Didier Droart, chef de file de l’opposition tourquennoise

Extraits de l’article de La Voix du Nord de ce jour (à lire en entier ici).

«  Nous donnerons une nouvelle appellation à notre groupe », a précisé Didier Droart, 60 ans, hier, lors d’une conférence de presse au côté de Gérald Darmanin, 25 ans.

Fidèle parmi les fidèles de Christian Vanneste, D. Droart a commenté les résultats de dimanche dernier. évoquant le taux d’abstention élevé à Tourcoing 46,12 %. «  M. Delannoy a obtenu 14 898 voix, n’atteignant pas le quart des électeurs. Nous ne remettons pas en cause sa légitimité, mais c’est quand même un problème pour Tourcoing et cela pose la question de la participation à Tourcoing. » Après la défaite sans équivoque subie par son camp, D. Droart recense les forces en présence : 41 élus à la gauche (39 précédemment) 2 élus au MoDem (5 précédemment à L’UDF) 2 élus au FN (4) 8 élus UMP et apparentés (5). «  En nombre d’élus, nous sommes largement supérieurs au mandat précédent », positive-t-il. Le nouveau président de groupe annonce la mise en place d’une « contre-municipalité » au sein de laquelle «  tous les colistiers, même les non-élus, pourront suivre l’action municipale, sous forme de commissions apporter des propositions et quand c’est nécessaire, s’opposer aux propositions de l’équipe municipale en place. » (…)

Les autres élus au conseil municipal seront : Marie-France Berthet, conseillère régionale, (…) Bernard Legrand, Khalida Sellali, Gérald Darmanin, Alexandra Mareel, Éric Denoeud et Albine Courdent.

Les deux élus ont précisé que l’équipe s’appuierait sur les deux députés (Christian Vanneste et Bernard Gérard) et sur Brigitte Lherbier, candidate dans le canton de Tourcoing-Sud.

Selon G. Darmanin, le score de sa liste, dimanche, est «  le meilleur d’une liste de droite dans une ville de gauche ».

Pour lui, «  l’alliance de la carpe et du lapin, des communistes à bientôt M. Van Tichelen, a pu favoriser l’élection de M. Delannoy dès le 1er tour ». Leur défaite, les colistiers de Christian Vanneste l’expliquent en grande partie par le contexte national. «  Nous sommes démocrates et nous ne contestons pas le résultat, conclut G. Darmanin, mais nous serons une opposition volontaire et dynamique. On a tout le temps : six ans. et on voit l’avenir avec sérénité. »

Dernier détail qui a son importance : Didier Droart et Gérald Darmanin siégeront à la communauté urbaine, avec le groupe UMP

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services