Recueillement pour les combattants d’AFN

C’est en présence des élus linsellois et des associations d’anciens combattants que l’on a célébré la journée nationale des morts pour la France en Afrique du Nord.

Christian Vanneste, député, avait tenu à rehausser de sa présence une commune particulièrement éprouvée durant ces années sombres, avec neuf victimes dont les noms sont gravés dans la pierre du cimetière.
Paul Debreyne, président des anciens a rappelé leur souvenir, avant que Bernard Vincent, adjoint au maire ne rappelle le sacrifice des 24 000 militaires, fonctionnaires civils, policiers, ou harkis qui ont laissé la vie dans l’accomplissement de leur mission en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Des pages sombres de l’histoire que les générations continuent d’honorer au nom du devoir de mémoire.

Le 5 décembre est dorénavant une date commémorative pour les anciens d’AFN.

Nord Eclair, dimanche 7 décembre 2008 (avec photo)

Mot clés:

Exprimez vous!