Tibet ou le meilleur des mondes ?!

Drapeau TibetA l’occasion du passage de la flamme olympique devant l’Assemblée nationale, cet après-midi, nous, membres du Groupe d’Etudes sur le Tibet, allons, ceints de nos écharpes tricolores, saluer ce passage et manifester notre soutien au peuple tibétain.

J’en profite pour vous communiquer le dernier article de Lionnel LUCA, Président de notre groupe d’Etudes, au sujet du badge des sportifs français :

On félicitera les sportifs sensibles aux valeurs de l’olympisme d’avoir voulu témoigner publiquement mais le badge présenté est d’une insignifiance rare et il est aux Droits de l’Homme ce que le canada dry est à l’alcool. Dans « le novlangue » caractéristique de notre époque on n’ose plus revendiquer un monde libre qui pourrait froisser les dictatures mais « un monde meilleur » qui ne pourra que conforter le régime communiste chinois, car c’est le slogan de tous les régimes totalitaires !

Articles liés

10 commentaires

  1. Vous avez tout à fait raison concernant ce badge. Chacun comprend ce qu’il veut bien comprendre dans ce slogan.
    La véritable action, celle qui pourrait faire mouche, c’est qu’aucun sporif français n’aille à ces jeux. Mais ne nous leurrons pas, cela ne risque pas d’arriver. Je reconnais d’ailleurs que c’est un énorme sacrifice pour un athlète qui se prépare depuis de nombreuses années et qui n’aura probablement qu’une fois dans sa vie l’occasion de participer à des jeux olympiques

  2. Ce qui va être amusant, ce sont les conséquences de la montée du sentiment “anti-français” qui commence à pointer le bout de son nez en Chine…
    Les députés en manque de médiatisation ont ils bien pesé les conséquences de la sur-médiatisation de leur “combat” ? C’est facile de critiquer la Chine quand, de toutes façons, on a aucun intérêt économique sur place et que, quoiqu’il arrive, on touche sa grosse indemnité chaque mois. Les industriels, entrepreneurs français sur place, eux, vont payer les pots cassés, sans avoir rien demandé… sans compter le stratégique secteur du tourisme français qui risque d’en prendre un coup derrière les oreilles… Oui, ont-ils bien pesé les conséquences de leur actes ?

  3. Pour terminer mon précédent post : les députés doivent-ils en priorité défendre les intérêts du peuple tibétain ou les intérêts des entreprises et des citoyens français ?

    La question mérite d’être posée. Une réponse – de la part du député vanneste, par exemple ? – permettra de mieux comprendre a quoi sert l’assemblée nationale.

  4. Mr Louis Cypher il est déplorable surtout de constater que des personnes comme vous ce permettent d’être ignorant des tortures que subit le peuple tibétain dans indifférence et le peuple chinois lui-même se voit filtrer l’information.

    Qui êtes-vous pour vous permettre d’être si indifférent ? Certainement pas une personne qui tend la main à son prochain lorsque celui-ci souffre mais plutôt à lui marcher dessus.

  5. Et les tortures subies par le peuple irakien, monsieur le bien pensant ? Des peuples qui se font torturer, je peux vous en montrer à la pelle, monsieur le bien pensant. Venez, on prend 1 mois, on va visiter quelques pays : on va bien voir si seul le peuple tibétain subit la torture, la répression, les exactions. Quant au contrôle de l’information appellé art de la désinformation, il n’est nullement l’apanage de la Chine : regardez juste 1 semaine Fox News, on va rigoler, monsieur le bien pensant.

    Oui, mais voilà, il est super à la mode de prendre la défense des tibétains, tellement “hype” de prendre la défense des moines : ces combats de politicards à géométrie variable me font tout simplement vomir.

    Le combat pour la liberté des tibétains est cependant un combat noble : simplement, est-il nécessaire de se pavaner devant les caméras pour mener ce combat ?? Ces députés ont-il eu une pensée pour les ressortissants français sur place ? les ont-ils prévenus ? ont-ils prévu les conditions de retour des étudiants français – par exemple – qui vont comprendre ce que veut dire “régime totalitaire” ?

    Je ne critique pas le noble combat pour la liberté : je critique la pitoyable médiatisation de députés en manque de visibiltié.

  6. PS : puisque vous parlez d’indifférence, monsieur MAES le bien pensant, les députés ne sont-ils pas totalement indifférents au sort des citoyens français installés en Chine ? Vont-ils tendre la mains à ces ressortissants qui peuvent tout perdre sur une simple signature administrative (mesure classique de retortion) ?

  7. Si sous prétexte de peur de la Chine (raison économique) et sous prétexte qu’il y a bien d’autres combats (Irak, pays d’Afrique, etc…) il ne faut rien faire… et bien je trouve cela bien navrant.

    De plus, qui êtes vous pour prétendre être meilleur que les autres ?

  8. Je n’ai pas dit qu’il ne fallait rien faire : j’estime juste que la manière – médiatique – de procéder n’est pas vraiment la plus efficace. D’autre part, le rôle de l’assemblée nationale française (et des députés) est-il de s’occuper du sort d’une région chinoise ou de travailler au développement de la France, de préparer l’avenir du pays pour nos enfants ? Passez-moi l’expression, mais il y a suffisamment de “bordel” en France pour occuper les cerveaux de nos si chers députés à longueur de journée.

    Je ne me prétend nullement meilleur que les autres : je laisse cela aux députés, cette bande de vantieux prétentieux. Je suis juste un citoyen (expatrié) qui donne son avis sur un espace d’expression. En ayant le petit avantage de voir les gesticulations françaises depuis l’extérieur, ce qui donne un point de vue bien différent.

    D’autre part, si – par miracle – les députés français arrivaient à “libérer” le Tibet, ont-ils prévu la suite ? ont-ils bien conscience de tous les enjeux régionaux ? Ont-ils réfléchi à quel soutien apporter à un gouvernement autonome tibetain, qui serait bien isolé dans cette partie du monde ? “Libérer” le peuple tibétain, c’est à coup sur affaiblir politiquement la Chine : la Chine n’est qu’un assemblage musclé de régions qui pourraient toutes prétendre à leur autonomie. Qui dit revendications autonomistes dit démentelement. Les économies nternationales étant tellement liées entre elles, quelles conséquences économiqes mondiales (sans parler des conflits armés, des attentats, des ressurgences ethniques et religieuses, etc..) découleraient d’un affaiblissement politique de la désormais si puissante Chine ? Nos si éclairés députés ont-ils bien pesé toutes ces conséquences ? Ont ils prévu un plan de gestion de la potentialité d’une telle crise ?
    Et à plus court terme, je le redemmande, ont-ils prévu un plan de gestion diplomatique d’une possible crispation des relation franco-chinoise ? Ou l’intérêt de Luca et consors est-il juste de foutre la m…e et de laisser le ministre des affaires (qui lui sont) étrangères gérer une situation fécale, genre de petite vengeance politique ?

  9. Bonjour à tous et à toutes,

    Un peu d’histoire sur le Tibet, si vous le voulez bien.
    … pour éviter les dérives négationnistes…
    Et demain, je vous raconterai l’histoire d’une petite souris, pour illustrer la raison pour laquelle nous sommes TOUS concernés par ce qui se passe au Tibet.

    “Le moment décisif dans l’histoire du Tibet eut lieu en 1949, lorsque l’Armée populaire de libération de la RPC pour la première fois pénétra au Tibet. Après avoir défait la petite armée tibétaine et avoir occupé la moitié du Pays, le gouvernement chinois, en mai 1951, imposa au gouvernement tibétain le prétendu Accord en 17 points pour la libération pacifique du Tibet. Cet accord, signé sous contrainte, n’était pas valable sur la base du droit international.” source : tibetan.fr (allez vérifier vous-mêmes et vous aurez aussi la suite du document, très instructif)

    Enfin, petit extrait ONUsien.
    L’ONU a voté trois résolutions visant à l’autodétermination du peuple Tibétain… En 1959 (résolution numéro 1353) en 1960 (résolution numéro 1723) et en 1965 (résolution numéro 2079).

    Le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes est une réalité textuelle internationale, mais les massacres n’ont jamais cessé au Tibet.

    Citons :
    a) Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide (Nations-Unies, 9 décembre 1948).

    b) Déclarations universelle des droits de l’Homme (Nations-Unies, 10 décembre 1948).

    c) Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (16 décembre 1966) dont tout particulièrement l’article 1: “Tous les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel”. L’article 2: “Pour atteindre leurs fins, tous les peuples peuvent disposer librement de leurs richesses et de leurs ressources naturelles.” Et l’article 27 : “dans les Etats où il existe des minorités ethniques, religieuses ou linguistiques, les personnes appartenant à ces minorités ne peuvent être privées du droit d’avoir en commun avec les autres membres de leur groupe, leur propre vie culturelle, de professer et de pratiquer leur propre religion ou d’employer leur propre langue.

    d) Déclaration universelle des droits des peuples (Alger, 4 juillet 1976), dont tout particulièrement les articles de la section I “Tout peuple a droit à l’existence” et ceux de la Section II ” Droit à l’autodétermination politique” dont l’article 5 “Tout peuple a le droit imprescriptible et inaliénable à l’autodétermination. Il détermine son statut politique en toute liberté, sans aucune ingérence étrangère extérieure”. Et l’article 6: “Tout peuple a le droit de s’affranchir de toute domination coloniale ou étrangère directe ou indirecte et de tout régime raciste”.

    e) Convention relative aux droits de l’enfant (Nations-Unies, 26 janvier 1990) dont tout particulièrement l’article 30: “Dans les Etats où il existe des minorités ethniques, religieuses ou linguistiques ou des personnes d’origine autochtone, un enfant autochtone ou appartenant à une de ces minorités ne peut être privé du droit d’avoir sa propre vie culturelle, de professer et de pratiquer sa propre religion ou d’employer sa propre langue en commun avec les autres membres de son groupe”.

    Malrgé l’existence de tous ces droits, les Tibétains n’en ont AUCUN, sauf celui de mourrir pour la cause de son envahisseur, dans l’indifférence internationale.

    Donc faites comme Monsieur VANNESTE, portez haut et fort votre soutien au Peuple Tibétain.
    Un drapeau à votre fenêtre ne coûte rien surtout si vous le téléchargez, mais au moins, vous ne ferez plus partie de la masse qui préfère ignorer.

    Ch’Tibet libre !!!

  10. COMME PROMIS L’HISTOIRE DE LA TRAPPE À SOURIS

    Ou pourquoi il est si important que le Monde entier porte secours au Tibet et aux Tibétains.

    Une souris observait à travers la fente d’un mur le fermier et sa femme ouvrir un colis. Quelle est donc la nourriture que ce colis caché? Se demanda la souris. Quel ne fut pas un choc que de découvrir qu’il s’agissait d’une trappe à souris!
    Elle se hâte donc à la grange pour proclamer le sévère avertissement : il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison!

    Le poulet cacassa, se gratta le dos et levant le cou, il répondit: “Monsieur Souris, je comprends que cela est un problème pour vous mais cela n’a aucune conséquence pour moi. Cela ne me dérange pas.”
    La Souris se tourna donc vers le cochon et lui dit : Il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison!Le cochon se montra sympathique mais répondit :” Je suis très peiné, Monsieur Souris mais je ne peux rien faire si ce n’est prier mais soyez assuré de mes prières.”
    La Souris se tourna alors vers la vache et lui lança son cri d’alarme : Il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison!
    Et à la vache de répondre:” Eh bien, Monsieur Souris, je suis peiné pour vous mais cela ne me fait pas un pli sur le ventre!”

    C’est ainsi que Monsieur Souris s’en retourna à la maison, la tête basse et découragé d’avoir à affronter seul la trappe à souris du fermier.

    Dans la nuit qui suivit, un bruit étrange fut entendu dans la maison, un bruit qui ressemblait à celui d’une trappe à souris refermée sur sa proie. La femme du fermier se précipita pour voir ce qui avait été attrapé mais dans le noir, ne vit pas que c’était la queue d’un serpent venimeux qui avait été happée par la trappe.
    Affolé, le serpent mordit la femme du fermier qui s’empressa de la conduire à l’hôpital dont, hélas, elle revint avec une forte fièvre.
    Or tout le monde sait bien qu’il faut soigner une forte fièvre avec une soupe au poulet et le fermier sortit donc sa machette pour aller chercher le principal ingrédient pour la soupe. Mais la maladie de la femme du fermier empirait à ce point que tous les amis et les voisins vinrent la veiller 24 heures sur 24 à son chevet.

    Pour les nourrir, le fermier dut tuer le cochon. En vain, la femme finit par mourir.
    C’est ainsi que beaucoup de gens venant aux funérailles, le fermier dut abattre la vache pour disposer d’assez de viande pour tout ce monde.
    Monsieur Souris? Très triste, surveillait tout ce va-et-vient par la fente du mur.

    Ainsi donc, la prochaine fois que vous entendrez dire qu’une de vos connaissances est aux prises avec un problème qui ne vous concerne pas, souvenez-vous que lorsqu’un des nôtres est menacé, nous sommes tous en danger.

    Ainsi donc, le sort du Tibet et des Tibétains, dont vous entendez parler “de loin”, vous concerne également. Vous êtes tous en danger, au moins autant que les Tibétains.
    Pour agir pour vous-mêmes, agissez en faveur du Tibet.

    Bonne journée.

Répondre à Chtibet Libre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services