Redonner la parole au peuple !

Pour le 6e samedi, les Gilets Jaunes ont manifesté. Le pouvoir insiste sur la baisse du nombre des manifestants et sur leur radicalisation. Or, ce qui est remarquable, au contraire c’est la permanence du phénomène, malgré les mesures gouvernementales, la lassitude bien compréhensible des participants et l’approche de la trêve[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Les « Amoureux de la France. » (I)

Hier, Nicolas Dupont-Aignan, pour Debout La France et Jean-Frédéric Poisson pour le Parti Chrétien-Démocrate, entourés de la toute nouvelle députée de Béziers Emmanuelle Ménard, de l’ancien député LR Nicolas Dhuyck, du sénateur Jean-Louis Masson, de Julien Rochedy, et sans doute de quelques autres,  ont lancé la plateforme participative « Les Amoureux[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Législatives : brouillard après tempête.

Le paysage politique français aura connu un bouleversement considérable cette année. Le second tour des élections législatives vient de le confirmer. Toutefois, alors qu’une alternance nette, voulue par les électeurs, crée une inversion claire des orientations politiques et des rapports de forces, les tempêtes de 2017 font surtout naître des[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Face à En Marche, sauver la démocratie !

La confusion qui règne dans les esprits avant le second tour des élections législatives se traduit par deux sondages contradictoires effectués ces jours derniers. Le premier publié par LCI indique que 61% des électeurs souhaitent rectifier le vote du premier tour afin d’éviter la majorité excessive annoncée qui inquiète 53%[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Brelan ou branleurs ? Sarkozy, Juppé, Fillon …

Ce soir aura lieu le second débat entre les candidats à la primaire de la droite et du centre sur BFM TV. Les commentaires qui suivront mettront comme d’habitude l’accent sur le spectacle plus que sur le fond des discours. On scrutera l’attitude des concurrents, leur aisance, ou leur nervosité.[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Des primaires pour quoi faire ?

La Constitution de la Ve République a doté la France d’un régime qui n’est pas présidentiel puisqu’il fonde l’action du gouvernement sur la majorité parlementaire. Le général de Gaulle entendait distinguer l’action du Président, au-dessus des partis et élu pour sept ans, de celle du gouvernement soutenu par des assemblées[…]

Lire la suite »
Mot clés: