La laïcité ne doit pas être l’effacement de l’identité.

Aucun doute ! Si François Baroin devait participer à une crèche vivante, son rôle serait celui de l’âne. La seule réserve viendrait du respect que l’on doit avoir pour l’âne de la crèche, symbole de l’humilité et du courage, vieux compagnon de l’homme au travail, comme le boeuf. Baroin, ce serait[…]

Lire la suite »
Mot clés: