Une France de toutes les couleurs ? Non ! Macron la repeint en gris-vert !

La France mondialisée, alignée, soumise, méconnaissable, était conviée au Vendredi noir, claironné en anglais Black Freday, afin que les Français, en bons colonisés, participent à un rite consumériste américain. Finalement, c’est le samedi qui s’est paradoxalement noirci au propre comme au figuré, avec la deuxième mobilisation des « gilets jaunes ». Fumées[…]

Lire la suite »
Mot clés:

C’est fou ce que certains aiment qu’on les fasse marcher !

C’est fou ce que les marches, ça marche. Pour un oui pour un non, et si le soleil est de la partie, avec sa petite banderole, on est parti ! Il y a les grandes et les petites, les tristes et les « gay », les blanches, les rouges et les vertes.[…]

Lire la suite »
Mot clés: