L’acte II du théâtre macronien (II)

Ce qui compte, ce n’est pas le programme mais la vision disait Macron à l’époque où son apparition surprenante sur la scène politique et son talent de comédien inspiré avaient soulevé une espérance chez les naïfs. La politique devenait une stratégie sur le long terme, enfin ! Lors du récent[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Mme Belloubet met le droit dans un drôle d’état…

La tradition confère au ministre de la Justice le titre de Garde des Sceaux. Symboliquement, cette appellation souligne la situation particulière de ce ministre, certes membre d’une équipe politique, mais qui doit faire preuve d’une grande prudence et d’une certaine réserve dans ses actes et ses propos dans la mesure[…]

Lire la suite »
Mot clés: