UMP : cyber-marche pour les retraites

Je soutiens la réforme des retraites car elle est indispensable pour préserver notre système de répartition

Articles liés

7 commentaires

  1. Je soutiens la réforme des retraites DES ELUS ET MINISTRES car elle est indispensable pour préserver notre régime politique. L’exemplarité étant censé être de mise !

    A l’UMP, on affirme que les retraites sont “maintenant sauvées”, après le vote au Sénat du report de 60 à 62 ans de l’âge du départ à la retraite. Cette affirmation n’est toujours pas une réalité pour les régimes des députés et sénateurs qui sont évasifs sur la possibilité d’un alignement sur celui des autres Français !

    Et même si, comme l’écrit l’AFP : ” La réforme du régime de retraite des députés sera débattue le mercredi 27 octobre par le bureau (organe dirigeant) de l’Assemblée nationale, a déclaré mardi à la presse le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer

    Et que : ” La réforme devrait marquer la fin du régime spécifique de retraite des députés, souvent décrié car très avantageux, comme celui des sénateurs … / … ”

    Celà n’explique pas comment les députés vont combler le déficit actuel de leur régime qui est de : 52 millions d’euros par an ! comme l’expliquait “Sauvegarde Retraites”, qui ajoutait au passage que : ” si on étendait à tous les régimes de retraite la gestion du régime des députés, nous aurions besoin de 1 000 milliards d’€”

    Ce qui est confirmé par La Tribune : ” La caisse de retraite des députés, verse chaque année près de 66 millions d’euros de pensions aux anciens élus du Palais-Bourbon, l’équivalent de 13 % du budget global de l’Assemblée. Mais les cotisations ne représentent que 23 millions, dont les deux tiers sont acquittés par l’Assemblée elle-même en tant qu’employeur. Pour équilibrer le régime, l’Assemblée verse donc en plus une subvention de 42 millions. Le budget de l’Assemblée étant financé par celui de l’État, c’est donc le contribuable qui finance au bout du compte l’essentiel de la retraite des députés ”

    Quant aux sénateurs : ” La semaine dernière, le Sénat a adopté le principe d’une réforme de son régime de retraite , sans toutefois se prononcer sur la suppression de la cotisation double. Cette mesure a fait “l’objet d’une expertise et devrait pouvoir être proposée”, indiquait le communiqué, sans plus de précisions…

    Néanmoins, le Sénat affirme “autofinancer” son régime de retraite au travers de sa “cagnotte” , dont Marianne2 nous parlait, en Juin 2010. Celle-ci, sert en partie à payer les retraites des sénateurs et ” s’élève à 581 millions “. Si l’on en croît Gérard Larcher, c’est une somme “épargnée et placée”

    La Tribune est moins catégorique et explique : “Pour verser annuellement 26 millions d’euros de pensions, la caisse ne peut pourtant compter que sur 3,5 millions de cotisations des sénateurs en activité, et 6,5 millions de cotisations patronales versées par le Sénat. D’où sortent alors les 15 millions d’euros restants ? De produits financiers provenant du portefeuille de la caisse, même si ce portefeuille s’est déprécié de 100.000 euros en 2009 en raison de la crise. Or, les sénateurs oublient un peu vite que les cotisations patronales acquittées par le Sénat sont en fait financées par les contribuables”

    Alors, devant tant de sollicitude pour péréniser nos régimes de retraites, les parlementaires vont-ils être magnanimes et réellement aligner le leur sur celui du régime général ?

    Le Point est assez dubitatif : “La réforme doit s’attaquer aux dispositions avantageuses et controversées de leur régime, le système de la double cotisation et la pension de réversion.

    Le 9 septembre, ils (députés) rejetaient un amendement du projet de réforme des retraites, portant sur leur propre système.

    Mais le plus surprenant reste la totale liberté des parlementaires face à leur système de retraite. Seuls maîtres à bord, ils décident, modifient et approuvent leur propre régime. Autrement dit, dans cette guerre, l’Assemblée nationale est son propre censeur”

    Sachez, pour ma part – lorsque j’irai voter prochainement par ex (cantonale) – que je serais très attentif (et je vous assure que je ne serais pas le seul) à ce que, pour une fois, votre parti tienne les promesses qu’il prend.

    “Cette réforme est indispensable pour sauver notre système de retraite par répartition dont la crise, tout autant que l’évolution démographique, a considérablement augmenté les déficits”

    Et qu”il ne tarde pas la mise en place dans les assemblées de ce qu’Eric Woerth a appelé : ” une réforme des retraites “responsable, raisonnable et juste ” !

    Quand c’est la guerre, l’armée ne bouge pas…Si le commandant refuse la mêlée. Même chose dans l’entreprise : on ne peut rien espérer des salariés…Si on ne donne pas l’ex. Et quand on est une autorité morale, comme vous, M. VANNESTE, c’est un devoir d’élu, de représentant…Que de faire sien la phrase de BAILLY :

    “ne faites pas ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse, telle est la loi”.

    CQFD !

  2. L’allongement de la durée de cotisation est logique, indispensable, mais comment soutenir cette réformette qui n’impose pas pour tous:
    – une durée identique de cotisation pour le “taux plein” (avec ajustement pour congés maternité et parentaux, chômage, handicaps, etc.)
    – Un taux de remplacement et une base de calcul identique pour tous, ou un système par points.

    A défaut d’une transition vers la capitalisation…

  3. Vous participez directement à l’inflation de l’anti-parlementarisme avec vos positions UMP sur la continuation des privilèges de votre système de retraite . Nous citoyens lambda devrions nous serrer la ceinture alors que vous continuez à profiter grassement du système ! C’est écœurant et vous le paierez aux prochaines élections !

  4. il faut diminuer d’une façon drastique la retraite faramineuse des députés et sénateurs pour être crédible aux yeux des français qui eux n’arrivent plus à vivre sinon on va faire arriver le front national attention il y a urgence

  5. Une réforme des retraites ??!!?? Quelle réforme ?

    Ce texte de loi ? ce torchon ??
    Ah, ben si, en fait, a bien y regarder de plus près, c’est une certaine idée de la réforme…
    Un petit lien amusant.
    Si si, vous allez voir, cela explique plutôt bien le but de la réforme. Sur tableau noir, en plus.

    http://eco.rue89.com/node/172486

  6. Allez, je suis d’humeur butineuse aujourd’hui, j’essaie de comprendre le pourquoi du comment de l’instance de cette “réforme” des retraites. (si tant est que ce torchon qui sert de projet de loi soit une réforme).

    Et là, je pense avoir trouvé un début de piste.
    Explication du “mais pourquoi il insiste tant sur un truc aussi ma foutu”, et le “pourquoi il demande au sénat de bacler le travail démocratique histoire de passer en force”.
    Et finalement, quelques petits articles de ce texte de loi valent bien un blocage du pays pendant qques jours : l’esprit de famille, ca ne connait pas de sacrifice.

    “Je ne changerai pas le régime par répartition”
    http://www.politis.fr/Sevriena-l-entreprise-sarkozyste,11865.html

    Et là, je ne peux m’empêcher – du fait de ma formation marketing – de penser que tout ce joli cirque que vous avez en france, les greves, les manifs, le durcissement, tout ça, c’est finalement le meilleur choix pour faire passer en douce – et en force, quelle talent ! – ces petits points sans qu’ils soient discutés par la “démocratie”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services