Le joueur de flûte est « en marche » (III)

La machination ourdie contre François Fillon et au profit d’Emmanuel Macron est bien partie de l’Elysée, où les informations policières et fiscales parviennent et qui a évidemment toutes les possibilités d’en faire usage. L’expression « cabinet noir » est employée. Elle est rejetée avec véhémence et une rapidité plutôt suspecte par Hollande.[…]

Lire la suite »
Mot clés: