La résistance est à l’ordre du jour !

toastLe paysage politique qu’offre la France ce matin est pitoyable. 24% des électeurs ont donc été fascinés par un joueur de flûte porté par l’oligarchie arrogante et inefficace qu’un très grand nombre de Français ne supportent plus. Ils ont cru voter pour un homme hors du système et qui s’exprime comme un télévangéliste avec l’apparence de la passion, de la pureté et de la sincérité et ils ont apporté leurs suffrages à un  énarque, banquier d’affaires, membre de la commission Attali, et des clubs socialistes mondains comme les Gracques ou la Rotonde, pilier de la « Hollandie ». Il est la quintessence du système.  Celui-ci l’a porté avec ses réseaux, ses médias, ses copinages et son argent. Les relations nouées ont été utiles et les services rendus au sein du microcosme ont été payés de retour. Quant à la mise en scène du spectacle, son professionnalisme doit évidemment éveiller les soupçons sur l’authenticité d’un personnage capable de dire tout et son contraire.

Le ralliement de François Fillon et du parti qui prétend parfois être, entre autres, l’héritier du gaullisme est lamentable. Ils prétendent que l’ennemi est le Front National, en raison de son histoire. C’est évidemment faux puisque le mouvement de Mme Le Pen a rompu avec son passé de façon claire. L’argument suivant lequel ses propositions économiques et sociales sont dangereuses est plus solide. Mais c’est lors des législatives que l’orientation sur ces sujets sera donnée. En revanche, l’opposition frontale sur les questions de sécurité et d’identité nationale n’est pas avec les patriotes mais avec la gauche, devenue de plus en plus le parti de l’étranger, du déclin et de la décadence. En soutenant l’héritier de François Hollande, les Républicains donnent évidemment raison au slogan accusateur LRPS. Leur choix est comme d’habitude tactique, dénué d’idées et de valeurs. C’est celui de la boutique, de l’officine de placement électoral, qui veut sauver ses meubles, comme elle l’avait fait dans les « Hauts de France » et « Provence-Alpes-Côte d’Azur ». Aujourd’hui dans la situation inverse, à ceci près que son candidat ne pouvait se maintenir, LR embrasse Macron en espérant pouvoir l’étouffer : on partage peut-être le pouvoir entre la présidentielle et les législatives, et on tente de s’assurer le maximum de sièges lors de ce scrutin. La main sur le coeur, ils vont affirmer qu’ils respectent la volonté populaire et veulent assurer la continuité de l’Etat dans la stabilité plutôt que d’ouvrir la porte à l’aventure, qu’il s’agit de préserver l’Europe et de barrer la route à l’extrémisme. Ce faisant, ils prennent le risque infiniment plus grave de poursuivre une politique qui a vu s’effondrer l’autorité de l’Etat, s’ouvrir les frontières à une immigration de moins en moins assimilable et de plus en plus porteuses de périls, s’accentuer notre déclin économique et le chômage qui en résulte. Que penser de ces misérables carriéristes prêts à tout renier pour préserver leur « métier » et ses prébendes ?

La séduction exercée de façon absurde par un produit médiatique, qui n’a jamais été élu à aucun niveau et n’a donc aucun bilan qui lui soit propre, n’est pas seule à soulever l’inquiétude quant à l’intelligence collective des Français. Comment expliquer que près de 20% d’entre eux aient pu choisir Mélenchon le bateleur d’estrade, le chantre de la révolution bolivarienne, dont le programme était dément ? Ont-ils seulement comme pour Macron applaudi au spectacle ? Oui, mais ce n’était pas le même. On peut préférer la chanson populaire ou le rap à l’idole des jeunes du moment. Beaucoup de voix se sont dispersés sur des candidats qui n’avaient aucune chance d’être élus. Avec celles de Dupont-Aignan, Fillon virait en tête. Asselineau poursuit un curieux chemin. Carré sur ses dossiers, l’homme d’un seul combat entraîne un bon nombre de militants qui ne mesurent pas la vanité de leurs efforts. Dans quel but ? Narcissisme personnel ? Volonté de participer à une majorité ? Mais laquelle ?

La démocratie telle que la concevait le général de Gaulle reposait sur l’expression claire de la volonté du peuple. D’ailleurs lorsque celle-ci manquait de clarté, le fondateur de la Ve République se remettait en question au-delà de ce que lui imposait la Constitution. Mais pour cela, il faut qu’il y ait un peuple, avec la conscience d’un destin collectif. C’est sans doute ce mirage nostalgique qui a suscité le ténacité de Fillon. En fait, cette triste campagne aura mis en lumière un des travers français. Contrairement aux Américains, par exemple, beaucoup de Français sont infiniment plus intéressés par l’argent ou le privilège du voisin que par l’avenir du pays. C’est ce qu’ils appellent fièrement la passion de l’égalité et qui n’est le plus souvent qu’un mélange d’envie et d’hypocrisie. Ceux-là, en prenant pour vraies et importantes les accusations dérisoires portées contre Fillon, ont cru devoir punir le mensonge et la malhonnêteté. Ils ont surtout sanctionné les avantages dévoilés, par ailleurs assez répandus, mais détenus par un homme que la gauche avait, selon son habitude cynique,  choisi d’abattre en détruisant son image plutôt que de combattre son programme. Le fait que cet homme incarnait le meilleur projet pour le redressement du pays est devenu secondaire. Giscard avait subi cela en 1981, et la France continue d’en payer les conséquences !

Le choix décisif dans les semaines et les mois qui viennent est clair. Macron représente toutes les idées qui contribuent davantage encore à la dissolution du peuple français, privé de souveraineté au sein de l’Europe, colonisé économiquement par le mondialisme, remplacé par l’immigration, éclaté par le communautarisme, miné par le terrorisme et la délinquance des banlieues. La résistance est donc à l’ordre du jour pour que vive la France.

Mot clés:

8 commentaires

  1. BJ - 25 avril 2017 8 h 20 min

    Hélas, trois fois hélas…
    J’ai soutenu M. FILLON malgré les pseudos affaires qui ne m’ont en rien choqué; malgré ses reniements idéologiques sur la famille, la sécurité sociale, etc… Mais ce soutien à un M. MACRON qui veut la PMA et la GPA, renie notre culture et notre histoire, veut déresponsabiliser les citoyens en exonérant de la taxe d’habitation 80% de la population… c’est sur-réaliste!
    Mme le PEN est une étatiste forcenée, mais a au moins des valeurs autres que celles du seul argent et du pouvoir!

    Quel dommage que si peu d’hommes politiques qui se disent de droite aient votre droiture!

    BJ

    Répondre
  2. SIQUET - 25 avril 2017 9 h 04 min

    Un seul choix s’impose : élire Madame Marine Le Pen. Dans l’hypothèse où elle ne serait pas élue, le sieur MACRON provoquera l’appauvrissement de la France, la haine, le suicide de nombreux agriculteurs, la guerre civile.

    Répondre
  3. erwan - 25 avril 2017 10 h 52 min

    J’invite fortement Marine Le Pen à parler aux classes moyennes qu’elle a délaissées au premier tour pour ne parler qu’aux seules classes populaires. Il convient donc à présent de mettre de côté l’économisme pour se concentrer sur le sociétal et ainsi rassembler une majorité de français qui attendent qu’on parle d’identité avant tout face à l’islamisation de la France, premier danger pour la patrie!!

    Répondre
  4. Natou - 25 avril 2017 12 h 33 min

    Il est avant tout dangereux car c’est un islamo-collabo 🙁
    http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-macron-mohamed-saou-est-un-type-bien-malgre-de-trucs-plus-radicaux-15-04-2017-2120004_20.php

    Répondre
  5. Rose - 25 avril 2017 14 h 54 min

    Je vous lis depuis longtemps et vous estime aussi. Mais je pense que le FN s apprête à ouvrir une boîte de Pandore terrible. Je suis une électrice de François Fillon et à ce titre je ne peux voter pour cette bobo deguisee opportunément en femme du peuple traditionaliste. Sa politique d extrême gauche fait passer Melanchon pour un libéral. Lorsqu elle verra les dégâts causés par un retour brutal et non prépare au franc, elle se jettera sur la planche à billet faisant de celui-ci une monnaie de singe.

    Répondre
    • vanneste - 25 avril 2017 16 h 43 min

      Marine Le Pen n’a rigoureusement aucune chance d’être élue. Il importe en votant pour elle de limiter le plus possible la majorité de Macron. Les ralliements empressés des « républicains » soulèvent le mépris.

      Répondre
  6. ADAM - 25 avril 2017 17 h 15 min

    Voila où nous en sommes, mon cher Christian. Et ce n’est pas faute de t’avoir exprimé mon étonnement lorsque j’ai vu ton soutien à un FILOU de service, un renard déjà passé de mode et tellement « marqué » par les errances et retournements de son Parti… PRIS!
    C’est encore la face droite absurde et dépassée de l’UMPS que tu as soutenu… TOI, le combattant de longue date, celui qui a déjà subi les trahisons de tes anciens confrères de l’hémicycle… TOI qu’ils avaient osé taxé de RACISME au plus clair de leur trahison des Valeurs Culturelles de la NATION…
    « ILS » ont toujours pratiqué la LANGUE de BOIS et la LANGUE DE PUTE… SANS VERGOGNE!
    « ILS » savent comment dire tout et son contraire, alors « ILS » se tournent vers le « petit » qui monte, qui monte, qui tombera bien un jour, mais qui a apris à manier cette LANGUE de MORT pour la Démocratie!

    Je ne sais pas si tu as les oreilles bouchées, mais moi, j’ai préféré enregistrer les « castings » des « Petits-Gourous » des Partis, et j’ai eu confirmation de ce que NOUS savons tous et que NOUS, les Combattants pour la Démocratie, ne cessons de dire depuis plus de 20 ans, en rappelant, comme tu le fait, la « VISION » du Général!

    Que disons nous?
    Que la Présidentielle n’est pas le premier tour de cochon des Législatives, et que le Président doit relever de la RENCONTRE d’un « HOMME » (ou « femme ») avec SON Peuple.
    Que ce sont les Législatives qui forment les coalitions susceptibles de conduire les affaires de l’Etat, et que donc, sans une MAJORITÉ COHÉRENTE, aucun Président ne saurait « garantir » son Programme.
    Que les candidats à la Présidence doivent donc limiter leur PROGRAMME DE PRÉSIDENCE à un engagement de garantie de respect de la Constitution, de la Démocratie, et des Libertés… DANS LE CADRE DES LOIS QUE LE PARLEMENT ACCEPTERA DE LUI LAISSER!
    Que sur cette réalité de la Vème RAIE-PUBLIQUE, tout « engagement » d’un Candidat à la COURONNE de GOUROU SUPRÊME nécessitant un VOTE PARLEMENTAIRE ne saurait donc se soustraire au RISQUE de ne pas être RESPECTÉ, et souvent même, à la CERTITUDE que ses promesses ne relève que de l’enfumage et de la TRAHISON PROGRAMMÉE de ses électeurs!

    Les vieilles badernes, les APPARATCHIKS de la droite comme de la gauche, seront donc autant OPPOSÉES et DIVISÉES, avec MACRON qu’avec Marinette!
    NON?

    Alors, quand « ILS » justifient leur appel à voter pour le MACRO de service, par un « front » pour « faire barrage à Marinette », mais qu' »ILS » se lancent immédiatement à la gueule leurs « arguments » de campagne du premier tour, affirmant qu' »ILS » vont s’emparer des Législatives pour « imposer » au Président « LEUR » choix de Gouvernance, cela ne tient pas debout! Ce n’est que dire des conneries pour abuser de la TERREUR qu’ils suscitent eux mêmes dans le Corps Électoral…

    Ce ne sont que des INCENDIAIRES qui cachent leur tenue de POMPIERS …
    Ou plutôt, ce ne sont que des POMPIERS TERRORISTES dont les poches regorgent de BOMBES INCENDIAIRES destinées à leur prochaine tentative de revanche, en cas de victoire de Marinette!

    Sur le fondement de la réalité des RÔLES respectifs de la Présidence et du Parlement, « ILS » seraient autant susceptible de « bloquer » le Programme de Marinette, puisqu' »ILS » sont si certains de « gagner » les Législatives… Et le mensonge apparaît de surcroît si on tient compte du fait que le « MACRO » a clairement promis de GOUVERNER avec le « 43-3 » et par ORDONNANCES…
    « ILS » s’engagent donc à lécher les bottes de MACRON, matérialisant ainsi le fameux « FRONT UMPS-and-COCO-Verde » qui n’a rien à voir avec un soit-disant « FRONT RÉPUBLICAIN »!
    Ce n’est qu’une baliverne sectaire et terroriste de la face POURRIE par la queue de la même poire que ceux qui se prélassent sur la face pourrie par l’opposé de la queue!

    SAUF… Sauf qu’avec MARINETTE, « ILS » savent que l’arme FATALE pour les TRAÎTRES « COMPLOTISTES », « le RÉFÉRENDUM » (très Gaulliste!) viendrait appeler le PEUPLE à l’arbitrage des ENTRAVES à son programme… même si on est en droit de le critiquer… mais pas de le NIER!
    En fait… On le voit bien, ce ralliement à leur MACRO est un aspect du « donnant-donnant » qui se jouera aux Législatives, comme il a été clairement pratiqué dans les consultations LOCALES et Européistes, consistant à se partager, par des tripatouillages de retrait ou de maintient de candidatures au deuxième tour, afin d’empêcher PAR TOUS LES MOYENS que le PEUPLE devienne « MAÎTRE DE SA SOUVERAINETÉ », quitte à passer par la case « Marinette »!

    « Je vote pour TOI qui n’a aucune « structure » sectaire partisane derrière toi, et tu nous laisse nous « arranger » entre MAFIEUX de la vieille garde politique de droite et de gauche, dans notre « SECTE UMPS », pour nous partager les postes de « KAPOS » dans les arnaque de la MONARCHIE RÉPUBLICAINE! »

    Ainsi, malgré la disparition évidente des VERTS POLITIQUES GAUCHISTES, « ILS » auront des sièges, comme les Communistes devenus « politiquement inexistants », mais constituant une réserve d’apparence Démocratique pour imposer la DIKTATÜR des LOGES du NOUVEL ORDRE MONDIAL!
    Ainsi… EXIT Marinette à LA PEINE, EXIT Jean-Luc Merluchon, EXIT les divers autres idées de démocratie ou d’anarchie, valable ou non, des autres partis disposant pourtant souvent de plus d’adhérents que ceux du « SYSTÈME »!
    Et vive l’avènement du 52ème Etat des USA! CQFD!

    Ah, j’allais oublier… Quel est donc la motivation « primaire » de cette arnaque?
    Voila la bonne question! Et TOUS les Citoyens devraient déjà le savoir:
    « c’est le nombre des « ELUS » qui détermine les subventions accordées à chaque PARTI… »
    Qui ne vois pas ce que cela veux dire?
    Avec aucun adhérent, mais avec quelques « élus parachutés » par le Système des PARTIS FICTIFS ou rejetés par le PEUPLE, recevront largement plus que les PARTIS qui disposent de grand nombre d’adhérents, mais dont les CANDIDATS auront été évincés de la course par les MAGOUILLES des PARTIS du SYSTÈME!

    Ainsi, chacun comprendra « peut-être »mieux la CONNERIE qu’il fait à chaque élection en se cherchant des GOUROUS au lieu de participer à la lutte pour PRENDRE NOTRE SOUVERAINETÉ POPULAIRE en VIRANT TOUS LES KAPOS du SYSTÈME à la botte du Nouvel Ordre Mondial, des LOGES et de leur WORLD-COMPANY!

    Pour conclure, ne nous laissons pas abuser par les appels de tel ou telle « politricheur » en faveur de l’un ou l’autre des 2 MENTEURS du deuxième tour de cochon, car quel que soit le résultat, c’est NOUS, c’est VOUS « Le PEUPLE », qui serons les DINDONS DE LEUR FARCE!

    Avec MACRO, c’est la face MONDIALISTE de la SECTE ESCLAVAGISTE qui gagnera le droit de vous trahir!
    Le SYSTÈME des KAPOS instaurera le Camps de Concentration du Travail au Pair Obligatoire, EN FRANCE!

    Avec MARINETTE, c’est une DROITE sectaire (isolationniste hasardeuse, mais pourquoi pas), qui devra retourner sa veste face aux fuites des capitaux et à une inflation sans limite, car la concurrence de nos entreprises ne sera pas instaurée, et nous serons de plus en plus un PEUPLE D’ASSISTÉS d’un ÉTAT ruiné et sans ressources de développement, réduit à un camps de « ressources humaines » de la WORLD-COMPANY, un nouvel ÉTAT GRÉCO-SOVIÉTIQUE qui cachera son nom!

    Avec le MACRO, comme pourtant avec la MARINETTE, les INSOUMIS et les PATRIOTES verseront plus d’argent aux PARTIS et GOUROUS qu’ils combattent qu’à leur propre PARTI et à leurs IDOLES!
    Mais c’est NOUS de toutes façon qui serons ponctionnés, et NOUS l’aurons voulu!
    (à titre pédagogique, lire cet excellent article édifiant :
    « Pourquoi les contours de la future majorité parlementaire vont largement dépendre de questions d’argent » …
    http://www.atlantico.fr/…/pourquoi-contours-future-majorite…)

    Sans une INSURRECTION qui devrait naître, dès le 8 mai, pour conduire à la mise à mort de ce SYSTÈME qui s’accroche encore aux branches, nous serons les NOUVEAUX NÈGRES du N.W.O. et de la « Nouvelle Europe » des spéculateurs des LOGES bafouant l’EUROPE DES PEUPLE et des NATIONS!

    HONTE à VOUS! HONTE à NOUS TOUS!

    Nous serons TOUS COCUS le 7 mai 2017… et nous devrons accepter la sodomie violente et violeuse pendant 5 années de plus.

    ET VOUS EN SEREZ LES SEULS RESPONSABLES PUISQUE VOUS N’AVEZ PAS COMBATTU POUR UNE NOUVELLE CONSTITUTION DÉMOCRATIQUE ni CONTRE LE SYSTÈME!

    Alors, pendant les 5 année à venir, jouissez ou pleurez en silence, s’il vous plait!
    NE VENEZ PLUS VOUS INDIGNER : VOUS N’ËTES PLUS DIGNES!

    « La résistance est donc à l’ordre du jour pour que vive la France. » dis tu, mon Ami Christian, alors?
    Comment vois tu cette « résistance »? Quelle part entends tu y prendre?
    Resteras tu encore devant ta feuille de papier, bien au chaud dans tes salons feutrés des « THINK-TANK » sans âme et si loin du PEUPLE?
    Rejoindras tu enfin les Combattants de longue date pour nos Valeurs ET LA DEMOCRATIE VRAI?

    Ou bien te chercheras tu encore un FILOU ou un MAIRE, une JUPETTE, comme GOUROU?
    Quelle STAR ou quelle étoile suivras tu?

    Avec toute mon affection et mes sentiments pour ton courage… Passé.

    Eric Adam, CRD-CVD
    Citoyen encore « un peu LIBRE »…
    Mais certainement plus pour longtemps!

    Citoyen Français et EUROPÉEN, COMBATTANT pour une EUROPE des PEUPLES et des NATIONS Unies et Solidaires contre nos ennemis du monde entier, y compris nos adversaires économiques Américains!

    Porte Parole des Forces Combattantes
    de la Résistance Démocrate du PEUPLE de FRANCE:

    Page Officielle du CRD-CVD
    « Conseil de Résistance pour les Valeurs de la Démocratie »
    « Combattants pour les Valeurs de la Démocratie »

    Répondre
  7. DELAFOSSE - 25 avril 2017 19 h 01 min

    Trop de mots tuent les mots…et tout ce qu’ils nous disent !
    Même si cette fois encore le FN perd, imaginons 2022 !

    Répondre

Exprimez vous!