L’avenir appartient aux conservateurs

Toute vie démocratique doit prendre en compte le TEMPS, celui de la Tradition qui reflète le passé d’un peuple et donc son identité, celui de l’avenir qui doit se projeter dans la durée. La conception  révolutionnaire rejette le passé en bloc, pense que tout est à détruire et à reconstruire. Elle a cependant sa tradition, le romantisme des Révolutions dont J-L. Mélenchon est le barde proclamé. Le changement doit être total, brutal, violent, comme une hallucination collective où dans la fumée des incendies, fussent-ils symboliques, apparaissent les images oniriques de 1968, de 1936, de la commune, de 1848, de 1830, de 1789, et en filigrane, celles de 1792-1793, de loin préférées. L’esprit révolutionnaire n’est que la répétition magique, inconsciente du rite saturnien auquel reste attaché un pays incapable de réformes et passant sans cesse de révolutions catastrophiques à des restaurations décevantes. Le renversement des institutions et des valeurs effectué, la désacralisation des autorités réalisée, les hommes d’en haut abattus, les hommes d’en bas élevés, et l’ordre revient avec d’autres maîtres. Quel gâchis pour satisfaire quelques ambitions et réparer frustrations des uns et humiliations des autres. Les conservateurs au contraire, lorsqu’ils sont éclairés, s’efforcent de réformer ce qui doit l’être pour sauvegarder l’ordre dans ce qu’il a d’essentiel, en l’adaptant aux exigences du temps sans jamais le sacrifier aux modes passagères. L’identité profonde d’un peuple, lucide sur son histoire dans la mesure où la fierté nécessaire pour affronter la vie et ses périls n’est pas abolie, où la confiance en soi indispensable pour construire l’avenir n’est pas ébranlée, constitue ce vortex qu’il faut à tout prix préserver. Cet avenir n’est pas celui du court terme des journalistes mais celui des politiques qui doivent voir plus loin et de plus haut paradoxalement parce qu’ils sont les acteurs et non les spectateurs de l’Histoire. La décision prise par G. Pompidou en faveur de l’énergie nucléaire est l’exemple même de ce courage clairvoyant dont nous touchons aujourd’hui les dividendes. Les politiciens soucieux de la popularité immédiate en sont incapables. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas des mandats trop courts et celle qui appelle à ne pas galvauder le titre de citoyen et à ne pas confier l’avenir d’un pays directement ou indirectement à ceux qui n’y sont que passagers.

Articles liés

5 commentaires

  1. Il ne faut pas des mandats trop courts, en effet.
    Ce qui ne nous a pas empêché de passer au quinquennat avec tous les dégats qu’on voit en
    résulter. Si nous avons la chance de voir Sarkozy
    réélu, ce qui apparaît toujours peu probable,
    espérons qu’il se comporte comme quelqu’un qui
    n’a plus à quémander les suffrages et réalise
    ce qu’il avait promis en 2007.
    On peut toujours rêver.

  2. Rick Santorum est un conservateur éclairé, lui qui s’est engagé dans la campagne interne du Parti Républicain pour contrer les dispositions inconstitutionnelles de l’Obama Health Care Act.

  3. Il y a quatre ans, la gauche française avait interprété l’élection de Barack Obama comme une reconnaissance des communautarismes par une majorité d’Américains et, de fait, du moment que nos media continuent d’ignorer les minorités de Républicains hostiles à Barack Obama, l’illusion perdure !

  4. Si Reagan avait été élu en France ou même Tchatcher, ils auraient finis….assassinés au pire sinon auraient rapido démisionné! ces doctrines ultra-libérales inhumaines sont inapplicables à la France car les Français ne sont pas des moutons.
    Ici on préfère l’adage de Maurice Allais comme quoi l’économie doit s’adapter à l’humain et non l’inverse.

    Santorum et tous ces bigots intégristes pharisiens feraient passer Christine Boutin pour une délurée :))) idem, inapplicable ici, il serait au mieux ridiculisé férocement.

    Le seul réac qui a tout mon respect ou presque c’est Yvan Rioufol car contre l’islamisme, troisième totalitarisme, il n’y a pas seulement d’autruches naïves à gauche! ou de collabo à l’extrême-gauche qui se trompe sciemment de fachos et d’antisémites (eh non ce ne ont plus souvent les cranes rasés mais les cranes frisés salafistes).
    A droite aussi, on ne veut pas envisager la multitude de Merah et consorts psychopathes en dormances 🙁 Rioufol a justement dénoncé ce que nombre de professeurs dénoncent depuis des lustres : le refus de respect envers les programmes scolaires d’Histoire française pourtant très gommés de ce qui gêne la religion expansionniste de paix explosive et le refus de respect envers les juifs.

  5. Les manuels d’histoire écrits par des enseignants socialistes qualifient toujours la position du Parti Républicain d’isolationniste au début de la seconde guerre mondiale. Or, si Franklin Delano Roosevelt autorisa l’arrestation et la déportation des citoyens d’apparence japonaise sur odre exécutif, c’est que le Congrès ne l’aurait jamais accepté ce qui démontre que l’une de ses chambres, au moins, était contrôlée par les Républicains. D’ailleurs, ce ne sont pas les Démocrates qui votèrent les lois cash and carry, prêt et bail et l’embargo contre le Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services