop curieux, quelle est la part des professionnels mis en cause dans les accidents de la route ? Quels sont les comportements les plus accidentogènes ?
    – Et que pensez-vous du la stat : 2/3 des accidents du travail sont des accidents sur la route (toute gravité confondue), 50% des morts au travails sont morts sur les routes ?

  4. La vitesse n’est pas un risque d’accident mais d’aggravations.
    Les risques d’accident sont souvent des fautes de conduite, le téléphone, la cigarette, l’alcool , la fatigue et parfois la voiture qui vous précède et qui roule lentement et vous oblige à doubler. Rouler doucement peut-être aussi dangereux sur les routes à grande circulations.

    Je réponds au dernier paragraphe.
    La raison est simple quand les personnes partent trés tôt le matin pour un rendez vous lointain aprés avoir travaillé tard la veille. Il arrive malheureusement que la fatigue aidant les gens se tuent sur les routes parcequ’ils s’endorment et font des fautes de conduites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services