Trump, celui qui parle pour son pays. Macron, celui qui parle pour les autres. (II)

trumpmacron

L’organe officiel du microcosme, l’im-Monde, comme disait le général de Gaulle, a applaudi au discours creux et académique de Macron et fustigé celui de Trump qui aurait « rabaissé » l’ONU. L’oligarchie fait, une fois de plus, la fine bouche. Entre un président qui parle des autres et oublie son peuple, et[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Trump , celui qui parle pour son pays. Macron, celui qui parle pour les autres. (I)

macrontrump

Macron, l’anti-Trump ? Trump a parlé au nom des Etats-Unis et pour les Etats-Unis. Macron a dit qu’il devait parler pour ceux qu’on n’entend pas, pour les autres. En cela, ils se sont opposés et la vanité habituelle du microcosme s’est réjouie des idées généreuses contenues dans un discours bien[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Irma ou l’heure de vérité !

carrure

La France n’est pas à la hauteur ? La solidarité d’un grand pays à l’égard de ses ressortissants, victimes d’une catastrophe, se doit d’être exemplaire. Elle ne l’a pas été. Les informations et les images qui viennent de Saint Martin sont déroutantes. Nous savions qu’un cyclone d’une ampleur et d’une[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Pour une politique réaliste plutôt qu’hypocrite.

SainteMerkel

La situation internationale particulièrement confuse et tendue appelle à la réflexion. Le fait que la Corée du Nord, ce nain économique qui ne parvient pas à protéger sa population de la famine, mais dépense le cinquième de son PIB en armements, notamment nucléaires, puisse défier les Etats-Unis frappe les esprits.[…]

Lire la suite »
Mot clés:

L’ONU et les préférences idéologiques du « machin »

donaldtrump

Les responsables politiques sont de plus en plus les cibles de toutes les attaques. Certaines sont justifiées, d’autres non. Quelques distinctions sont donc nécessaires. La première qui s’impose est celle qui oppose ceux qui sont élus dans de véritables conditions démocratiques et les autres. Une logique paradoxale veut que les[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Ne pas se tromper d’ennemi ! (II)

saddamabaaoud

Faute de désigner clairement un ennemi, le mandat de Barack Obama a été calamiteux. Il a, en fait, rapatrié l’ennemi, en donnant la priorité au combat de l’Amérique contre elle-même, en privilégiant le progressisme à l’intérieur et donc la lutte contre le conservatisme sociétal et social, tout en prétendant exporter[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Le « Droit » et la guerre, ou une paix réaliste ? (II)

bashartoujoursla

Comme écrivait de Gaulle : « vers l’Orient compliqué, avec des idées simples ». La première repose sur le réalisme qui prend en compte le rapport de forces. En Libye comme en Syrie, l’armée nationale, c’est-à-dire Haftar et Assad peuvent l’emporter sur le terrain grâce à leurs alliés et ramener la paix[…]

Lire la suite »
Mot clés:

La Démocratie n’a pas avancé dans le monde, elle recule. (III)

maduro

La chute du mur de Berlin apparaît comme l’événement le plus important de la fin du XXe siècle. En 1945, le totalitarisme nazi écrasé avec l’aide du totalitarisme communiste, avait laissé le monde divisé en deux camps. L’effondrement de l’empire soviétique consacrait apparemment la victoire des démocraties libérales. Celle-ci reposait[…]

Lire la suite »
Mot clés:

La Démocratie n’a pas avancé dans le monde, elle recule. (II)

kick

La chute de l’URSS et du bloc soviétique a été l’événement historique le plus important de la fin du XXe siècle. Elle a fait naître l’espoir d’une paix universelle fondée sur la généralisation de la démocratie, le rêve de Kant dans son Projet de Paix Perpétuelle. Les dictatures de l’Est[…]

Lire la suite »
Mot clés:

Poutine a gagné en Syrie ?

PoutineJoker

Depuis son désengagement en Afghanistan en 1989, la Russie n’avait cessé de reculer et de subir l’humiliation d’une action unilatérale des Etats-Unis et de leurs alliés jusqu’à ses portes, chez ses anciens partenaires arabes et dans les nouveaux Etats issus de l’effondrement du bloc soviétique et de la dislocation de[…]

Lire la suite »
Mot clés: