Au nom de Macron, Philippe demande l’armistice.

carrure

En chute libre, l’exécutif a été acculé à céder aux revendications minimales des gilets jaunes. Macron, tombé à 23% d’opinions favorables, a laissé son premier ministre, qui lui-même a perdu 10 points à 27%, déposer les armes. Au nom de la paix sociale, Edouard Philippe a donc annoncé pour 6[…]

Lire la suite »
Mot clés: