Désobéissance civile : une méthode acceptable en démocratie ?

Débat du jour du 04/02/2009
Désobéissance civile : une méthode acceptable en démocratie ?

débat du Jour RFI (4 février 2009) (cliquer dessus)

Alain Refalo, enseignant de l’école primaire, auteur d’une lettre publiée dans… l’Humanité

Christian Vanneste, député UMP du Nord, membre de la commission des lois, professeur de philosophie.

Articles liés

3 commentaires

  1. Débat très intéressant. Plusieurs remarques :

    La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dit la chose suivante :

    “Article 5
    La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

    Article 6
    La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.”

    Monsieur Alain Refalo, en refusant d’appliquer la
    loi n°2005-380 du 23 avril 2005 d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école, qui l’oblige à mettre en oeuvre des programmes décidés par sa hiérarchie, est donc “hors la loi”.

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000259787&dateTexte=

    Mais est il ‘hors la Loi Fondamentale” ? Là est à mon sens la question.

    En effet, la DH précise bien que la loi doit se faire de manière concertée…Puisque les citoyens ont droit de recourir à sa formation.

    Or, Monsieur Refalo explique – comme beaucoup d’enseignants – que le Ministre n’a pas fait preuve de concertation avec ses équipes, ni même avec les parents d’élèves – voir à ce propos ce qu’en disent ces derniers via leurs associations – par ex (juridiquement, ce sont encore les parents qui ont le rôle “d’éduquer”…L’école devant, elle, “instruire”)

    Cela n’est, en réalité, guère surprenant, puisque ces “nouveaux programmes” sont en réalité le “calque” des objectifs communs trouvés (en 2001) par les Ministres de l’Education des (alors) 15 pays de l’UE.

    Ils font partie intégrante de la “stratégie de Lisbonne” objectif prioritaire pour la présidence tchèque du Conseil Européen.

    Or…Selon les députés européens eux mêmes, cette “stratégie de Lisbonne” qui vise à faire de l’UE “l’économie la plus compétitive au monde”…A été réalisé grâce aux expertises (très objectives!) du MEDEF Européen (l’ERT), présidé par Monsieur Antoine Seillières.

    La Commission Européenne a en effet repris l’intégralité des propositions de ce lobby…Et les a fait accepté par le Conseil Européen sur la base des “coopérations renforcées”. Autrement dit…L’enseignement dans chacun des 27 membres de l’UE…Est en grande partie influencé sinon imposé (?) par un lobby (le PE ayant été squeezé sur la question…Et le Parlement National n’ayant pas son mot à dire sur les “réformes Darcos” qui ne sont pas du domaine de la loi…Mais de l’ordonnance, du décret)

    En ce sens, l’indignation de Monsieur Alain Refalo peut avoir un sens : est ce au lobby ERT de définir l’enseignement en France ? Et ses objectifs ?

    Autrement dit, le système scolaire a t il aujourd’hui un but marchand…En contradiction avec la mission de service public de la connaissance, du savoir ? A savoir “faire de l’UE l’économie la plus compétitive au monde”.

    Du temps de Jules Ferry, l’Ecole avait l’ambition “d’instruire” et de faire des enfants “de bons petits Français”. Les “hussards noirs” avaient (et chacun a pu constater leur réussite) mission de faire aimer la République, et de réconcilier la France avec son Histoire.

    Aujourd’hui…L’Ecole n’aurait elle pour but que de faire des Français…Les ardents défenseurs de la “mondialisation heureuse” ? La main d’oeuvre la plus “compétitive” au monde ?

    Décidés sans le consentement des représentants du Peuple Français – c’est à dire vous entre autres – élaborés par des fonctionnaires bruxellois qui ne rendent compte à personne, avec le soutien et l’aide active de lobbies puissants…Est il si absurde de s’indigner du mépris fait à la représentation nationale, et de critiquer le “copier coller” réalisé par un Gouvernement légitime mais qui ne décide plus de la “politique de la Nation” (les lobbies s’en chargeant, via la Commission Européenne (illégitime) et un Conseil Européen, qui à preuve du contraire n’a pas vocation à “élaborer la loi” dans les pays membres.

    N’y a t il pas contradiction avec la Loi Fondamentale…Dès lors qu’un lobby s’octroie le pouvoir de faire (et défaire) la loi…En squeezant toute représentation des citoyens Français ?

    En “Démocratie” la “loi” est faite par un Parlement élu, elle est exécutée par un Gouvernement nommé par un homme élu (Premier Ministre ou/et Président), lequel est responsable devant le Parlement.

    A quel moment, précisément, le Parlement français a t il validé la “stratégie de Lisbonne”? A aucun. Quand contrôle t il les responsables de sa mise en oeuvre ? Jamais.

    Est ce très “démocratique” qu’un organisme représentant des intérêts particuliers, qui est irresponsable, et qui ne rend compte à personne…Décide de la politique d’éducation de notre pays ? Et modifie ses objectifs ? Je n’ai pas souvenir que la France considère que l’Ecole a pour objectif de servir les intérêts du patronat…! Ce n’était, en tout cas, pas, les visées de Jules Ferry et de tous les grands Hommes qui voulaient faire de l’Ecole le temple de savoir contre l”ignorance, la maison du mérite, et la représentation concrète des bienfaits de la République.

    Monsieur Rafelo explique dans sa lettre qu’on souhaite “libéraliser” l’Ecole. Peut on lui donner tort…Quand la “stratégie de Lisbonne” qui exprime toutes les “réformes structurelles” nécessaires, donne à l’Ecole l’objectif de participer de manière active pour faire de l’UE “l’économie la plus compétitive au monde” ?

    En soi, je n’ai rien contre cet objectif…Mais est ce bien à l’Ecole de remplir une telle mission ? Par ex, gardera t on des matières comme l’Histoire ou la Géographie…Si elles ne sont pas jugées assez “compétitives” pour l’économie ?

    Monsieur Rafelo parle également du SMA. Personnellement, je ne comprends pas très bien son fonctionnement.

    En effet, le SMA impose que les enseignants se déclarent 48 h à l’avance, lorsqu’ils décident de faire grève.

    Or, à mon sens, cela pose un vrai problème de respect du droit de grève. Mais pas au sens où l’entend Monsieur Refalo.

    Premièrement, la loi prévoit que lorsque les enseignants sont en grève, la mairie doit assurer un “droit d’accueil” pour les enfants…Et cet accueil doit être assuré par des personnes compétentes.

    Or, dans la plupart des cas (dixit plusieurs de mes amis) le maire fait appel au personnel de mairie. Lequel se trouve être (si la grève est très suivie) trop faible pour assurer cette mission (ainsi, la dernière fois, une fillette avait pris la poudre d’escampette sans que personne ne s’en aperçoive !!!) ou en grève (ce qui pose la question : doit on faire appel à des employés de mairie qui, pour parler cru, ne sont pas “payés pour faire çà”?)

    Mieux, que fait on en cas d’accident ? Qui est responsable ? La famille ? Le maire ? Le Ministère de l’Education Nationale ? Et s’il s’agit du Ministère…Est ce que son budget doit vraiment servir à financer un droit d’accueil des enfants ? Ne doit il pas, plutôt, être utilisé pour donner à la France des enseignants pour instruire ses enfants ?

    Sur les programmes Darcos…Il y a aussi quelques incohérences et bizarreries :
    -moins d’heures…Mais plus de matières enseignées
    -un enseignement des “discriminations” ciblées : homophobie, antisémistisme, etc. C’est une vraie police de la pensée (heureusement, la liberté pédagogique des enseignants fait (du moins chez moi) que les professeurs des écoles font des maths et du français au lieu de discuter de telles considérations philosophiques!)
    -un enseignement de la sexualité comparé ! En tant que citoyen, et parent, j’estime que l’Ecole n’a pas à se préoccuper des aptitudes sexuelles de mes enfants, et pire encore, à les encourager à tester toutes les options ! L’Ecole doit servir à instruire…Non à endoctriner !

  2. A propos de “désobéissance civile” : que fait le Parlement à l’encontre des “Ministres” qui violent la Constitution ?

    Le CRAN, pour montrer qu’il est aussi « représentatif » que le CRIF, organise un dîner annuel, auquel il invite de nombreuses personnalités. Ce n’est pas encore au point de celui du CRIF, qui ressemble à la fois au conseil des ministres et une réunion des états-majors des partis politiques. Mais hier soir il y avait des représentants de haut niveau de l’UMP (Dominique Paillé et Axel Poniatowski) et du PS (Sandrine Mazetier et Jean-Marie Le Guen), deux ministres (Roger Karoutchi et Eric Besson), et naturellement le commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, Yazid Sabeg, qui a déclaré que “parmi les défis importants” qui se posent au pays, figure “la façon dont on va réaliser l’égalité réelle” :

    “La situation se dégrade plutôt pour nos enfants. Si on n’agit pas vite et fort, on va construire un apartheid social et territorial. A quoi sert d’avoir des autoroutes, des industries florissantes, si notre cohésion sociale est minée. Il suffit de regarder la couleur de nos assemblées et de nos entreprises pour voir l’ampleur du problème : c’est d’une pâleur, d’une blancheur et c’est pas très frais d’ailleurs!”

    M’est avis que M. Sabeg est lui-même assez pâlichon. Je ne me permettrai pas d’ironiser sur sa fraîcheur, mais je constate que son propos est ouvertement raciste, comme l’est l’intitulé même du CRAN. En toute impunité, car il s’agit du racisme officiel qui échappe donc par le fait à la Halde et à la justice.

    Rappelons que

    “La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.”

    Depuis quand l’ethnicité, la race, la couleur de peau, sont ils considérés comme des “talents, vertus, et capacités” ?

    La classe politique, qui était si bien “représentée” au CRAN…Ignorerait elle donc la Constitution ?

    “Article 1er.

    La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. ”

    Sans distinction D’ORGINE, de RACE, de RELIGION.

    Evidemment, comme on pouvait s’y attendre, toutes les représentants des partis (qui ignorent qu’ils sont gardiens de de la Déclaration de 1789) et les Ministres bien pensants…On applaudit frénétiquement ce fantastique discours à la gloire des “non blancs”…Jugés de tout évidence incompétents, incapables, et non vertueux…Et indignes des charges publiques…Puisque “blancs.

    Je m’étonne qu’aucun d’entre eux – qui sont tous “blancs” (et qui n’y peuvent pas grand chose) – n’aient pas démissionné sur le champ pour mettre fin à cette excès de “pâleur” et de “fraîcheur”…Mais il est vrai que les critiques du “Ministre” de la “Diversité” (c’est à dire Ministre des “non blancs”) ne s’adressaient pas à lui même, ni au Gouvernement…Mais aux députés et sénateurs, indignes de leur mandat, faut il croire…Car ne représentant pas la “diversité” du pays.

    Sauf qu’un député ou un sénateur n’a pas à “représenter” la “diversité” ethnique ou raciale du pays…Mais représenter un Peuple, et à travers lui des idées politiques. Rien de plus, rien de moins.

    Quant aux entreprises…Peut être faudrait il que Parlement, Gouvernement, et bien pensants…Se rappellent que seuls les pouvoirs constitués ont un rôle de représentation POLITIQUE, que seuls les syndicats ont une mission de représentation SYNDICALE.

    La France ne se représente pas en fonction de la méthode des quotas ! Elle ne se représente pas au niveau SOCIOLOGIQUE mais uniquement et simplement au niveau POLITIQUE et SYNDICALE.

  3. Que faire quand des élus ne se montrent pas à la hauteur des défis mondiaux ?
    Que faire quand les élus perdent complètement contact avec la réalité, votant des lois rédigées par des lobbys défendant en priorité les intérêts particuliers au détriment de l’intérêt général ?

    Le désobéissance civile est une réponse acceptable à la bêtise des élus.
    Si on me fait remarquer que les élections sont le moyen de changer cela : je vous répondrai que dans la majorité des cas, on a juste le choix entre la peste et le choléra. Et qu’un législateur en poste peut faire bien des dégats dans la stupidité législative ambiante.

    La désobéissance civile, c’est tout simplement le peuple qui reprend le mandat qu”il avait confié par mégarde aux mauvaises personnes. C’est le signe d’une démocratie intelligente qui s’élève contre un système pourri jusqu’à la moelle. Et la preuve qu’il y a encore des hommes avec des convictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services