Courage, fuyons…

Evidemment l’anaphore « Moi, Président » devient un souvenir grotesque et douloureux. A force d’être là où personne ne le demande, de dire ce qu’il ne faut pas dire et de ne pas faire ce qu’il faut faire, le Président subit un déficit d’image d’une profondeur inexplorée. Alors, il bat en retraite[…]

Lire la suite »
Mot clés:

N’AYONS PAS PEUR ! A PARIS, LE 26 !

« Liberté, liberté chérie, combats avec tes défenseurs ! » C’est le sixième couplet de la Marseillaise qui devrait accompagner les manifestants de Dimanche. La manière dont aura été conduite la loi de dénaturation du mariage est avant tout la preuve que le système qui règne en France n’est pas une démocratie[…]

Lire la suite »
Mot clés: