Manif pour tous et manifs contre tout…

Dans les années 1970, la mode soixante-huitarde de l’inversion des valeurs prenait son envol dans l’ambiance confortable des années « Pompidou ». Michel Fugain, avec beaucoup de talent, chantait l’anarchisme sympathique et déjà « écolo » avec le Big Bazar. C’était la Fête, où « rien n’avait plus d’importance », « comme si l’on devait mourir demain ».[…]

Lire la suite »
Mot clés:

N’écoutons pas le chant des Sirènes gauchistes !

Michel Fugain abandonne Hollande qui ne le fait plus rêver pour Nouvelle Donne. Celui qui dans les années 1970 accompagnait avec talent la montée des illusions post-sixanthuitardes, des grands soirs, des lendemains qui chantent, et du changement pour le rêve et la fête, va retrouver les pense-creux de Charlie-hebdo et de[…]

Lire la suite »
Mot clés: