Le bon, le mauvais, la victime et le coupable.

Peu à peu un sophisme est devenu le ressort de la pensée dominante, du politiquement correct qui régit les médias avec un conformisme auquel se plie par mimétisme une grande partie de l’opinion. Les traditions chrétienne ou révolutionnaire s’y réunissent pour penser qu’il y a plus de valeur humaine dans[…]

Lire la suite »
Mot clés: