Entretien exclusif avec Nouvelles de France

Un sondage donne 28% d’opinions favorables à Nicolas Sarkozy contre 33% pour Marine Le Pen. Que vous inspire ce record d’impopularité du Président de la République ?

C’est très très mauvais… Les Stoïciens disent : il y a ce qui dépend de moi et ce qui ne dépend pas de moi. Là, c’est pareil. Les explications conjoncturelles à cette impopularité ne sont pas surprenantes. Je pense notamment aux crises financière, économique et de l’euro qui angoissent les Français et éveillent leur doute sur la qualité de leur dirigeant. Ils sentent bien que ceux qui nous dirigent dans l’Union européenne n’ont pas prévu tous ces événements et qu’ils réagissent mollement. Les Européens se rendent compte que l’Europe est en déclin. Cela explique la réaction droitière à laquelle nous assistons. C’est une réaction anti-déclin tout à fait hostile aux dirigeants de droite (en France et en Allemagne) et de gauche (en Espagne).

Pensez-vous que les Français souffrent des effets de la crise ?

Tout à fait.

La suite est à lire sur le site internet des Nouvelles de France.

Articles liés

4 commentaires

  1. @ Monsieur le Député:

    Les militants de droite ne le répéteront jamais assez: l’écologie n’est pas de gauche: ce sont les Grünen anciens de la Stasi qui se sont appropriés ce combat politique pour faire oublier le bilan environnemental catastrophique du parti communiste en RDA. Et, en Chine, le bilan des maoïstes est encore pire ! http://fr.calameo.com/read/000141367caff5d33d911

  2. Un peu de musique pour commencer :
    http://www.dailymotion.com/video/x21t2l_sinead-o-connor-nothing-compares-to_music

    “Christian Vanneste, le baromètre Opinion Way pour Métro France donne ce matin 28% d’opinions favorables à Nicolas Sarkozy contre 33% pour Marine Le Pen”

    Bon, récapitulons :

    -le journal “Métro” a pour principal actionnaire…TF1, qui s’avère être sous la férule du bon ami de M. SARKOZY, à savoir M. BUYGUES
    -OpinionWay est, elle, une Société par actions simplifiée créée le 29 mars 2000 par trois anciens salariés de l’institut IPSOS (institut préféré de la “droite”) : Hugues Cazenave, Benjamin Gratton et Yann Aledo. Or – le hasard fait bien les choses ! – H. Cazenave est un ami de G. Longuet, et Opinion Way est le formidable “institut de sondage” mis en cause dans l’affaire “des sondages de l’Elysée” !

    Mieux ! Ce brave “Hugues” était plus qu’un ami…C’était aussi un partenaire plus que zelé de l’UMP. Il était, en effet, au coeur de…Infométrie. Mais qu’est ce ? Une Société spécialisée en optimisation de sites web, mais aussi en “conseil en communication politique”. Le cher “Hugues” était, notamment, chargé de la “lexicologie” ou “science du bon langage à utiliser pour toucher les foules”.

    Alors que penser de ce sondage ? A mon sens, pas grand chose. Ou plutôt si : manipulation. Car il est fort intriguant que l’on ait envoyé tous les “coupeurs de tête” de l’UMP dénoncer la méthode “Harris” et le sondage qu’ils ont tiré de la mise en perspective des candidatures pour la présidentielle…Et là, pas un seul “membre” pour s’offusquer qu’Opinion Way utilise les mêmes méthodes : Internet, rétribution financière ou/et en nature (cadeau)

    Bref, çà sent la “concoction” élyséenne visant à “susciter la peur” chez l’électeur sarkozyste, pour éviter une cata aux cantonales (et par la suite aux sénatoriales).

    Rien que pour l’arnaque…J’irais voté, mais je renonce au candidat “de droite” (qui pourtant avait l’air à peu près bien) et vais me “rabattre” sur un candidat qui n’aura 1) pas honte de son parti 2) ne s’abaissera pas à se rendre complice de pareilles idioties !

    “Que vous inspire ce record d’impopularité du Président de la République ?”

    Que cette manipulation grotesque devrait cesser, ce qui serait franchement une bonne chose ? Qu’il convient de rapidement mettre sous les yeux du Législateur la proposition de loi du collègue UMP et de son homologue du PS, visant à éclaircir qui sont les types qui se cachent derrière l’achat d’un sondage ?

    Surtout quand le sondage n’a – à part la visée de faire peur en brandissant la fille de Jean Marie – aucun intérêt ? De quoi parle t on ici ? Que mesure t on ? Une “impopularité” d’une personne ? Ou une “impopularité” des actes de ladite personne ? Comment peut on, par ailleurs, comparer Miss Le Pen avec M. SARKOZY ? L’un est Président l’autre candidate en campagne pour les cantonales !

    “C’est très très mauvais… Les Stoïciens disent : il y a ce qui dépend de moi et ce qui ne dépend pas de moi. Là, c’est pareil.”

    Les Chrétiens disent “aide toi, le Ciel t’aidera”. Il ne faudrait tout de même pas tout faire porter au “reste du monde” M. VANNESTE…!

    “Les explications conjoncturelles à cette impopularité ne sont pas surprenantes. Je pense notamment aux crises financière, économique et de l’euro qui angoissent les Français et éveillent leur doute sur la qualité de leurs dirigeants.”

    Doute ? Vous voulez dire pessimisme total ! Y a t il encore un membre compétent dans l’équipe de bras cassé qu’on nous présente ? Et puis vous oubliez une chose importante, M. VANNESTE : les Français ont confiance en l’Etat. Evidemment, si le “capitaine”, “l’équipage” ne font pas correctement leur travail…Pouvez vous, sincèrement, vous étonnez que les voyageurs aient (naturellement) peur ? Surtout si, pendant que la tempête sévit…Capitaine et équipage ne pensent qu’à faire une mutinerie ? Va t on, après…Dénoncer l’iceberg ALORS QUE C’EST LA NEGLIGENCE DU PREMIER ET DE L’EQUIPAGE qui explique qu’on prophétise le radeau de la Méduse ?

    “Ils sentent bien que ceux qui nous dirigent, dans l’Union européenne, n’ont pas prévu tous ces événements et qu’ils réagissent mollement.”

    Dites, M. VANNESTE…Ceux qui nous dirigent, c’est VOUS, le Gouvernement, et le Président de la République ! Nous sommes – désolé de vous l’apprendre – encore (même si le Parlement a voté le traité de Troyes II en 2008) un pays SOUVERAIN.

    Personne n’a exigé de vous que vous votiez le traité de Lisbonne, ni que vous acceptiez la Stratégie de Lisbonne II, sans parler des propositions “franco allemandes” où l’on se demande encore où se trouve l’inspiration “française” tant le “modèle” allemand y est présenté comme le seul à suivre ! C’est Panurge à Bruxelles !

    Je constate qu’on vous parle des “Français” et vous nous sortez l’Europe ! Puis je vous dire que la “crise de l’euro” a été très profitable…A la France ? Pour la simple raison que cette monnaie ne sert que l’intérêt allemand et çà les parlementaires Français ne l’ont toujours pas capté !

    Quant à la crise…Il aurait mieux valu ne pas aider les BANQUES puisque celles ci nous plantent des couteaux à la moindre occasion, dans le dos…Via les agences de notation !

    Les Français se sont surtout aperçus, à travers la crise financière, que leurs dirigeants ont préféré sauver – avec l’argent du contribuable “européen” : au passage, mesure inconstitutionnelle (vous ne connaissez pas le traité de Lisbonne ?) – le système financier…Que pourvoir aux nécessités SOCIALES (vous ne faites d’ailleurs mention d’aucune crise sociale !) de leur pays ! Ainsi, la France “endettée” est elle devenue soudain riche, lorsqu’il a fallu renflouer des banques…Mais aussitôt fait, on nous a expliqué qu’il n’y avait plus d’argent pour les retraites ! Cherchez l’erreur !

    Et çà, M. VANNESTE, ce choix d’aider les banques, avant d’aider ceux que vous devez servir – les Français : rappel – ce n’est pas l’UE qui l’a fait…Mais VOUS, en votant favorablement un plan européen, du reste inconstitutionnel, c’est le GOUVERNEMENT que vous soutenez qui vous a demandé de le faire…Et c’est M. SARKOZY qui l’a validé à Bruxelles, sans s’interroger, une seconde, sur l’intérêt que la France pourrait y trouver !

    “Les Européens se rendent compte que l’Europe est en déclin.”

    L’Europe ? Non. L’UE…Oui. L’Europe ne se réduit pas à l’Union Européenne…Ou alors, V. Poutine a adhéré récemment ? Ce dont s’aperçoivent, très bien, les “européens” c’est que l’UE que l’on nous a vendu, via le traité de Lisbonne, comme un succès…Est une épave navrante, qui va se prendre une raclée diplomatique comme on en fait peu, après l’échec économique, l’incompétence financière et le peu d’appétence en matière d’environnement. Sans parler de l’indécence morale…

    …Puisque vos collègues au PE se sont votés, récemment, en dépit des circonstances “conjoncturelles”…Une augmentation de 20% de leur “salaire” !

    Vous avez raison sur un point : l’UE va mal. Mais elle n’est pas “en déclin”. Elle n’est plus rien. Tout le château de carte bâtit par ceux qui ont trahi l’héritage de J. Monnet et R. Schumann (deux hommes qui n’ont jamais eu l’idée ni l’envie d’une Europe supranationale, clone de l’URSS dans ses pratiques et ses valeurs réelles (et non affichées)) est en train de s’effriter.

    Y compris sur le plan des valeurs…L’UE défenseur des Droits de l’Homme ? On vient de voir, au combien !

    Les réactions de l’UE sont poussives, pleines d’arrière-pensées diverses de ces différents pays-membres, incohérentes sur le fond (se donne-t-on vraiment les moyens d’abattre le régime lybien ?), et surtout complètement en décalage avec les nécessités de l’affrontement sur le terrain. A ce train-là, j’attends de voir ce qui va se passer quand notre “ami” KADHAFI va reconquérir dans la joie des retrouvailles la région de Benghazi…! Il a déjà apparemment repris une ville au moins à l’insurrection. Encore un peu…Et il faudra un nouveau “remaniement” pour réinstaller MAM à son ex poste ! M. JUPPE devenant fort “encombrant” comme “porte parole” de la “politique étrangère” française…Une fois “l’ordre” rétabli !

    “Cela explique la réaction droitière à laquelle nous assistons. C’est une réaction anti-déclin tout à fait hostile aux dirigeants de droite (en France et en Allemagne) et de gauche (en Espagne)”

    La réaction “droitière” ? Non, le ras le bol des “européens” de payer des gens à ne rien faire (correctement) !

    “Pensez-vous que les Français souffrent des effets de la crise ?”

    Quelle question idiote !

    “Tout à fait. Je pense notamment à la perte de pouvoir d’achat des retraités.”

    S’il n’y avait que les retraités…Enfin, un petit coup politicien pour les inviter, ces pauvres retraités, à voter UMP, ne fait pas de mal sans doute !

    “Quand on a un certain niveau de vie, et c’est le cas des hommes politiques, on ne s’en rend pas compte.”

    Vous avez raison, M. VANNESTE. Le SMIC, dès demain, pour tous les hommes politiques, et l’indexation des salaires sur la dette du pays, pour l’ensemble des parlementaires…A mon sens, bien plus “motivante” que la règle juridique dans la Constitution, qui restera lettre morte une fois validée.

    “La hausse du coût de l’énergie est aussi quelque chose de terrible pour nos compatriotes retraités.”

    Alors pourquoi avez vous voté cette hausse, M. VANNESTE…Via la loi des finances ? Pourquoi n’utilisez vous pas le pouvoir “d’actionnaire” de l’Etat pour décharger la “besace” de ce contribuable qu’est le Français moyen ? Vous n’allez pas m’expliquez que l’Etat n’est plus actionnaire de GDF Suez tout de même !

    “Hier, un habitant de ma circonscription me disait : « maintenant, je suis obligé de calculer ». Un autre m’expliquait : « je fais attention à mes dépenses d’alimentation ». C’est très récent, je n’entendais pas ce type de parole avant, tout du moins dans la bouche de personnes qui ont eu un travail toute leur vie, qui ne vivent pas en marge de la société. Je pense aussi au chômage des jeunes, y compris des jeunes diplômés qui ont du mal à rentrer sur le marché du travail. Enfin, il y a le problème du coût du logement.”

    On remerciera, pour tous ces beaux désagréments, le Gouvernement actuel ! Il est loin le temps où à l’UMP on prétendait que M. SARKOZY était le “Président du pouvoir d’achat” !

    “La politique de Nicolas Sarkozy est-elle en cause ?”

    Forcément, puisque la fiscalité intérieure et le domaine social sont du ressort de l’Etat. Si la “crise” a impacté les entreprises et touché les salariés via le chômage, elle a fait moins de dommage en France que dans d’autres pays…Parce que notre pays garde (en dépit des efforts du Président) une couverture sociale qui, bien qu’effritée, conserve de sa force.

    “Les Français rejettent ce qui est propre au style même de la politique française : une mauvaise lecture du rôle de Président par Nicolas Sarkozy.”

    Tout a fait..Mais sa seule personne ne suffit pas à expliquer le rejet de ses actes. Si M. SARKOZY ne comprend toujours pas qu’il est Président de la FRANCE et pas des USA – rien ne l’empêche de se faire naturaliser étasunien – je doute fort qu’un an de mandature suffise à le lui faire comprendre.

    Son “style” n’est pas apprécié, c’est certain. Mais il ne suffit pas à le condamner. Ce sont, en priorité, ses actes – et surtout les humiliations qu’il fait subir à la France : sincèrement, quel crédit croit il donc avoir, lorsqu’il joue les petits chefs à Bruxelles ? Demandant le limogeage de celui qu’hier encore il recevait comme une starlette dans les jardins de l’Elysée ? – qui expliquent le jugement des Français.

    “L’autre jour, Brice Hortefeux m’a engueulé : « tu as dit ‘le président parle trop’« . Et oui, à force de parler tout le temps, il affaiblit la portée de sa parole.”

    Le problème n’est pas tant qu’il “parle trop” mais qu’il prend les gens pour des crétins. C’est cela qui est, particulièrement, pénible. D’une part, il ne parle pas FRANCAIS alors que sa fonction l’exige – sans aller jusqu’à utiliser le vieux français ou le language soutenu, il pourrait au moins s’inspirer de M. CHIRAC du point de vue de la langue ou de M. Le Pen qui parle très bien – et d’autre part, il n’a pas de ligne fixe, de visée…De vision.

    En témoigne L’INCOHERENCE TOTALE de “sa” politique ! Un jour, la “priorité” du Gouvernement c’est l’emploi. Le lendemain, on apprend qu’en fait c’est la fiscalité du patrimoine…Puis viennent les racines chrétiennes du pays (totalement hors sujet !) alors que la veille il nous expliquait qu’il voulait remanier pour gérer la crise “urgente” des révolutions “arabes” !

    Que penseriez vous d’un capitaine vous expliquant qu’il peut vous mener à bon port…En zizaguant au petit bonheur la chance sur des mers et des océans que, à l’évidence, il ne maîtrise aucunement ? Et bien moi, je vais vous dire : je penserais le capitaine incompétent…Et j’irais voir ailleurs, si l’on peut trouver mieux !

    “On ne se souvient même plus des bonnes réformes de ce gouvernement”

    Le gouvernement : la République, la Monarchie, l’Empire !
    Le Gouvernement : membres de l’Exécutif !

    “je pense par exemple à celle de l’entrepreneur indépendant à responsabilité limitée. Durant ce quinquennat, on a brouillé notre message par des annonces qui ne vont pas dans l’intérêt de la France ni d’ailleurs dans le sens de notre électorat.”

    C’est bien ce que je disais : INCOHERENCE TOTALE. Le vrai souci, M. VANNESTE – et malheureusement pour vous, je doute que vous puissiez inverser les choses – c’est que M. SARKOZY n’a pas suivi le programme politique pour lequel il a été élu (et vous avec lui). Et le plus grave, c’est que vous, au lieu de le “raisonner” (avec vos collègues parlementaires) vous n’avez cessé de favoriser ce manque de COHERENCE en adoptant les mauvaises mesures que vous citez.

    Bref, au lieu de vous en tenir au cap fixé – aller du point A au point B – ce que, sincèrement, les Français vous demandaient de faire (preuve qu’ils ne sont pas compliqués) vous avez (comme M. SARKOZY) trahi votre mandat, en allant dans le sens inverse de l’intérêt du pays…Et des voeux non de votre électorat…Mais des Français.

    “Par exemple ?”

    La “réforme” des retraites, qui a été une trahison formelle de votre mandat, puisque vous aviez promis de ne pas toucher à l’âge légal de 60 ans.

    L’augmentation de la contribution commune (impôt + taxes) pour l’ensemble des Français. Vous aviez promis de baisser les impôts : au final, plus de taxes indirectes et non utiles pour le pays (taxe sur les poissons pour satisfaire les pêcheurs, taxe sur les cigarettes, taxe sur les télécoms, taxe sur Internet, etc.)

    Le pouvoir d’achat. Totale trahison.

    Le “bouclier fiscal” que votre parti présente, désormais, comme un véritable outil pour aider votre “clientèle” : les riches.

    Un Gouvernement resserré : on attend toujours !

    Une République irréprochable : affaire Woerth, affaire Bettancourt, affaire Longuet, affaire MAM, affaire des sondages de l’Elysée, affaire Karachi, affaire des cigares, affaires des appartements, affaires des déplacements des Ministres, etc.

    Grenelle de l’environnement : en toc !

    Traité de Lisbonne : vous aviez promis un traité se limitant aux aspects “institutionnels” du TCE. Selon le CC lui même, le traité reprend 99,99% du TCE. Comment appelez vous çà ? Sinon le traité de Troyes II ?

    Trahison avec l’entrée dans les organes de l’OTAN : fin de l’indépendance française

    Poursuite de la guerre en Afghanistan : de toute évidence, le mandat des Français vaut moins qu’un sourire de Mme Clinton !

    Receptions de chefs mafieux et/ou tyrans par M. SARKOZY, qui en plus les a convié à la cérémonie du 14 JUILLET ! Honte suprême ! Participation honteuse du même SARKOZY au JO de Pékin alors que la Chine venait d’humilier notre pays ! Honte encore plus suprême ! Entretien avec le Dalai Lama scandaleuse, non seulement pas en France, mais en plus en catimini !

    “Je défendrais les Droits de l’Homme” ! Ha bon ?

    Malheureusement, sur aucun des points de votre programme de campagne – pouvoir d”achat, sureté, emploi, fiscalité, environnement, exemplarité, etc – vous n’avez obtenu un seul point positif.

    Alors oui, les Français jugent aux actes leurs élus…Et aussi à leurs comportements. Car une charge publique requière trois éléments qui manquent beaucoup dans la classe politique actuelle : compétence, capacité et surtout vertus.

    “La taxe carbone. C’était une connerie ! Comme si c’était le moment d’alourdir les coûts des produits fabriqués en France… Il aura mieux fallu une TVA sociale sur les produits importés. On a fait peur à nos entrepreneurs… Pas étonnant, Borloo (ministre d’Etat, ministre de l’écologie de juin 2007 à novembre 2010, NDLR) est un artiste de la confusion. Je pense aussi aux débats inutiles comme celui sur la laïcité…”

    Tout a fait d’accord sur le premier point. Petit rappel cependant : M. BORLOO était Ministre. Son chef était donc M. FILLON. Facile d’accuser un homme qui, même s’il est le pantin de l’Exécutif, a été assez loyal envers M. SARKOZY. En tout cas, c’est bien “sa” politique qu’il a mis en place. La “connerie” que vous dénoncez, est donc bien (en premier lieu) une trahison au pacte que vous avez passé avec les Français. Et pour vous rappelez, aussi, une petite chose, il me semble que vous avez voté la confiance au Gouvernement. Si vous aviez vu autant de “confusion” il vous fallait voter non.

    Je loue votre intérêt pour les entrepreneurs. Savez vous que la croissance française est soutenue, en premier lieu, par son marché intérieure ? Pensez vous qu’il était judicieux de voter des taxes diverses et variées pour bien l’amollir ladite croissance ?

    “Ce débat que souhaite organiser Nicolas Sarkozy est-il selon vous une tentative de récupérer l’électorat du FN ?”

    Non…Il débat, comme çà, par plaisir ! Bien sur que non. Comme la thématique de la Nation, M. SARKOZY cherche à récupérer l’électorat du FN, bien entendu.

    “On n’a pas attendu le FN pour parler de sécurité.”

    Parler, çà…L’UMP sait faire. Agir, en revanche ? Vue le nombre de lois, la montée de la délinquance, et surtout l’incompétence notoire des “Ministres de l’Intérieur”…

    Ajoutons à cela que ce que l’UMP donne, au niveau national, est repris au niveau européen. Un ex ? L’UMP défend la position “française” selon laquelle il convient d”écarter la Turquie de l’UE. M. SARKOZY, lui, a Bruxelles, défend l’idée qu’il faut la faire entrer…Et mieux, fait voter des crédits pour faciliter ladite entrée…Par la “majorité” qui bien sur ignore ce qu’elle vote ?

    “On a laissé croire que prendre un certain type de position, c’est être FN. Eh bien pas du tout, c’est dans la culture gaulliste dure qui plaisait aux électeurs, le RPR si vous voulez. Il n’y avait pas de FN à l’époque… Mais l’ouverture à la gauche, la période écolo et toute une série de messages contradictoires font que Nicolas Sarkozy n’arrive plus à reprendre la main.”

    On se demande bien pourquoi ! Peut être bien parce que M. SARKOZY défend à Bruxelles ce qu’il sait être le contraire de ses propos sur le plan national ? Version française : “une immigration choisie, défense des frontières”. Version bruxelles : “une immigration ouverte, grâce à la carte verte bruxelloise” !

    Allez, un dernier pour la route…La fameuse “Stratégie de Lisbonne II”. Laquelle a été validée par vous, M. VANNESTE, signée par M. SARKOZY, et contresignée par M. FILLON.

    Avez vous demandé un “débat parlementaire” M. VANNESTE, avant de valider la nouvelle version de Lisbonne I ? Il aurait pourtant été intéressant de le faire.

    En effet, voici les beaux résultats obtenus “grâce” à la Stratégie, scrupuleusement mise en oeuvre par M. CHIRAC et cie, abandonnée en France après 2005, et remise en place par M. SARKOZY dès 2007 :

    Je cite le rapport du PE : “la production industrielle est revenu au niveau des années 1990, le chômage touche 10% de la population active soit 23 millions de personnes, 21% des jeunes n’ont pas droit à un travail, il existe 83 millions de pauvres dans l’Union Européenne et le PIB de l’ensemble des Etats-membres de l’Union Européenne a chuté de 4% au cours de la seule année écoulée”.

    Bravo !

    “c’est le secteur financier national qui, en une décennie de stagnation et de récession, a réussi à croître à un rythme de 3% par an et à accumuler des dizaines de milliards d’euros.”

    Faut il s’étonner qu’une crise financière ait eu lieu avec un marché aussi “porteur” ? Et s’étonner pareillement de la pauvreté et des difficultés des citoyens…Lorsqu’on voit les fantastiques résultats de la Stratégie I ? Et ceux que nous promets la II ?

    Après, M. SARKOZY va nous parler de désindustralisation ! Il se moque de qui là ?

    http://www.forumdesforums.com/modules/news/article.php?storyid=46685

    “Reprendre la main, ça n’est pas ce qu’a voulu faire Chantal Brunel quand elle a suggéré « de remettre dans les bateaux » les immigrés « qui viendraient de la Méditerranée » ?”

    Proposition d’une stupidité sans nom ! Et cette dame se prétend Française ? A quand la déchéance de nationalité pour les élus ne partageant pas les valeurs de la République française ? Par ex le mot Fraternité ?

    “Il faut souligner le rôle des médias dans cette polémique.”

    Mme Brunel a tenu ces propos au Palais Bourbon. Elle voulait que ses paroles soient reprises M. VANNESTE.

    Si les “clandestins n’ont rien à faire chez nous” M. VANNESTE…Les demandeurs d’asile, qui fuient la guerre, la révolution, ou pire (une répression comme en Libye) y ont tout à fait leur place. C’est du moins la politique de la FRANCE depuis…1789 ! Mais peut être ignorez vous que la France est la Patrie des Droits de l’Homme ET du Citoyen ?

    M. VANNESTE, s’il vous plait, ayez le courage de vos opinions…Et surtout de vos actes. Puis je vous rappeler que la brave dame, comme vous même…Et M. SARKOZY du reste…Avez validé le TRAITE DE LISBONNE ?

    En octobre 1999, les dirigeants européens ont adopté, dans le cadre d’une politique commune en matière d’asile et d’immigration, une série de règles et de principes de base relatifs à un régime d’asile européen commun.

    L’asile est une forme de protection octroyée par un Etat sur son territoire. Cette protection s’appuie sur le principe du non-refoulement et sur les droits des réfugiés reconnus à l’échelle internationale ou nationale. L’asile est accordé aux personnes qui ne peuvent trouver une protection dans le pays dont elles possèdent la nationalité et/ou dans lequel elles résident, notamment par crainte d’être persécutées en raison de leur race, de leur religion, de leur nationalité, de leur appartenance à un groupe social particulier ou de leurs opinions politiques.

    De toute évidence, tous les Hommes issus des pays qui sont actuellement en “instabilité politique” pour dire les choses de manière diplomatique, sont dans cette situation.

    Il s’avère – désolé de vous l’apprendre – que le droit d’asile est garanti par la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (valeur juridique d’un traité), dans le respect des règles de la Convention de Genève du 28 juillet 1951 et du protocole du 31 janvier 1967 relatifs au statut des réfugiés, et conformément au traité instituant la Communauté européenne.

    La Charte stipule également que nul ne peut être refoulé, expulsé ou extradé vers un Etat où il existe un risque sérieux qu’il soit soumis à la peine de mort, à la torture ou à d’autres peines ou traitements inhumains ou dégradants.

    Comment appelez vous le fait de fuir un tyran parano qui, pour garder son siège, entend fort bien tuer toute la population ?

    Les “immigrés” qui arrivent en Italie vont donc faire une demande pour obtenir le statut de demandeur d’asile. Pour le moment, l’Italie n’ayant pas étudié le cas de chacun des “immigrés” vous n’avez aucun droit de prétendre qu’il s’agit là d’une immigration “illégale” et que donc les naufragés soient des “clandestins” ! Ils ont – comme tout un chacun – des droits imprescriptibles et sacrés.

    “Une réaction au chaos japonais ?”

    Drôle de terme pour parler d’un seisme ayant fait (au bas mot) plus de 10 000 morts !

    “J’ai de l’admiration depuis toujours pour la civilisation, la culture et la dignité des Japonais. Le courage, leur abnégation doivent être un exemple pour nous.”

    Hors sujet M. VANNESTE. La question était “que pensez vous de ces événements tragiques qui se passent au Japon” pas “cher député, quel est votre avis sur le Japonais moyen” ?!

    “La question nucléaire est réouverte depuis la fin de la semaine dernière. Quelle est votre position sur ce sujet ?

    Je suis pour tous les débats et celui-ci me paraît beaucoup plus d’actualité que le débat qu’on nous prépare sur la laïcité. Débattre, c’est quelque chose de sérieux et cela permet d’éviter que les zozos écolos occupent le terrain avec leurs idées superficielles et qu’ils ne surfent sur l’émotion et le simplisme. Attendons de voir ce qui se passe au Japon et tirons-en toutes les conclusions qu’il faudra. Pour ma part, je ne crois pas qu’un nuage de vapeurs radioactives au-dessus d’une zone vidée de sa population soit plus dangereux que la mine pour un mineur… Aucune énergie n’est sans danger ou conséquence fâcheuse. Je pense par exemple à la biomasse qui renchérit le coût des aliments donc qui appauvrit les plus pauvres. Sauf catastrophe épouvantable au Japon, nous devons considérer que l’énergie nucléaire a beaucoup d’avantages.”

    10 000 morts, ce n’est pas une “conséquence épouvantable” ? Je ne suis pas contre le nucléaire – il y a même une centrale vers chez moi – mais il est vrai que le renouvellement du parc est patent. Donc, un minimum de SERIEUX serait bienvenue.

    “Par exemple, elle est dé-carbonée donc ne réchauffe pas la planète. Je ne suis bien entendu pas hostile à la multiplication des options et prêt à considérer que l’énergie nucléaire n’est qu’une option parmi d’autres.”

    Très bien. Alors, pourquoi ne pas proposer 1) une étude indépendante et véritable (pas réalisée par EDF ou AREVA) sur les centrales nucléaires ? 2) Peut être conviendrait il d’attendre, un minimum de temps, avant d’implanter de nouvelles centrales ? 3) Pourquoi avoir arrêté le crédit impôt pour la pose de plaques visant à favoriser l’énergie solaire ? Le rétablir serait une bonne chose ! Encore une question de COHERENCE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.