Réaffirmons l’institution du mariage !

Le blog Le Salon beige présente depuis le début du mois 12 mesures pour 2012 proposées dans un ouvrage par l’écrivain François Billot. Les lecteurs réguliers de mon bloc-note se souviennent de lui. Il est l’auteur du livre sur mes déboires judiciaires, et président du groupe Audace 2012 (les conservateurs catholiques veulent peser sur 2012).

Le Salon Beige m’a donc demandé de réagir à la proposition n°6 de François Billot : « sanctuariser la famille« . Voici mon commentaire :

Pour certains, la famille composée d’un père, d’une mère et de leurs enfants n’est pas universelle. Oui, mais ce modèle relie le mieux les impératifs de la nature, ceux de la procréation, et les intérêts de la culture, ceux de l’éducation.

Il n’est pas étonnant que la famille, la base de notre société, soit indispensable à la permanence et à la solidité de celle-ci. Elle permet d’offrir aux enfants le modèle des rôles sociaux masculin et féminin, assurant ainsi l’équilibre nécessaire à l’épanouissement de la personnalité. Elle assure à travers les générations, la transmission des valeurs. Elle crée ce noyau essentiel de solidarité, qui est au cœur de la personne humaine, qui ne doit pas être un individu au sein de la foule solitaire, rescapé de l’avortement, promis à l’euthanasie et n’ayant connu entre deux que des relations affectives fugaces.

(lire la suite et voter)

Mot clés:

6 commentaires

  1. grégory - 23 février 2011 16 h 23 min

    et rebelote…mais vous avez tout à fait raison,monsieur vanneste. vive le mariage…pour tous les couples souhaitant se marier!

    quant à votre commentaire,rien de bien nouveau,c’est du rabâché…depuis le temps,on connaît parfaitement votre étroitesse d’esprit. il ne vous reste qu’à déposer des projets de loi pour interdire aux couples d’avoir des enfants hors mariage et obliger les couples qui se marient à avoir au moins un enfant au bout de trois ans d’union…et pour ce qui est du « sondage »,le résultat est du genre stalinien. encore mieux que les « sondages » du figaro. mais il n’est en rien représentatif de la population française…

    PS: j’ai parié 10 euros avec mon frère que mon commentaire ne passerait pas,comme à chaque fois qu’on vous critique…

    Répondre
  2. Thibault Loosveld - 23 février 2011 21 h 13 min

    @ Grégory:
    STALINE N’AYANT PAS LA FOI, LE MARIAGE LE LAISSAIT INDIFFÉRENT. DÈS LORS, LES RÉSULTATS DE CE SONDAGE NE PEUVENT PAS ÊTRE  » STALINIENS  » !

    Répondre
  3. seb - 24 février 2011 8 h 52 min

    « Pour certains, la famille composée d’un père, d’une mère et de leurs enfants n’est pas universelle. Oui, mais ce modèle relie le mieux les impératifs de la nature, ceux de la procréation, et les intérêts de la culture, ceux de l’éducation. »

    Ce « modèle » montre surtout que, à défaut d’être « cultuellement » chrétien…Nous continuons à l’être sur le plan culturel…Et pas seulement dans cette situation. Le « modèle » énoncé c’est en réalité la « famille » au sens christique du terme, avec Marie, Joseph, et bien sur le petit Jésus.

    Ce « modèle » a été véhiculé par l’Eglise pour des raisons religieuses, mais aussi « pratiques » : il fallait bien « dresser » les monarques polythéistes et s’opposer, plus que tout, au « modèle » polythéiste venu d’Egypte notamment, à savoir le monarque Dieu entouré de son « cheptel » de femmes. (Relations incestieuses en plus)

    Les impératifs de la « nature », de la « procréation », ou de « l’éducation » ont fort peu à voir avec le modèle, puisqu’à la base, il a été créé pour copier la famille du Christ, mais aussi pour des raisons politiques…L’Eglise attribuant, à tort ou à raison, au « mode de vie romain » (polythéiste) la déchéance de l’Empire qui l’obligera à négocier avec les « Barbares » tout aussi polythéistes et polygames…Mais assez facile, in fine, à « manoeuvrer ».

    « Il n’est pas étonnant que la famille, la base de notre société, soit indispensable à la permanence et à la solidité de celle-ci. »

    La famille « christique » est effectivement nécessaire à notre Société actuelle. Car le christianisme est, d’une certaine manière, le seul « mode de vie » que nous connaissons…Même si nous avons pris nos distances avec ce dernier sur le plan cultuel.

    On se range d’autant plus à ce « modèle » qu’il est bousculé par les « modèles » issus d’autres religions ou « philosophies » qui bien souvent renouent avec la « famille » au sens egyptien du terme. Dans l’adversité, un modèle devient d’autant plus défendable.

    Mais dire que la famille, au sens christique, est indispensable à « la Société » n’est pas vraie…Car (et nous en sommes les témoins privilégiés) quand la Société se rompt et devient autre, elle ne reprend pas nécessairement les piliers de son vécu.

    L’Eglise était indispensable aux Français…Avant 1789. En 1790, elle ne leur était plus d’utilité. Les Anglais se sont vite remis de la « dépendance » au Pape…Même si le schisme avec l’Angleterre les a « frappé ».

    Et si l’on va plus loin, je doute que les Français soient nostalgiques des Trois Ordres, pourtant fondement de la Société française depuis (au moins) Hugues Capet !

    Répondre
  4. Yvette - 24 février 2011 11 h 01 min

    Oui Grégory, selon la logique des réacs, il faut punir les couples qui n’ont pas eu d’enfants et qui n’ont pas cherché à adopter : démarrions-les!
    Et ceux qui n’en n’ont eu qu’un seul ou deux, ce n’est pas suffisant pour le renouvellement des populations, alors amendes! etc, etc…
    Protégeons toutes les familles et pas d’inégalités, de privilèges pour certaines à l’exclusion des autres car nous sommes en république laïque!

    Répondre
  5. seb - 24 février 2011 13 h 39 min

    « et rebelote…mais vous avez tout à fait raison,monsieur vanneste. vive le mariage…pour tous les couples souhaitant se marier ! »

    Il y a différente façon de s’unir dans la vie. Le mariage en est un, qui a une raisonnance particulière dans notre vie, car nous sommes – même si nous sommes des disciples de Mahomet, Voltaire, ou Abraham – culturellement chrétien. Notre représentation de la « famille » et du « lien » avec le mariage, vient de là.

    Donc, oui…Vive le mariage, la famille christique, si l’on a pour ambition de continuer à vivre CULTURELLEMENT dans un espace chrétien « modernisée » (la situation des femmes a beaucoup évolué dans les propos du Pape par ex)

    « Il ne vous reste qu’à déposer des projets de loi pour interdire aux couples d’avoir des enfants hors mariage et obliger les couples qui se marient à avoir au moins un enfant au bout de trois ans d’union »

    Je ne crois pas qu’une telle législation serait efficace.

    D’une part, parce que les Français font « naturellement » les démarches, en général, pour protéger leurs enfants (à venir ou nés) sans qu’on les encourage dans cette voie. Les enfants nés « hors mariage » sont donc, ne le restent donc pas très longtemps, puisque leur parents s’unissent devant Monsieur le Maire, dans les deux ans qui suivent.

    D’autre part, il ne faut pas avoir été jeune marié, pour ignorer que les nouveaux époux vont « pulvériser » le délai éventuellement soumis par le Législateur ! Généralement, les enfants nés du mariage arrivent l’année suivante…En tout cas bien avant les « fatidiques » trois ans ! Le mariage étant, si je puis dire, un peu le « tremplin » pour : la vie à deux, la fondation d’une famille, ou encore la construction d’une maison, sans oublier le chien ou autre animal de compagnie…Mais aussi pour une vie sexuelle épanouie sans risque de voir « papa et maman » débarquer !

    « PS: j’ai parié 10 euros avec mon frère que mon commentaire ne passerait pas,comme à chaque fois qu’on vous critique… »

    Pari perdu…Votre frère va être content !

    Pour ma part, je pense que le meilleur moyen pour M. VANNESTE de montrer son « activisme » en faveur du mariage (et de la survie de l’espèce ?) c’est…De s’abandonner aux bras (et lèvres ?) de son aimée…Plaisir d’autant plus stimulant que le jeu se pratique de manière au combien légitime !!!

    M. FILLON serait il le seul à « donner l’ex » en France ? (Pénélope doit être aux anges !)

    Répondre
  6. seb - 24 février 2011 20 h 00 min

    Tiens, j’y pense, soudain : peut être faudrait il demander à M. SARKOZY de s’activer un peu, dans ce domaine !!! Si le « poids démographique » de la France est soutenu uniquement par le Premier Ministre (et quelques parlementaires chevronés !!), il va sans dire qu’on comprend bien pourquoi les Français « rechignent » à passer à trois enfants ! (Ou 2,1% pour être dans les stats)

    M. SARKOZY va obtenir le triste record d’être le seul « Chef d’Etat » de l’Histoire de France, « en âge »…A ne pas avoir une progéniture après un « jeune mariage » ! Même Louis VII, fait pour la prêtrise, s’y est collé ! (Et on l’en remercie bien) Et je ne parle (même) pas de Saint Louis, qui a dépassé le compteur !!!

    Le Président serait il avec son épouse, comme Louis XVI avec son Antoinette ? (Avant la « grande oeuvre » !!!)

    Répondre

Exprimez vous!