Le Djihad ou l’appel du vide.

Si la nature n’a pas horreur du vide, la nature humaine, si. La présence de près de 400 « français » parmi les djihadistes, le fait que la mouvance en compte trois fois plus, suscitent une interrogation, voire une angoisse d’autant plus vives qu’il s’agit parfois de convertis. Que de jeunes immigrés[…]

Lire la suite »
Mot clés: