Les conservateurs catholiques veulent peser en 2012

À lire sur Figaro.fr de ce jour : 

Voilà une initiative qui pourrait susciter des polémiques. Un collectif qui ambitionne de fédérer les associations chrétiennes, Audace 2012, vient d’être créé dans le but de démarcher les candidats à la prochaine présidentielle. La nouvelle a été annoncée lors du congrès d’un cercle de réflexion catholique, l’Association pour la fondation de service politique, qui a réuni quelque 300 personnes ce week-end à Lyon.

Étaient présents, Christian Vanneste, député UMP du Nord, Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, Jean-Frédéric Poisson, ancien député UMP de Rambouillet, et Mgr Philippe Barbarin, archevêque de Lyon. Ni les élus UMP présents ni le cardinal n’ont cependant pris position sur l’initiative Audace 2012.

Les animateurs de ce collectif de sensibilité conservatrice ont des idées tranchées sur les questions de société. «Nous voulons inviter les candidats à l’Élysée à adopter des positions claires sur les valeurs qui nous paraissent essentielles», déclare le président d’Audace 2012, François Billot de Lochner. Ce directeur d’un fonds d’investissement préside aussi la fédération UMP des métiers de la banque, fonction qu’il va abandonner pour se consacrer à sa démarche militante. «Nous proposerons à chaque candidat une liste de mesures que nous préconisons. Et nous lui demanderons : “Vous en prenez combien ?”, poursuit-il. Les réponses seront communiquées à nos adhérents, qui arrêteront ainsi leur choix en toute connaissance de cause.»

Les revendications d’Audace 2012 sont sans ambiguïté : «famille fondée sur le mariage», ce qui implique le refus du droit à l’adoption des couples homosexuels, «liberté religieuse et de conscience», menacée à leurs yeux par la loi de 2004 réprimant «les propos discriminatoires à caractère sexiste ou homophobe». François Billot de Lochner avait d’ailleurs publié en 2008 un livre baptisé L’Affaire Vanneste – la mise à mort de la liberté d’opinion. Il y prenait la défense du député, poursuivi pour «propos homophobes» et qui a vu sa condamnation cassée sans renvoi par la chambre criminelle de la Cour de cassation.

«La loi Veil a été dévoyée»

Et comme s’ils prenaient plaisir à charger la barque déjà lourde de leurs revendications avec de la nitroglycérine, les animateurs d’Audace 2012 militent contre l’avortement. «Nous ne réclamons pas l’abrogation de la loi Veil et l’interdiction de l’avortement, ce serait utopique, prend soin d’indiquer François Billot de Lochner. Mais la loi Veil a été dévoyée . Nous voulons promouvoir une politique d’accueil de la vie. Et ouvrir un vrai débat qui, sans nous, n’aurait pas lieu.»

Billot de Lochner espère fédérer un maximum d’associations catholiques et protestantes afin de représenter plusieurs centaines de milliers de personnes lorsqu’il démarchera les candidats à l’Élysée. Cette initiative ne traduit-elle pas le morcellement communautaire de la France d’aujourd’hui ? Le président d’Audace 2012 s’en défend. «Nos concitoyens d’autres religions ou même non croyants peuvent se retrouver dans beaucoup des mesures que nous défendons», déclare-t-il.

Toutefois, on n’imagine guère le candidat UMP en 2012 accepter sans nuances toutes leurs revendications ou les refuser en bloc. Un exercice d’équilibriste se profile pour la majorité présidentielle.

Guillaume Perrault

10 commentaires

  1. DEBAERE - 2 novembre 2010 17 h 24 min

    Les revendications du collectif  » Audace 2012  » sont pertinentes.
    Dès lors que l’on combat pour la liberté d’opinion, liberté religieuse et de conscience.
    Le politiquement correct, la pensée unique et le terrorisme intellectuel n’ont qu’à bien se tenir.
    Il me semble également que cette initiative soit un rempart contre l’islamisation de la France qui n’accepte pas d’autres religions.
    Le silence sur les massacres contre les Chrétiens dans le monde et récemment en Irak, est intolérable et en même temps révélateur.

    Répondre
  2. DEBAERE - 2 novembre 2010 18 h 26 min

    rectification.
    Je tiens évidemment à corriger la tournure de ma phrase :
     » Il me semble également que cette initiative soit un rempart contre l’islamisation de la France puisque l’islam n’accepte pas d’autres religions. « 

    Répondre
  3. Bruno Ecourtemer - 2 novembre 2010 22 h 43 min

    Lorsque les autres confessions (suivez mon regard) font état de leurs revendications c’est pour la bonne cause « diversitaire ».

    Lorsque ça vient de ce qui reste encore la religion majoritaire dans notre pays c’est du communautarisme…

    Pour le Figaro le christianisme est donc revenu à l’état de secte?

    Répondre
  4. seb - 3 novembre 2010 10 h 26 min

    « Un exercice d’équilibriste se profile pour la majorité présidentielle. »

    Ce ne devrait pas être trop dur, M. VANNESTE. Quand votre « Président » change – en cours de mandat – ses promesses de campagne…Vous le faites aussi. Alors, promettre un peu plus…La seule chose c’est que les citoyens – maintenant moins naifs – ne vont plus accorder de mandats comme çà !

    Votre collègue Poisson doit le savoir…Lui qui a cru qu’il suffisait de brandir l’épouvantail de la « gauche » pour faire supporter ses trahisons ! Mais les catholiques, contrairement à ce que semble croire les politiques, comme du reste les Français, ne tendent plus la joue gauche.

    Du reste…Vous avez déjà trouvé la parade. La « nécessaire » révision du traité de Lisbonne ! Laquelle révision n’a rien de « technique » maise vise à conditionner le mandat parlementaire aux désidératas des agences de notation…Via la Commission Européenne…Qui dénonce un laxisme parlementaire dont elle n’est du reste pas exempte ! En témoigne la non validation, par la C des C européennes, des comptes européens !

    Les parlementaires de votre « majorité » s’apprête à ni plus ni moins que donner le pouvoir à un nouveau Maréchal Pétain. La seule différence c’est qu’il s’appellera BCE…Et que ses pantins seront les chefs d’Etats…Comme au temps de Rome, où pour faire croire à une petite indépendance, César laissait des chefs fantoches à ses possessions !

    Vous qui étiez si combattif sur les Roms, en dénonçant la Commission Européenne, à yeux pas légitime sur le sujet…Etes d’un silence confondant concernant le « durcissement du pacte européen » agrémenté de sanctions…Qui vont ni plus, ni moins, mettre fin à la Démocratie.

    En Démocratie, seul le Peuple est apte à punir ses représentants. En donnant un droit de regard sur les choix démocratiques, à une instance étrangère, fusse t elle l’UE, laquelle aura droit de corriger la France via des sanctions financières en cas de mauvais choix législatifs…A ses yeux…Vous ne ferez pas mieux que vos collègues de 40 ou vos prédécesseurs de 1412 qui ont voté le honteux traité de Troyes.

    Répondre
  5. anor_fives - 4 novembre 2010 10 h 39 min

    Bonjour, je suis moi aussi un partisan de la liberté de conscience et religieuse, mais ces prinicpes doivent s’appliquer pour toutes les religions, sans distinction.
    Vous avez dit et rectifié votre phrase c’est un lapsus révélateur,la religion qui n’est pas accepté en france c’est l’islam.L’islam et les muslmans sont sans cesse stigmatisés,diabolisés, attaqués,agréssés,etc….
    En ce qui concerne le massacre de chrétiens en irak ce que je condammne avec la plus grande fermeté, comment expliquez vous Mr debare que ces chrétiens d’irak sont encore présents depuis des millénaires dans un pays à majorité musulmane???
    On pourrait parler de la syrie,du liban,….
    Ce que vous oubliez c’est que l’islam leur a permis de vivre en toute sécurité depuis des décennies contrairement à ce que vous véhiculez.
    Je tiens à rectifier une autre chose fausse que vous avez dit, vous rectifiez et disez que l’islam n’accepte pas les autres religions, ce qui est faux et vous le savez.
    les musulmans sont les seuls à reconnaitre les 2 autres religions monothéistes c’est à dire le chrétien et le juif, tandis que les juifs et les chrétiens dans leurs dogmes ne se reconnaissent pas et ne reconnaissent pas l’islam en tant que religion.
    Alors la question se pose qui est ce qui n’accepte pas l’autre, la différence Mr Debare????
    On a vu ce qu’est devenue huit siécles de présence musulmane en andalousie balayé en quelques années , ils ont ous été massacré au nom de l’église, jetés à la mer, méme les juifs ont été protégé par les musulmans car ils étaient pourchassés par l’église, ils sont réfugié en afrique du nord, pour former la communauté séfarade.
    Je ne parle pas de l’épisode amérique……

    Répondre
  6. fromheim - 5 novembre 2010 15 h 27 min

    Comment peut on lire ces fadeses quand on sait comment s’est marié le billot. Est ce la naissance du Lockner qui afranchit l’homme de son passé ?

    Répondre
  7. babeil - 5 novembre 2010 21 h 23 min

    Audace 2012 n’est en rien un moyen de pression sur les candidats de droite puisque ce collectif n’est pas indépendant. Etant présidé par un militant ump, il est raisonnable de penser qu’il sert les intérêts de ce parti et n’est qu’un outil de récupération électorale des chrétiens de france à son profit.
    C’est une nouvelle imposture du parti au pouvoir qui, après avoir autorisé la célébration des pacs en mairie, aligné les droits du pacs sur ceux du mariage et par conséquent créé un mariage bis pour les couples de même sexe, professionnalisé la prostitution, légalisé le proxénétisme et les drogues dures, maintenu à son poste un ministre ayant publiquement avoué avoir eu recours à la prostitution masculine thaïlandaise, légiféré et réprimé les propos à caractère homophobe, propose d’interroger notre président sur ses intentions en matière de politique familiale et de valeurs morales, comme si son action n’était pas assez révélatrice de la position et la ligne clairement choisies par le gouvernement en faveur de la cause homosexuelle.

    Si cette initiative consiste à insulter l’intelligence des chrétiens, Monsieur Billot de Lochner ne pouvait pas mieux s’y prendre. Des soutiens tels que Monsieur Vanneste ne sont pas naïfs et sont pleinement conscients de la stratégie consistant au final à se prononcer pour Sarkozy, du moment que ce dernier fait la promesse de ne pas légaliser le mariage d’un couple de même sexe, engagement tenu ou non qui ne l’empêchera pas de prendre des mesures faisant avancer les revendications de la communauté homosexuelle.

    Je rappelle que l’ex ministre de la justice Pascal Clément avait soutenu act-up contre des catholiques lors d’une altercation suite à un mariage homosexuel imposé dans une église, la france a plaidé la dépénalisation universelle de l’homosexualité devant l’onu, Morano semble défendre l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour les couples de lesbiennes et la gestation pour autrui, Bachelot a tenté de lever l’interdiction faite aux gays de donner leur sang. Si malgré tout cela, nous n’avons pas le droit d’affirmer sans détour que l’ump est au service des associations homosexuelles sans être soupçonné de paranoïa, mieux vaut encore vivre dans le monde des aveugles.

    C’est donc une perte de temps de demander qui partage les valeurs familiales et morales. Nous savons avec certitude que Sarkozy ne les partage pas. Ce collectif aurait été plus crédible s’il avait été diriger par une personnalité apolitique et décidé d’emblée de financer la campagne d’un candidat issu de ses propres rangs, non ump, portant haut et fort les couleurs catholiques, familialistes et morales et rejetant fermement une partie du bilan de Sarkozy.

    Répondre
  8. Thibault Loosveld - 5 novembre 2010 21 h 24 min

    Il faut que le collectfif de la droite populaire demande l’abrogation des lois liberticides, genre loi Gayssot, loi Taubira ou encore la loi homosexualiste votée en 2004 lorsque Monsieur Galouzeau était Ministre de l’intérieur. Et, puisqu’on sait que la « justice » a cyniquement reporté à 2012 l’appel du procès l’opposant au Président de la République, il faut aussi demander la fermeture de l’ENM !

    Répondre
  9. DEBAERE - 5 novembre 2010 22 h 29 min

    @ anor_fives

    Voici ce qu’il faut faire connaître et que je véhicule volontiers.

    extrait d’article d’un homme courageux et défenseur de la Laïcité

     » En Irak c’est une Eglise qui est l’objet du crime de la part des malades de Dieu qui souhaitent par ailleurs, imposer leur système politique et juridique partout ou ils le pourront à commencer par l’Europe, avec la complicité objective de politiques (politiciens?) qui laissent faire ou encouragent en pensant au potentiel d’électeurs que le vote musulman pourrait leur apporter. Ce faisant, ils donnent la main à des hommes qui ne rèvent que d’une chose: leur couper!

    Donc, les chrétiens d’Orient sont encore, une nouvelle fois, la cible d’un attentat en Irak. En Irak comme en Indonésie d’ailleurs même si nos médias n’en parlent guère. En Indonésie mais aussi en Iran, en Turquie, en Somalie, etc. En Irak mais aussi, dans une moindre mesure, en Algérie qui poursuit en justice ses Kabyles convertis.

    Les Chrétiens fuient leurs terres, leurs pays, leurs racines. Dans un grand silence et depuis plusieurs années. Ils trouvent refuge en Europe. Des Chrétiens Libanais me disent, « nous avons vécu cela chez nous! Faîtes attention à votre pays!  »

    Gérard Brazon

    Extrait du Point.fr

    « Il y a eu 37 otages tués, dont 5 femmes et 7 enfants, et 56 blessés, dont 10 femmes et 8 enfants, dans l’attaque dimanche soir de l’église à Bagdad », a affirmé un responsable du ministère de l’Intérieur sous couvert d’anonymat. Dans l’assaut, sept membres des services de sécurité ont été tués et quinze autres ont été blessés, a-t-il précisé. Par ailleurs, « cinq terroristes ont péri et huit suspects ont été arrêtés », a dit ce responsable. Selon lui, une centaine de fidèles se trouvaient dans l’église au moment de l’attaque.

    « Un vrai carnage »

    Selon l’évêque chaldéen de Bagdad, Shlimoune Wardouni, deux prêtres de la cathédrale Sayidat al-Najat (Notre-Dame du Perpétuel-Secours), dans le quartier de Karrada, ont été tués et un troisième a reçu une balle dans les reins. « C’est un immense sentiment de tristesse qui m’envahit. Que peut-on dire ? C’est inhumain. Même les animaux ne se comportent pas ainsi entre eux », a-t-il déclaré.

    La cathédrale ressemble à un champ de bataille, a constaté un photographe. Le sol et les murs sont maculés de sang et criblés de balles. Des morceaux de chair sont visibles dans ce lieu saint. Les pupitres sont détruits ou renversés, et il y a partout du verre brisé. Pour le père Yousif Thomas Mirkis, responsable de l’ordre des dominicains, « l’opération a été préparée de longue date, au vu des armes et des munitions qui ont été retrouvées dans la cathédrale. Cela prend du temps pour les introduire. » Le vicaire épiscopal des syriaques catholiques, Mgr Pios Kasha, qui s’est rendu dans la cathédrale dévastée, a déploré « un vrai carnage ». « Ce qui est certain, c’est que les membres de ma communauté vont tous quitter l’Irak », a-t-il dit.

     » Seuls les grands sages et les ignorants restent immuables .  »

    Confusius

    C’est le but recherché par les islamistes et ses malades de Dieu.

    Gérard Brazon

    Répondre
  10. AUCOUTURIER - 13 novembre 2010 17 h 52 min

    On se demande pourquoi les adeptes du catholicisme veulent imposer leurs « valeurs » à l’ ensemble de tous les citoyens français alors que les pratiquants de cette religion ne représentent que moins de 10% de la population.

    Dans un pays de Droit comme la France, personne n’ impose aux femmes catholiques de se faire avorter, ni de pratiquer la contraception, ni quoique ce soit d’ autre qui puisse heurter leurs convictions religieuses. Heureusement d’ ailleurs !

    Mais alors pourquoi les catholiques veulent-ils imposer aux autres leur croyances et leurs pratiques ?
    Il est vrai qu’ ils avaient pris cette fâcheuse habitude dans la plupart des pays d’ Europe entre l’ an 312 (pour ce qui est de l’ Empire Romain) et l’ an 1905 (pour ce qui est de la France).
    Aujourd’ hui, ils doivent comprendre que les temps ont changé, et que nous ne sommes plus à l’ époque de « l’ alliance du sabre et du goupillon ».

    Aujourd’ hui, et avec une certaine condescendance, les Européens déplorent la récente main mise des religieux intégristes dans tous les aspects de la vie des pays musulmans.

    Craignons que la même chose ne se produise chez nous si nous laissons mélanger la religion et la politique comme le fait Madame BOUTIN lorsqu’ elle brandit la Bible lors d’ une séance de l’ Assemblée Nationale, ou Monsieur VANNESTE lorsque, dans son blog du 28/09/2010, il justifie ses déclarations publiques homophobes en se référant au « catéchisme de l’ Église Catholique »

    Lorsqu’ elles sortent du domaine privé, les religions ont souvent tendance à porter des germes de totalitarisme, comme le montrent plus d’ un millénaire d’ Histoire.

    Répondre

Exprimez vous!