Familles en danger : de l’affaire Vanneste à l’homoparentalité

François Billot et Béatrice Bourges sillonnent la France depuis quelques temps en duo afin de mettre en garde, lors de conférences très suivies,  les Français contre les différentes atteintes à la liberté et à la pérennité de la Nation. Cette fois-ci, ils s’arrêtent dans le Nord, à Marcq-en-Baroeul, pour une soirée-débat (organisée notamment par l’Institut Culturel de Marcq et les AFC) sur le thème :

Familles en danger : De l’affaire Vanneste à l’homoparentalité

Avec Béatrice Bourges (Présidente de l’association « Pour la Protection de l’Enfance » ; auteur de L’homoparentalité en question. Et l’enfant dans tout ça ?) et François Billot (écrivain, auteur de L’affaire Vanneste)

A Marcq-en-Baroeul (59). jeudi 18 décembre 2008 à 20 h 30

Entrée : 5 € – Gratuit pour les adhérents et les moins de 25 ans. Stands de livres. Les auteurs dédicaceront leurs ouvrages.

Rappel : François Billot est Président d’une fédération professionnelle de l’UMP.

Mot clés:

9 commentaires

  1. Alex Corvus - 18 décembre 2008 11 h 49 min

    A quel adresse faut-il se rendre pour assisster à la conférence?

    Répondre
  2. Equipe CV - 18 décembre 2008 12 h 07 min

    La conférence se tiendra Salon Charcot.

    Répondre
  3. Moreau Fabien - 18 décembre 2008 13 h 48 min

    J’aimerais savoir quelles sont les raisons qui amènent M. Vanneste à affirmer que l’homosexualité serait un danger?

    Répondre
  4. Simone - 18 décembre 2008 16 h 00 min

    Et les familles homoparentales seront-elles les bienvenues?
    Sérieusement, quand finira cette chasse discriminatoire et incitatrice à la haine homophobe? vous ne pouvez nier, surtout dans votre région traversée par le Thalys amenant des lesbiennes pour la PMA en Belgique, que ces familles existent comme d’autres. On a bien supprimé cette immonde notion d’enfant illégitime, on a fini de bannir les mères-célibataires, alors c’est quand la paix pour les parents homos et leurs enfants?

    Répondre
  5. Dupond et Dupont - 22 décembre 2008 16 h 15 min

    le bannissement de la notion d’enfant illégitime n’a rien à voir avec l’interdiction faite aux lesbiennes de la PMA.
    Ou plutôt si elle a tout à voir : l’intérêt de l’enfant !!!
    L’intérêt d’un enfant c’est d’avoir un père ET une mère.

    Répondre
  6. NADJIA - 24 décembre 2008 12 h 34 min

    JE SUIS UNE FILLE D UNE MERE MARIE AVEC UN ANCIENT CAMBATTANT ALGERIEN MORT EN 1950 PAR UN ACCIDENT DANS L ARMEE FRANCAIS ET ELLE AVAIT UNE PENSION MILITAIRE PANDANT SA VIE JUSQU A 2008 EST MORTE EN AOUT ET JE SUIS SA FILLE JE VOUDRAIT CONNAITRE LA
    PROCEDURE JE SUIS UNE SANS PERE MAI SA FILLE.

    Répondre
  7. seb - 27 décembre 2008 18 h 18 min

    De mieux en mieux !

    Paroles relevées sur le dernier disque compact de la chanteuse de variétés Carla Bruni-Sarkozy, par ailleurs «Première Dame de France» :

    « Je veux mourir un dimanche, aux premiers frissons du printemps, sous le grand soleil de Satan – que le Diable me pardonne – qu’on me maudisse, que l’on me damne, moi je m’en balance, je prends tous les blâmes, moi qui cherchait toujours les flammes, je brûle pour toi comme une païenne »

    Pas étonnant que son Président de mari ne se soit jamais fendu d’un petit communiqué pour condamner l’incendie d’une chapelle ou la profanation de tombes chrétiennes.

    Avec une sataniste à la présidence comment à s’attendre à mieux ? Et à quoi bon faire des rapports alors même que le loup est dans la bergerie ?

    Répondre
  8. seb - 28 décembre 2008 9 h 40 min

    Mme Carla Bruni Sarkozy se permet d’intervenir dans des domaines où elle n’a pas sa place. Mais bon…Vu que le Président ne dit rien, et que « Carla » adore faire parler d’elle…

    Je ne lui demande pas, bien évidemment, de chanter des cantiques, mais bon : est il nécessaire de proner la haine en permanence ? Tiens, personnellement, je préfèrerais qu’elle nous chante combien elle est heureuse en ménage. L’Amour fait d’ailleurs plus vendre que la haine. Et qu’elle chante, si elle l’entends ainsi, en duo avec le Président. Tant qu’il s’agit d’Amour et non de politique, et non de haine, et non de sexe, çà me va.

    « J’ai rencontré l’homme de ma vie »
    « Il s’appelle Nicolas Sarkozy »
    « Il m’a très vite séduit »
    « Et moi je lui ai dit « oui » »

    Refrain :

    « Que je suis heureuse en ménage »
    « Tous les jours c’est comme si j’allais à la plage »
    « Le monde est formidable, et comme un poisson dans ses eaux je nage »
    « Et le soir Nico enlève devant moi son plumage »

    « Il m’a fait de grand sourire langoureux »
    « Et moi j’ai vu la vie en bleu »
    « Il m’a dit qu’il était amoureux »
    « Et j’ai lu cette vérité dans ses yeux »

    Refrain :

    « Que je suis heureuse en ménage »
    « Tous les jours c’est comme si j’allais à la plage »
    « Le monde est formidable, et comme un poisson dans ses eaux je nage »
    « Et le soir Nico enlève devant moi son plumage »

    « Tout est allé très vite »
    « C’était comme de la dynamite »
    « Il me voulait à lui tout de suite »
    « Et le soir même on faisait le grand huit »

    REFRAIN :

    « Que je suis heureuse en ménage »
    « Tous les jours c’est comme si j’allais à la plage »
    « Le monde est formidable, et comme un poisson dans ses eaux je nage »
    « Et le soir Nico enlève devant moi son plumage »

    « J’ai épousé le Président de la France »
    « Mon Dieu j’en ai des frissons quand j’y pense »
    « Avec lui çà bouge, çà balance »
    « Tous les jours avec lui on creuse le trou dans les finances »

    REFRAIN :

    « Que je suis heureuse en ménage »
    « Tous les jours c’est comme si j’allais à la plage »
    « Le monde est formidable, et comme un poisson dans ses eaux je nage »
    « Et le soir Nico enlève devant moi son plumage »

    « Les hommes me regardent, me désirent, »
    « Mais depuis Nico je ne veux plus les séduire »
    « Je ne souhaite qu’une chose : être mère, être amante »
    « Avoir sur mon mari l’effet de l’amiante »

    REFRAIN :

    « Que je suis heureuse en ménage »
    « Tous les jours c’est comme si j’allais à la plage »
    « Le monde est formidable, et comme un poisson dans ses eaux je nage »
    « Et le soir Nico enlève devant moi son plumage »

    « Un jour, l’Elysée ce sera fini »
    « Nous pourrons enfin vivre notre Paradis »
    « Avec nous, nous emmenerons notre marmaille »
    « Et le soir, nous deux, nous ferons ripaille »

    « Alors ce sera l’Italie »
    « J’y emmenerai bien vite mon mari »
    « Ensemble jusqu’au bout de la vie »
    « Dans les bras, l’un de l’autre, tard dans la nuit »

    Avouez que c’est tout de même mieux que des appels à la haine ? Non ?

    Répondre
  9. Amélie - 7 janvier 2009 12 h 33 min

    Dupont, vous répondez à côté de la plaque! on demande juste la paix et le respect pour toutes les familles, monoparentales et homoparentales comprises. L’interdiction française de la PMA est discriminatoire pour toute femme non mariée mais grand merci à nos voisins car eux se soucient de saines inséminations sans maladies, sans bricolage aléatoire (artisanal)!
    De toutes façons il est scandaleux de poser la question de qui a le droit d’avoir des enfants ou pas!
    C’est purement homophobe car sinon pourquoi ne pas interdire aussi pour les handicapées ou les personnes « cas sociaux » avérés?
    Tout référendum à question ségrégationniste doit être interdit (je pense à la Californie et à ces électeurs noirs et hispaniques victimes de racisme mais n’hésitant à être homophobes au lieu d’être solidaires:( ).

    SEULE la stérilité nous empêchera d’avoir des enfants mais pas l’insémination artisanale entre une lesbienne et un gay (la meilleure solution tripartite à mon goût pour que chacun soit satisfait) ou la PMA grâce à nos modernes et humanistes voisins européens!

    Je rappelle que condamner un groupe ou un genre dans son intégralité est profondément amoral et contraire aux droits de l’Etre Humain, seul le cas par cas selon la capacité à élever des enfants doit prévaloir.
    Je n’en veux pas pour le moment mais personne ne m’en empêchera et sans vanité aucune quand je vois les millions de parents immatures et incultes qui pondent des enfants à travers le monde et à commencer chez nous….je vaux plus qu’eux en tant qu’être humain responsable et soucieuse de donner de l’amour, de la culture et le respect de la diversité humaine….mais vous voudriez sérieusement faire croire qu’en tant que lesbienne je vaux moins??!!

    Répondre

Exprimez vous!