O Liberté, que de crimes on commet en ton nom !

Quelques activistes qui ont un pois chiche à la place du cerveau se déchaînent à nouveau au parti socialiste et ailleurs pour m’interdire de penser.

Certains prétendent défendre l’homosexualité. Proust, Gide, Oscar Wilde doivent se retourner dans leur tombe devant tant de bétises et d’intolérance.

Dois-je rappeler à ces jocrisses la cinglante affirmation d’Oscar Wilde, ce génie : “Si Adam avait été homosexuel, nul ne serait là pour le dire”. C’est exactement ce que j’ai dit et la raison pour laquelle des magistrats si dignes de ce qu’est devenue (hélas) la justice de notre pays, ont cru devoir me condamner.

Oscar Wilde aussi en son temps avait été condamné pour des raisons inverses. Dans les deux cas, c’est bétise et intolérance.

Articles liés

18 commentaires

  1. Ces personnes vous interdisent de penser dans les milieux autorisés?

    En citant des grands noms, cela n’empeche pas que n’importe qui, aussi célèbre soit-il, peut dire une bétise un jour, qui sait… La reprendre en devient peut-être condamnable selon les cas (ou risible), ne pensez-vous pas?

    Même si pour ce cas Mr Wilde à raison.

    Bonne continuation à vous.

  2. Mille fois d’accord avec vous !
    Madame Roland serait fier de vous!
    Continuez sur votre lancée ! Des millions de français sont avec vous.
    Un jeune électeur centriste

  3. Je suis bien d’accord avec vous, monsieur Vanneste. Ils sont ridicules de vous empêcher de penser aujourd’hui.

    D’ailleurs, votre raisonnement est tout àfait opérant, et la phrase d’Oscar Wilde limpide : elle constitue une base d’évaluation sérieuse de la menace qui pèse sur l’humanité, avec l’homosexualité.

    De fait, si Adam était homosexuel, nous ne serions pas là. Voilà qui porte, non ?

  4. On ne peut interdire de penser à ceux qui manient l’insulte et la caricature, c’est même ce qui fait l’honneur de notre démocratie. Seuls les électeurs peuvent renvoyer les trissotins de banlieue à leur philosophie de comptoir.

  5. Je ne peux qu’être d’accord avec votre position, la phrase d’Oscar Wilde est tellement pleine de bon sens

    C’est pourquoi je vous soutiens totalement dans ce combat comme dans votre combat pour relever Tourcoing

  6. Bonjour, la liberté de penser pour une personnalité, c’est donné la parole à celui-ci, pour toutes les personnes pensant la même chose; mais ne pouvant le dire tout haut; et, croyait moi ily a plus de monde qu’on ne le croît.

  7. Oscar Wilde a le sens de la formule, le goût des bons mots et du paradoxe… Du paradoxe dans son œuvre comme dans sa vie.

    Aussi, si Oscar Wilde aimait les garçons, cela ne l’empêchait pas d’être marié et d’avoir des enfants… Les exemples sont nombreux. Pourquoi Adam n’aurait-il pu être de ceux-là ?

    Qu’en pensez-vous, Monsieur le Député ?

  8. La communication est un art difficile qui implique une grande modestie ! Ce que j’ai voulu dire importe peu, la vérité de mon message, mon cher Jules, est ce que vous avez compris, ce que d’autres auront entendu. Que vous vous exprimiez au sujet de mon message, je ne peux que m’en réjouir : un homme averti en vaut deux.

    La compagnie d’Oscar Wilde est fort agréable, malheureusement trop souvent il cède à la facilité de bons mots au mépris de leur justesse. Pourquoi ne pas fréquenter plutôt Marguerite Yourcenar ? Les Mémoires d’Hadrien… La femme, les enfants, les soldats, les conseillers, les confidents, l’amant, les faiblesses… et ce fils spirituel, le futur Marc Aurèle auquel s’adresse la lettre. Les relations de tout homme sont riches, complexes, fécondes…

    La polémique qui s’est jadis engagée autour de propos de Christian Vanneste, autant que je m’en souvienne, est née lors des débats au sujet du pacs. À l’époque sur un forum -d’où j’ai été exclu-, j’ai pris la défense de Christian Vanneste. Nombreux sont les homos qui ont défendu un droit à la libre expression en désaccord total avec des militants obscurantistes singeant les hétéros… Le pacs pouvait-on craindre alors risquait de dénaturer la notion de mariage et de famille… Mais, en marge du pacs, mariages et divorces à répétition ne sont-ils pas tout aussi inquiétants pour la stabilité de la famille, encore plus lorsque l’exemple vient de très haut, avec un certain goût pour l’exhibition…

  9. Pas pitié, laissez Wilde tranquille! M. Vanneste, vous ne faites qu’enfoncer des portes ouvertes, avec vos “si tout le monde était homo, il n’y aurait plus d’humanité”. C’est d’une vacuité! Et tant que j’y suis, outre l’orientation sexuelle, ce qui vous différencie de Wilde, c’est la maîtrise de la langue écrite : on écrit “bêtise” et non “bétise”… Rouvrez votre Bled!

  10. Ayant remarqué la censure injustifiée des autres blogs je tenais voyez-vous à donner mon soutien à ce monsieur qui veut protéger notre belle liberté d’opinion mais aussi, d’expression, dans ce pays où les gens ont du mal à penser aujourd’hui et je sais pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.