Macron s’en va-t-en guerre, mironton, mirontaine… (I) Contre Orban

viktororban

La guerre est pour les gouvernements chancelants le moyen de restaurer leur crédit en rassemblant au moins leurs fidèles derrière eux. Sus à l’ennemi ! Le cri réveille les ardeurs assoupies et les enthousiasmes éteints ! Ainsi Macron a-t-il déclaré la guerre au « populisme ». Pour forcer le trait à son[…]

Lire la suite »
Mot clés: