Sur la vidéosurveillance à Bousbecque

Deux mois après la mise en place de la vidéosurveillance sur deux sites de la commune, le maire de Bousbecque se dit très satisfait. Dégradations et actes de vandalisme sont en baisse selon J.-P. Brand. Big brother ferait son effet.

La mise en place de la vidéosurveillance n’a pas suscité de débat et encore moins de polémique dans cette commune de 4 650 âmes. Si le premier magistrat a obtenu l’aval du Préfet, et les faveurs du député Christian Vanneste qui a généreusement participé au financement des caméras sur son enveloppe parlementaire, il lui a fallu faire preuve d’opiniâtreté.

« La difficulté est de répondre aux exigences liées au respect des libertés individuelles. J’y ai veillé scrupuleusement. Il a fallu réaliser tout un dossier démontrant les différents angles de vue à l’aide de photographies. On ne peut pas filmer les habitations, les véhicules… C’est très réglementé et tant mieux », explique Jean-Pierre Brand qui fait jaser ses collègues maires. Bousbecque est la première commune de la Vallée de la Lys à disposer de ce dispositif.

♦ Extrait d’un article de Nord Eclair (à lire en entier ici), dimanche 1er février 2009

Articles liés

Un commentaire

  1. Bien dommage qu’elle ne puisse être mise en place rue ogier de bousbecque à tourcoing! Le parking y est un dépotoire pour voiture brulée… Une troisième en un mois… Il faut croire qu’à Tourcoing la mairie confonde délinquance et incivilté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.