Pour le CETI (Centre européen des Textiles innovants)

Suite à la lettre que j’ai écrite le 15 octobre dernier à Hervé NOVELLI, je vous informe que nous rencontrerons, les cosignataires de cette lettre (jointe) et moi-même, Hervé NOVELLI, Secrétaire d’Etat chargé des entreprises et du commerce extérieur, le vendredi 9 novembre prochain à 10h pour aborder l’important sujet du C.E.T.I.

Les signataires de cette lettre, Bernard GERARD, Francis VERCAMER, Dominique BAERT et moi-même avons décidé, sans intérêt partisan, de nous rendre à cette réunion afin de défendre le Centre Européen des Textiles Innovants qui incarne à la fois l’avenir du pôle de compétitivité et du textile dans notre région.

Vous trouverez la lettre ci-dessous :

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Nous tenons à nouveau à attirer votre attention sur le Centre Européen des Textiles Innovants (CETI), qui est un des projets structurants du pôle UP-tex. Le bouclage financier régional est terminé, le marché est identifié et ce centre est attendu par les professionnels.
Le CETI prend le pari de se construire dans l’équilibre, sans subvention d’exploitation, grâce à la vente ou la valorisation de ses équipements. Ces derniers sont modernes et répondent aux besoins de l’innovation, dans les trois domaines des matériaux, des transformations et des fonctionnalités. Il n’y a pas d’outil semblable en Europe et sans doute au monde.
Sur un financement global de 40 millions pour le bâtiment et les équipements, plus 5 millions pour les fonds propres, seule manque la décision de l’Etat pour une quote-part de financement des équipements à hauteur maximale de 5 millions d’euros, ce qui représente le quart du coût estimé de ces matériels.
Selon les informations communiquées, il semble que la position de l’Etat ne soit pas clairement définie car la DGE estime que le CETI est en concurrence avec l’IFTH (Institut Français du Textile et de l’Habillement).
Il est certain que le CETI ne peut être réalisé sans l’IFTH mais ils ne sont en aucun cas concurrents. Sans la rapide mise en place du CETI, c’est l’avenir entier du pôle de compétitivité qui dans notre région incarne l’avenir du textile qui est remis en cause, notamment en ce qui concerne l’aspect recherche/innovation. Ainsi, le CETI permettra à l’IFTH de mieux remplir sa mission de centre technique, à savoir la dissémination, le transfert et la mise en œuvre de l’innovation vers les entreprises.
Par ailleurs, il faut souligner que l’Etat pourvoit chaque année au fonctionnement de l’IFTH par une dotation budgétaire de 9 millions d’euros. Le CETI sollicite une fois pour toutes un maximum de 5 millions d’euros.
Aussi, nous souhaitons pouvoir vous rencontrer rapidement à ce sujet, mais également obtenir un positionnement de l’Etat clair sur la mise en place du CETI et sur sa participation financière. Il y va de la mise en oeuvre réelle du pôle de compétitivité annoncé par l’Etat lors du CIADT du 14 septembre 2004.
Dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Secrétaire d’Etat, en notre profond respect.

Christian VANNESTE, Dominique BAERT, Bernard GERARD, Francis VERCAMER
Députés du Nord

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services