Immigration : pourquoi l’UMP durcit-elle sa politique ?

Comme je vous l’annonçais, j’ai participé à une émission sur la politique d’immigration sur la Chaîne parlementaire (LCP), jeudi dernier. Les invités étaient l’ancien président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN), Patrick Lozès, Laurent Artur du Plessis, le directeur des publications des « contribuables associés », et une adjointe au maire PS de Paris. L’émission :

5 commentaires

  1. Thibault Loosveld - 11 juillet 2011 22 h 34 min

    Le CRAB… quelle excellente répartie !!!

    Répondre
  2. Elkana Levi - 12 juillet 2011 9 h 13 min

    Monsieur Vanneste
    Merci pour votre participation à ce débat.

    Je suis surpris de voir Patrick Lozes parler constamment de stigmatisation et de discriminations. Mr du Plessis montre bien à la fin du débat qu’il n’y a pas de discrimination salariale.

    Je lis le livre de Malika Sorel « Le puzzle de l’intégration ». Je vous conseille de lire le chapitre 1 sur la culpabilisation permanente des français, cela vous donnerait des arguments et le chapitre 3 sur l’insertion et l’intégration.
    Je trouve que ce discours constant sur la stigmatisation est un étouffe-débat, et que ce martèlement de soi-disant discrimations nourrit un discours victimaire et par là raciste anti-français.
    Le racisme le plus commun est le racisme anti-français. Ce sont les français qui subissent le plus d’agressions physiques, souvent par des jeunes issus de l’immigration.
    On devrait dire merci aux français pour tout ce qu’ils font d’efforts dans l’accueil des étrangers, mais au lieu de la gratitude, ils ne reçoivent que haine et mépris.

    A propos du « saucisson-vin rouge », il est regrettable que la droite populaire perde de l’énergie dans des provocations inutiles et injustes envers les musulmans qui pourraient se sentir indésirables à cet apéro. Je pense que la ligne juste est le respect de la liberté religieuse.

    Je pense aussi que le vrai débat se situe au niveau de la restriction nécessaire de l’immigration « musulmane ». Je pense qu’l faut rééquilibrer l’immigration entre l’immigration musulmane et l’immigration non-musulmane. Pourquoi ne pas accueillir plus largement nos frères africains francophones et catholiques qui ont accueillis nos missionnaires et notre culture. Je remarque dans ma paroisse leur parfaite intégration.
    Il est plus facile d’intégrer des populations qui sont plus proches de nous culturellement et spirituellement.

    Je pense que si nous continuons à accueillir des musulmans aussi largement que nous l’avons fait depuis 50 ans, nous prenons le risque d’une libanisation ou même d’une iranisation.

    Merci pour votre courage politique. La France a besoin d’hommes politiques qui l’aiment et qui aiment son Histoire.

    Elkana Levi

    Répondre
  3. Olivier - 12 juillet 2011 21 h 14 min

    L’U.M.P. durcit sa politique, après avoir fait presque deux fois pire que la gauche (205 000 entrées régulières contre 148 000 sous Jospin, cela varie selon les années mais en gros c’est cela), pour des raisons électoralistes : faire semblant, à quelques mois des élections, de vouloir servir le bien commun. Je ne sais pas qui cela trompe.

    Répondre
  4. Marie - 14 juillet 2011 13 h 49 min

    Bizare ces double discours, heureusement que nous avons Internet pour se rendre compte de cette fausse droite!

    http://www.ism-france.org/analyses/Paris-Alger-le-double-discours-de-Jean-Francois-Cope-article-15833

    Répondre
  5. Courouve - 25 juillet 2011 22 h 09 min

    En paroles peut-être, pour la bonne part de l’UMP (la DP), mais guères en actes législatifs ou réglementaires, et encore moins en résultats tangibles.

    Répondre

Exprimez vous!