Le vrai manipulateur de l’histoire, c’est Macron !

Avec l’aplomb symptomatique du personnage, Macron dit qu’il faut se garder des manipulations de l’histoire. Né sous Giscard, ignorant tout de la dimension tragique de l’histoire, l’actuel occupant de l’Elysée a élevé au rang de guerre la crise sanitaire qui ne l’est pas du tout, car la vraie guerre ou la politique internationale en général pour laquelle la guerre est toujours en filigrane, en attente ou tenue en lisière, supposent que l’ennemi, le concurrent, l’adversaire ou l’allié et le partenaire soient aussi des hommes avec leurs stratégies et leurs calculs, ce qui n’est pas le cas d’un virus aussi mutant soit-il. M. Macron n’est pas entré dans l’histoire et quand il aurait pu le faire, face à Erdogan, par exemple, il a battu en retraite. Or ce novice prétentieux ne cesse de s’envelopper dans les voiles d’une histoire qui lui est totalement étrangère. Il le fait sciemment en utilisant systématiquement l’histoire du peuple français au secours de son petit présent narcissique : à la veille du second tour des élections présidentielles, face à Marine Le Pen, il visitait le site de l’horrible massacre commis par les Nazis à Oradour-sur-Glane, afin de passer le message subliminal : votez pour moi contre les nazis. J’ai connu des militants du FN qui avaient libéré la France en 1944 avec la 2e DB. Un homme qui n’a pas vécu le moindre engagement dangereux au profit de son pays, qui a même soigneusement éludé son service militaire, n’a aucun droit de les insulter et ferait mieux d’éviter les sujets qui le dépassent.

Aujourd’hui, il récidive en profitant d’un passage à Vichy pour dénoncer Zemmour comme un manipulateur de l’histoire, sans même avoir le courage de le nommer. L’Histoire est une science humaine. Les historiens peuvent établir certains faits, mais l’interprétation des événements demeure subjective, relative, souvent teintée d’idéologie. Le présent pèse lourdement sur le travail des historiens. Lorsque Zemmour qui est juif, évoque la Shoah, il a le mérite de ne pas en parler en tant que membre de la confession victime,  mais simplement en voulant établir “sa” vérité sur le sujet comme amoureux passionné de l’histoire. Il fera de même pour la Révolution ou pour l’Empire. Le point de vue du journaliste n’engageait que lui et n’avait aucun lien avec une candidature à la présidence qu’il n’imaginait en rien. Lorsque M. Macron croit utile d’aller parler de la colonisation comme crime contre l’humanité en Algérie, il le fait pendant sa campagne et dans le but évident de mobiliser son camp, la gauche, contrairement à ce que disent certains imbéciles, gauche bobo, certes, mais gauche quand même d’où il vient, comme ancien membre du PS cornaqué par Attali. Il n’avait pas le droit d’insulter la mémoire de ceux qui avaient participé à la construction et à la défense de ce qu’ils croyaient une partie de la France. Qu’à cela ne tienne, le même Macron se tournera ensuite vers les Harkis et leurs descendants, ces électeurs qui votent souvent à droite, pour leur demander pardon. Jusque là, on pouvait voir une certaine cohérence dans la manoeuvre puisque, pour ce procureur improvisé, c’était toujours la France qui était coupable, mais fâché par le peu de reconnaissance et de collaboration du gouvernement algérien, le voilà qui dénonce l’instrumentalisation de la “rente mémorielle” par le dit gouvernement …. Manipulation historique à géométrie variable, “rente mémorielle” : c’est un spécialiste qui parle en connaissance de cause en tant que manipulateur et non en tant qu’historien ! La manipulation de l’histoire, il connaît à travers des commémorations, des visites, des “entrées” au Panthéon, à des dates opportunes et des propos qui se contredisent en fonction du public. Plus manipulateur de l’histoire que lui, ça n’existe pas ! Il veut simplement en garder le monopole.

Cette manipulation de l’histoire à court terme et pour gagner une élection, fût-ce au détriment de la Nation dont il a l’honneur usurpé d’être le Chef d’Etat, est la signature d’un homme de gauche, de ce qu’est devenue la gauche, pour qui le patriotisme n’a plus de sens, de cette gauche qui aura tout fait pour que la Nouvelle-Calédonie ne soit plus française, de cette gauche qui faute de se battre pour une classe et non pour le pays, rêve désormais de dissoudre la France entre les communautés en bas et l’Europe “en haut”. Les sondages actuels sont révélateurs : la gauche avouée ne représente plus que 25% des voix. Où sont passées les autres ? Mais, avec armes et bagages, chez Macron qui assure la survie de ses amis plutôt que celle de notre pays.

Articles liés

8 commentaires

  1. Il y en a un autre qui est gonflé à bloc en ce moment, c’est ce batard de maire de Lyon qui a osé demander aux restaurateurs de sa ville de limiter l’usage du foie gras!! il fallait oser! Politicard à relent totalitaire! il est vrai que pour ces tarés écolos socialos, le canard et l’oie sont des êtres humains comme les autres! Dément! Surréaliste! Ceci dit la réponse du berger à la bergère pastèque bolcho-marxiste n’a pas traîné, les restaurateurs ont répondu qu’ils en useraient alors encore plus!

    1. Erwan le maire écolo , SOCIAL , humaniste de ma ville de Lyon n’est pas batard !! Je ne suis certainement pas pour son immigrationisme militant mais il a bien raison de militer contre cet horrible gavage !! on devrait favoriser les producteurs qui sont plus humains ,moins cruels (et il y en a) pas les sans coeur qui ne voient que le fric .NON à cette cruauté humaine sauvage .

      Prise par mon travail spirituel je ne viens pas ici souvent comme je le faisais avant.

      1. D’accord, vous avez raison, plus qu’un batard, c’est un blaireau, ce qualificatif lui conviendra mieux , en bon socialo-écolo qu’il est! Au lieu de nous gonfler sur le foie gras, qu’il aille faire la police du vêtement place de la Guillotiere que je connais bien en chassant toutes les serpillères islamiques que portent ses électrices sur la tête!

  2. Et si on lui supprimait son caviar et sa langouste à ce gaucho-écolo-bobo ? En France de nos jours, il y a plus à supprimer derrière les bureaux que sur nos tables !

    1. Francis tu fais un horrible mélange .Tu sais il faut être au dessus de cette horrible injonction médiatique à se gaver avant l’abattoir !!!!!Restons bons envers les animaux même s’ils ne sont pas des êtres humains .Amen .

  3. Il ne faudrait pas que l’on finisse comme eux, à quatre pattes pour brouter de l’herbe.
    L’ agneau Pascal de la Bible était-il égorgé dans la méchanceté humaine ?
    Les poissons pêchés depuis des millénaires ne seraient-ils pas des animaux comme les autres ?
    Le paradis, là, où même les animaux ne se mangent pas entre eux n’est pas sur terre.
    Avec ces idées, on finira tous par ne manger que des insectes et seulement si on trouve le moyen de les tuer sans les faire souffrir !
    Ce peut-il dans tout cela que nous puissions quelque peu relativiser et raison garder.

  4. On veut supprimer les crèches, les sapins de Noël, le statuts de nos grands hommes, le foie gras, le mot Noël lui-même….et si on organisait une pétition pour supprimer la connerie, ce ne serait pas du luxe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services