La seule victime, la France, ne dit pas merci !

L’Elysée a sorti la roue de secours, celle de la victimisation. Pauvre Président. Rien ne lui est épargné.  Cet argument ultime de la défense se situe la où l’attaque a porté. Dans la situation normale d’un pays normal, le public aurait traité avec mépris un bouquin qui portant atteinte à[…]

Lire la suite »
Mot clés: