Christian Vanneste invité de France culture

J’ai été interrogé sur France culture ce matin sur le collectif de la droite populaire, la cacophonie des radars, Jean-Louis Borloo, le FN, les propos de Claude Guéant sur l’échec scolaire des enfants d’immigrés…

C’est à écouter en cliquant sur ce lien.

Elections municipales en Italie : défaite de Sylvio Berlusconi

« Je pense aujourd’hui que tous les gouvernements en place, qu’il soit de gauche ou de droite, sont extrêmement contestés et systématiquement battus aux élections locales parce que le peuple européen considère que les gouvernants n’ont pas assuré en amont et ne répondent pas en aval aux problèmes qui leur sont posés »

Jean Louis Borloo/candidature

« Il devrait peut être cesser de jouer un jeu trop personnel et qui cause des dégâts chez nous. Le parti radical à toute sa place à la gauche de l’UMP, comme la droite populaire à toute sa place à la droite de l’UMP. Je regrette la décision de Jean-Louis Borloo… »

Mot clés:

13 commentaires

  1. seb - 1 juin 2011 10 h 08 min

    S’il vous plait, M le député, un peu de respect pour la langue de la République !

    -gouvernement : République, Monarchie, Empire
    -Gouvernement : Exécutif

    Et pour la France !
    Il n’y a pas de « peuple européen »…Il y a un « conglomérat de peuples désunis » qui sont liés par une culture chrétienne !

    Pour le reste…Quel scoop ! Sauf qu’on serait en droit de s’interroger :

    -pourquoi une telle impuissance ? Ne serait ce pas parce que ces « gouvernants » sont incapables de mettre les « bonnes personnes » au « bon endroit » ?

    Perso, je commence à comprendre les « agences de notation » et leurs soupçons à l’égard des membres de l’UE ! A la Commission Européenne, nous avons M. BARROSO…Connu pour avoir coulé son pays ! (le Portugal) A la BCE, M. TRICHET, coupable d’avoir fait des malversations au Crédit Lyonnais…Et qui va être, sous peu, remplacé par l’ex patron de Golman Sach, la banque qui a aidé à trafiquer ses chiffres à la Grèce !

    Au FMI, ce n’est guère mieux. En remplacement de l’obsédé sexuel – mais pas nécessairement violeur – DSK…On veut désormais envoyer miss LAGARDE, « compétente » parait il, mais en quoi ? Utilisation des fonds publics en vue d’aider le « pauvre » TAPIE ?

    Serait ce trop exiger des « gouvernants » qu’il désigne les personnes « en responsabilité » selon les critères de la DDHC ? COMPETENCE, CAPACITE…VERTUS ?

    -sur le « bilan » de la législature et sur le satisfecit que se donne ledit Gouvernement (français) en la matière !

    Pour M. BORLOO…C’est bon, on n’est pas idiot. Il suffit de lire « autheuil » pour comprendre que le brave BORLOO n’est qu’un leurre destiné à séduire des « centristes » qu’on appelera vite fait à voter pour un soit disant « candidat naturel » ! (Il a donc si peur des militants UMP votre « candidat naturel » ?)

    Ce que j’aimerais, pour ma part, c’est des réponses aux questions suivantes :

    -puisque tous les « gouvernants » sont « contestés » (et pas qu’au plan local) ne faut il pas admettre que la STRATEGIE DE LISBONNE II comme la I est un échec et qu’il conviendrait de s’en écarter rapidement ? A défaut de DEBATTRE de son intérêt actuellement ?

    -puisque M. BORLOO pose des « problèmes » (soit disant) à votre parti, pourquoi ce dernier n’organise t il pas des primaires, comme en 2007 ? Aurait on oublier (au sein du Parlement) que les partis ont des status, et qu’il serait peut être bien de RESPECTER ces derniers ?

    Répondre
  2. seb - 1 juin 2011 10 h 12 min

    Je termine avec CLAUDE LA POLEMIQUE.

    Ce brave homme commence à me taper sur le système.

    Pour commencer, il nous parle « d’immigré » mais ignore sans doute que les stats ethniques sont interdites en France !

    Ensuite, oui, bien sur que les « immigrés » ont plus de mal que les « Français » à l’école, dans les premiers temps : ils ont une langue nouvelle à apprendre ! Une langue que leurs parents ne connaissent, généralement, pas !

    M. POLEMIQUE enfonce des portes ouvertes ! A t il remarqué qu’il parle moins bien l’anglais que ses homologues anglophones ? Peut être cela s’explique t il par le fait que la langue usuelle de la France est…Le français ? Et qu’en conséquence, par « manque de pratique » il ne peut connaître aussi bien la langue de Shaek ?

    Répondre
  3. Thibault Loosveld - 1 juin 2011 14 h 14 min

    @ seb:

     » En remplacement de l’obsédé sexuel – mais pas nécessairement violeur – DSK…  »

    J’ignore si vous le savez, mais la loi française sur la présomption d’innocence ne s’applique pas aux Etats-Unis. D’ailleurs, en France, les juges rouges et les media gauchistes ne l’appliquent pas à Georges Tron.

    Répondre
  4. seb - 1 juin 2011 19 h 34 min

    « J’ignore si vous le savez, mais la loi française sur la présomption d’innocence ne s’applique pas aux Etats-Unis. »

    Il ne s’agit pas d’une « loi française » mais de la DDHC ! Laquelle s’inspire – entre autres – de la Constitution américaine.

    Aux USA, la présomption d’innocence existe…Mais le système n’est pas le même qu’en France. Chez nous, c’est au parquet ou aux juges (selon la Cour en situation) de prouver la culpabilité de quelqu’un…Alors qu’aux USA, c’est au « suspect » de prouver son innocence…D’où un « combat » de haut vol entre la défense et le Procureur…Et par là même, une certaine « lutte des classes » au sens où les avocats de DSK, peu de personnes peuvent se les offrir !

    « D’ailleurs, en France, les juges rouges et les media gauchistes ne l’appliquent pas à Georges Tron. »

    Faux. Les membres du parquet – nommés par le Gouvernement (de droite depuis x années) – qui représentent 99,9% de notre « autorité judiciaire » (en France, la Justice n’est pas un pouvoir, comparativement aux USA) comme les médias – qui appartiennent à des « amis » du pouvoir (gauche/droite confondus) amateurs d’armes de guerre entre autres : Lagardère n’est pas exactement un « gauchiste » !) – n’ont pas mis en doute la présomption d’innocence de M. TRON.

    Seuls quelques associations – les féministes entre autres (avec à leur tête une certaine Carla ?) – ont demandé sa DEMISSION (comme elle a été exigée pour DSK) au regard des RESPONSABILITES exercées (DSK est censée suivre un code déontologique, M. TRON en tant que Ministre de la FP peut difficilement demander à son personnel de ne pas avoir de casier judiciaire quand lui est soupçonné de pratiques interdites par la loi (européenne))

    Et à ce qui me semble, c’est M. FILLON – à bon droit (mais hypocritement, sachant que le bonhomme n’est pas plus « saint » en sa personne) – qui a demandé « sa tête ». Rassurez vous néanmoins…M. TRON reste maire (ce qui est pour le moins contradictoire !) et il aura vite fait un placard doré.

    Le Parlement par ex ? Après tout, déjà plusieurs Ministres « remerciés » y coulent des jours heureux ! Sans que la « droite populaire » n’y trouve à redire d’ailleurs !

    Faire du Parlement un « châtiment » pour Ministres déchus, me choque, pour ma part.

    Si j’étais parlementaire, je trouverais cela indigne – et je n’aurai pas voté la « loi » cynique le permettant – de faire de ceux qui ont manqué singulièrement d’exemplarité dans leurs fonctions…DES REPRESENTANTS DU PEUPLE SOUVERAIN !

    Il faut croire que l’honneur du pays et son « image » n’a que peu d’importance aux yeux du plus grand nombre (de parlementaires). On est, en tout cas, bien loin de la promesse méritocratique de 1789…Reprise en 2007, par les mêmes !

    Répondre
  5. Thibault Loosveld - 1 juin 2011 22 h 20 min

    @ seb:

    Les évidences que vous venez d’écrire ne feront pas oublier la loi sur la présomption d’innocence votée sous le gouvernement libre-échangiste de Lionel Jospin.

    Répondre
  6. seb - 2 juin 2011 13 h 16 min

    « Les évidences que vous venez d’écrire ne feront pas oublier la loi sur la présomption d’innocence votée sous le gouvernement libre-échangiste de Lionel Jospin. »

    Qu’a t elle de malsain cette loi…Qui a été votée, certes, quand M. JOSPIN était Premier Ministre…Mais par une majorité de parlementaires issus tant de la gauche, du centre, que de la droite (à ce que je sache, le Sénat était à droite, non ?)

    Quant au libre échange, je ne vois pas où est le problème. Ce n’est, déjà, pas un concept « de gauche » spécifiquement, puisqu’il est lié à l’Union Européenne !

    Et les problèmes que nous traversons ne sont pas liés, non plus, au « libre échange » mais au libéralisme malsain actuel.

    Répondre
  7. Thibault Loosveld - 2 juin 2011 15 h 03 min

    @ seb:

     » Qu’a t elle de malsain cette loi…Qui a été votée, certes, quand M. JOSPIN était Premier Ministre…Mais par une majorité de parlementaires issus tant de la gauche, du centre, que de la droite (à ce que je sache, le Sénat était à droite, non ?)

    Quant au libre échange, je ne vois pas où est le problème. Ce n’est, déjà, pas un concept « de gauche » spécifiquement, puisqu’il est lié à l’Union Européenne !  »

    1) Si cette loi protégeait vraiment les justiciables, Christian Vanneste aurait obtenu le condamnation de Bertrand Delanoë pour ce qu’il a dit pendant la campagne électorale. D’ailleurs, on se souvient que les socialistes amnistient toujours leurs infractions lorsqu’ils sont au pouvoir… http://mjp.univ-perp.fr/france/ref1988.htm

    2) Je vous l’assure: le libre échangisme est un concept de gauche !

    Répondre
  8. seb - 2 juin 2011 19 h 54 min

    A Thibault :

    1. Cette loi est censée donner corps au principe constitutionnel de la présomption d’innocence. De toute évidence, l’accusation – M. VANNESTE/le parquet – n’avait pas suffisamment d’élément à charge pour traduire M. DELANOE devant les tribunaux. Après, je ne connais pas bien le fond de l’affaire…Il est possible que le brave DELANOE bénéficie d’une immunité quelconque. (Juridique)

    Pour l’amnistie…On ne va pas y revenir. Les électeurs n’ont pas eu de couteau sous la gorge, si ? Comparativement, je pense que l’annulation du deuxième référendum irlandais serait légitime – vu la dose maximale de désinformation réalisée – et faut il encore le rappeler, les élus de « droite » n’ont pas eu beaucoup d’arguments en défaveur du « oui » référendaire !

    2. Peu importe « l’origine » d’un concept (au fond), là n’est pas l’important. Le truc c’est que la « droite » s’y est plus que rallier. Je ne prétends pas que la « gauche » fait tout bien, mais la « droite » a ses casseroles – et pas qu’une – aussi.

    Pour ce qui me concerne, je suis très content que DSK ne soit plus en course…Mais si le projet socialiste est pitoyable, le « bilan » de l’actuelle majorité n’est pas terrible, par manque de cohérence notamment.

    J’adore notamment le fait de défendre la loi TEPA…Qui dans les faits a été enterré avec les deshonneurs ! Quel bilan faut il défendre ? La loi de 2007…Ou son enterrement ?

    Répondre
  9. Thibault Loosveld - 3 juin 2011 0 h 02 min

    @ seb:

     » Pour l’amnistie…On ne va pas y revenir. Les électeurs n’ont pas eu de couteau sous la gorge, si ?  »

    C’est tout comme puisque François Mitterrand présenta aux électeurs une loi électorale, condition sine qua non du retour à la paix, mais aussi une loi pénale lui évitant la procès en destitution. Or, aucun élément ne prouve que les 9.896.498 électeurs ayant répondu « oui » étaient d’accord sur les deux textes !

     » Peu importe « l’origine » d’un concept (au fond), là n’est pas l’important. Le truc c’est que la « droite » s’y est plus que rallier. Je ne prétends pas que la « gauche » fait tout bien, mais la « droite » a ses casseroles – et pas qu’une – aussi  »

    Non, non, je voulais parler du libertinage que les tenants du politiquement correct nomment « échangisme ».

    Répondre
  10. seb - 3 juin 2011 13 h 26 min

    « C’est tout comme puisque François Mitterrand présenta aux électeurs une loi électorale, condition sine qua non du retour à la paix, mais aussi une loi pénale lui évitant la procès en destitution. Or, aucun élément ne prouve que les 9.896.498 électeurs ayant répondu « oui » étaient d’accord sur les deux textes ! »

    Et bien dans ce cas il y a des recours – devant le CC il me semble – de prévu. Force m’est, en tout cas, de constater en la matière, si vos dires sont exacts, la complicité (passive et active) de la « droite ».

    « Non, non, je voulais parler du libertinage que les tenants du politiquement correct nomment « échangisme ». »

    Il y a quand même une différence entre un libertin et un « échangiste ». Pour moi, le premier a une attitude personnelle « naturelle » : je veux dire par là qu’il prend son plaisir avec des personnes majeures consentantes. Cela n’a pas de conséquences négatives. (Au premier abord du moins)

    Le deuxième a une relation plus malsaine, au sens où il « échange » sa moitié contre une autre ! Cela fait un peu « troc » très malsain. Et l’on peut s’interroger sur la vraie « motivation » de la dite moitié.

    Dans tous les cas, ces pratiques ne sont pas interdites, et tant que cela ne pose pas de problème à autrui, je ne vois pas trop le souci…Sauf si la personne exerce une fonction publique/morale.

    Par ex, apprendre que M. SARKOZY et M. FILLON pratiquent l’échangisme ne serait pas scandaleux sur le plan légal, mais sur un plan moral…Je pense qu’une large partie de l’électorat prendrait la poudre d’escampette !

    Un « libertin » est plus « sympathique » à cet égard, et je crois que c’est pour cela qu’on pardonne plus les « écarts » de DSK (à raison) que la trahison de M. SARKOZY (quand même, piquer la femme de l’homme qu’on vient d’unir à cette même femme ! Pour un catholique (peu fervent) M. SARKOZY a de sérieux soucis pour respecter les « Lois » de Dieu !)

    Moi, perso, ce que font les politiques – ou les autres – m’importe peu, si ceux ci sont dans la légalité et ont l’intelligence de ne pas faire la démonstration de leurs excès.

    Ce qui me dérange, en revanche, c’est quand on cherche à imposer un « modèle » aux autres. Ce que fait la « droite » – alors qu’elle n’a pas été mandatée pour çà – avec un programme SVT qui vise à faire accroitre aux jeunes gens que leur sexualité est non pas biologique mais sociale voire sociétale ! Avec ce genre de discours, l’échangisme, et pourquoi pas tant qu’à faire l’inceste, seront vite réhabilités, puisqu’on focalise sur la Société, qui est ici rendue responsable des « inhibitions » des dits jeunes gens !

    Non seulement la « droite » est en retard d’une guerre – pour changer – en adoptant un programme « éducatif » qui est actuellement remis en cause par ses promoteurs ! Mais en plus elle cherche à créer un « ordre moral » en contradiction totale avec les valeurs qu’elle prétend défendre (christiques).

    Répondre
  11. Thibault Loosveld - 3 juin 2011 17 h 06 min

    @ seb:
    Souffrez-vous d’amnésie ? Le conseil des tas refusa d’annuler l’illégal décret de convocation des électeurs.

    Répondre
  12. seb - 5 juin 2011 20 h 39 min

    En quoi était il « illégal » ? Dès lors que « droite » et « gauche » étaient d’accord sur la question ?

    Répondre
  13. Thibault Loosveld - 6 juin 2011 9 h 34 min

    @ seb:
    Le décret de convocation des électeurs à leur possibilité d’amnistier des assassins était contraire à l’article de la CEDH protégeant le Droit à la vie. Et le conseil des tas refusa d’annuler le décret.

    Répondre

Répondre à Thibault LoosveldAnnuler la réponse