« À ces soldats sans armes… »

« Nous sommes en guerre…  » L’anaphore martiale de M. Macron lors de sa seconde allocution avait pour but de revêtir la tenue dans laquelle le Chef de l’Etat prend toute sa dimension, l’armure du Chef de guerre. L’ennemi est là, il faut se mobiliser, se regrouper au nom de l’union[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le Mal français face à la Chine éveillée.

Alain Peyrefitte a sans doute été le penseur le plus perspicace de la Ve République. Proche de de Gaulle et de Pompidou, il avait la particularité de développer un gaullisme libéral-conservateur qui lui avait fait préférer Barre et Giscard à Chirac. L’évolution et les résultats pitoyables de ce dernier font[…]

Lire la suite »
Mot clés: