Interrogations légitimes sur le budget du Groupe UMP de l’Assemblée nationale

PARIS (AFP) — Le député UMP du Nord Christian Vanneste a demandé au patron du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, de lui fournir « toutes les informations sur le fonctionnement budgétaire » de son groupe.

Dans cette lettre au ton très ironique, adressée cette semaine à M. Copé et dont l’AFP a obtenu copie, l’élu nordiste dit effectuer cette démarche « pour prendre davantage conscience de la rigueur et de la transparence avec lesquelles le groupe est présidé ».

« Nous versons tous chaque mois une cotisation. Des fonds sont également alloués par l’Assemblée nationale. Je demande à être informé, dans le détail, des sommes qui sont versées, de leur utilisation, des éventuelles réserves qui sont constituées et bien entendu depuis le début de la législature », insiste-t-il.

M. Vanneste, qui entretient des relations très tendues avec M. Copé, ajoute encore: « il va sans dire que, dans ton esprit, la présidence du groupe n’est en aucun cas un instrument de pouvoir, un tremplin pour des ambitions futures ».

« La seule ambition qui doit animer le président d’un groupe de la majorité est à l’évidence de soutenir le gouvernement et, à travers lui, le président de la République », assène-t-il.

Interrogé vendredi par l’AFP, l’entourage de Jean-François Copé a indiqué avoir eu connaissance de ce courrier et qu’une rencontre aurait lieu avec M. Vanneste pour « répondre à ses interrogations ».

8 commentaires

  1. Chloé - 12 février 2010 17 h 51 min

    Il est en effet totalement anormal qu’un député d’un groupe n’ait pas accès au budget de celui-ci surtout connaissant les appétits ambitieux de son président… Pour une fois je vous soutiens à 100%!

    Répondre
  2. Marc - 12 février 2010 17 h 52 min

    C’est un gag ??!! C’est la mailleure nouvelle de la journée ! la guerre est déclarée…

    Répondre
  3. Thibault Loosveld - 12 février 2010 19 h 47 min

    Il faut rappeler que Jean-François Copé a le courage d’interrompre les mariages dans sa Mairie de Meaux lorsque des drapeaux étrangers sont ostensiblement et cyniquement brandis.
    A Tourcoing, celui qui est devenu Maire avec la complicité de juges rouges encourage au contraire de telles provocations. C’est toute la différence entre un patriote et un socialiste.

    Répondre
  4. seb - 12 février 2010 20 h 02 min

    Rendrez vous publiques ces infos ? J’aimerais bien savoir aussi ce qu’il en est !

    Répondre
  5. Marc - 12 février 2010 20 h 05 min

    Bien fait !

    @ Thibault : encore heureux ! Copé est quand même un mec de droite… mais après la lecture du livre de M. Dumoulin et Mme de Royer, j’aurai beaucoup de mal à voter pour un homme tel que lui.

    Répondre
  6. Modérateur - 13 février 2010 11 h 22 min

    Merci de ne pas considérer les allégations infondées d’un bien heureux.

    Répondre
  7. Derréal - 14 février 2010 19 h 25 min

    A question écrite, réponse écrite. La réponse orale ai à noyer poisson. Que Monsieur Vanest ne se fasse pas ainsi manœuvrer

    Répondre
  8. seb - 15 février 2010 17 h 13 min

    Monsieur Vanneste, pourriez vous demandez à vos collègues, ainsi qu’au Premier Ministre, et Ministres de l’industrie, un lien vers ce site :

    http://www.hexaconso.fr/
    http://www.marianne2.fr/Hexaconso,-un-site-pour-l-industrie-made-in-France_a185123.html

    Merci

    Répondre

Exprimez vous!