Elections européennes : commentaire des Jeunes Pop’ Tourcoing

Avec 25,02% des voix, l’UMP est arrivée en tête à Tourcoing. Comme le souligne Didier DROART, c’est un score appréciable et notre formation politique reprend le leadership de la ville.

En effet, le PS n’a pas su mobiliser ses électeurs. La gauche a connu son heure de gloire en son temps mais elle s’est inclinée très clairement dans une élection qu’elle espérait être un vote sanction et qui s’est transformé en vote de soutien.

« Battre Sarkozy », tel était son slogan de campagne. Bien au contraire, les électeurs ont apporté leur soutien au succès de la Présidence française de l’Union Européenne.

C’est manifestement une déconvenue pour Djilali Achiba, qui vient de prendre ses fonctions à la tête de la section locale. Frédéric Lefebvre, responsable MoDem, insiste sur le faible taux de participation et semble y trouver une justification de son score. Effectivement, la très forte abstention, de 75%, est un « camouflet fait à la démocratie ». Je pense que chacun en est conscient et ne peut que le déplorer.

Mais ce n’est pas là seulement la raison de la défaite du Modem. Didier DROART à raison, l’ancien électorat UDF s’est senti trahis par le dirigeant du MoDem local, qui a rejoint – à postériori – la majorité municipale socialiste.

Notre victoire ce Dimanche est due au travail de fond effectué depuis un an et surtout les dernières semaines. Nous avons réussi à maintenir notre activité au lendemain des municipales et à mobiliser nos militants à la veille de l’élection.

Je tiens à remercier celles et ceux qui nous ont accompagné dans ce succès. En particulier les Jeunes Populaires. Avec eux, que j’ai accompagné dès le mois de Mars au « Printemps des Jeunes Pop » à Arras, nous avons su faire germer une équipe solide et efficace. Il y a quelques mois, je qualifiais de « révolutionnaire » le mode d’action des Jeunes Populaires. Dimanche nous l’avons confirmé. Les « Jeunes Pousses » d’Arras sont arrivées à maturation. Nous avons mis en place des méthodes militantes très fiables qui ont dors et déjà commencé à porter leurs fruits. A mes côtés, ils ont su travailler main dans la main entre jeunes tourquennois, des 9ème et 10ème circonscriptions.

Je tiens à souligner une fois de plus les propos de mon collègue Didier DROART, le fait que l’UMP est redevenue « la première formation à Tourcoing, contrairement à Lille et Roubaix où le PS reste en tête ». Tous mes remerciements également aux électeurs de Bousbecque, Halluin, Linselles, Neuville-en-Ferrain et Roncq, qui ont su nous faire confiance et nous ont soutenu dans les urnes.

Mot clés:

Exprimez vous!