Pour la paix au Tibet

Membre du Groupe d’études sur la question du Tibet, je tenais à exprimer mon extrême préoccupation devant la situation actuelle au Tibet, en particulier, devant l’annonce des troubles sévèrement réprimés à Lhassa par les autorités chinoises. Les manifestations continuent en ce moment même au Tibet à l’occasion du 49e anniversaire (le 10 mars dernier) du soulèvement de Lhassa qui avait abouti à l’exil du Dalaï Lama, le chef spirituel des bouddhistes tibétains. Elles ont même pris une nouvelle ampleur, selon les informations parcellaires disponibles. Des victimes seraient ainsi à déplorer.

Je m’inquiète bien évidement du sort de la population tibétaine et demande instamment à la Chine de se conformer aux règles internationales ainsi qu’à celles édictées par la Constitution chinoise proscrivant l’usage de la torture et des traitements inhumains. Je réclame également la libération immédiate de toutes les personnes interpellées.

Le groupe d’études sur le Tibet de l’Assemblée nationale réitère son souhait qu’un dialogue en profondeur et sincère s’instaure entre Pékin et Dharamsala. La République Populaire de Chine seule peut mettre un terme pacifique à ces manifestations en acceptant de reconnaître la sincérité du Dalaï Lama et de la « voie du milieu » qu’il prône.

L’œil du monde sur la Chine, au moment des JO de Pékin, passe par la focale du Tibet : la RPC a un intérêt urgent à rendre cette image plus paisible, plus tolérante, plus libre.

4 commentaires

  1. John Maes - 15 mars 2008 23 h 34 min

    Je vous félicite M. Vanneste pour la prise de position que vous prenez en faveur du Tibet.

    Il faudrait que la cause du Tibet soit abordée lors de l’Assemblée Nationale et que notre Cher Président de la République M. Sarkozy prenne une position clair concernant les tueries perpétrées depuis si longtemps et le silence des pays occidentaux face à ce génocide.

    Castration des femmes, tortures par des décharge électrique dans la bouche et sur toutes les parties du corps, et j’en passe tellement c’est atroce.

    Je vous remercie par avance.

    Répondre
  2. Ticetac - 16 mars 2008 13 h 58 min

    Merci beaucoup effectivement cher député de tenir compte de la situation malheureuse au Tibet.
    Nous espérons que la france apportera plus que des regrets aux actes intolérables commis par la chine.
    Bien cordialement

    Répondre
  3. Louis Cypher - 18 mars 2008 10 h 05 min

    Mais allez-vous vous élever contre les USA qui pratiquent eux aussi la torture et les actes inhumains (protégés par la loi, eux..)?
    Non, je ne pense pas, vous avez un sens de la préoccupation à géométrie variable.

    Par contre, pour être plus efficace, je vous suggère d’aller directement en Chine exiger la libération des détenus. Ca changera d’être assis bien au chaud au coin du feu.
    Quoi, ça demande du courage et de faire quelquechose en vrai ? Ahh nan, un philosophe, ça philosophe, ça n’agit pas, voyons !!

    Répondre
  4. MAES - 9 avril 2008 14 h 46 min

    Croyez vous M. Louis Cypher que vous agissez autant que M. Vanneste ? Je ne pense pas du tout. Et nous Tourquenois qui le soutenions, nous regrettons amèrement que ce soit encore une fois la gauche qui soit passée.

    Répondre

Répondre à John MaesAnnuler la réponse