Les courbes sont enfin inversées… L’Angleterre est devant…

imagesÊtre gouvernés par des zozos, c’est difficile à supporter. C’est fatigant, parce qu’à chaque nouvelle bourde, la tête rentre dans les épaules, si on se dit qu’ils nous représentent. C’est désespérant parce qu’on ne voit pas le bout du tunnel. C’est humiliant, quand on a été assez naïf pour les avoir portés au pouvoir. Pour qui a une petite conscience historique nationale, c’était déjà assez dur d’être une fois de plus écrasé par le cher voisin d’Outre-Rhin qui s’entête sans la moindre correction à être en avance d’une guerre et a compris que de nos jours, elle est économique, mais voilà qu’au bout du tunnel, justement, la perfide Albion, l’ennemi héréditaire d’avant l’autre, nous largue aussi. Trop, c’est trop ! Avec leur humour habituel, à peine notre Président a-t-il rappelé qu’il présidait un grand pays, la 5e puissance économique mondiale (non, mais !), que les « Britiches » s’empressent de faire dire à la Commission de Bruxelles ( à côté de Waterloo) que ce n’est plus vrai, qu’ils nous ont piqué la place ! Les anglais sont moins nombreux que nous, mais comme ils travaillent plus et plus longtemps, paient moins d’impôts, ont gardé leur monnaie, remplacé très largement les emplois publics supprimés par des jobs privés, et diminué la dépense publique qui maintient l’illusion de la richesse chez nous, les voici qu’ils nous doublent ! Nous sommes 6ème ! A quoi ça ressemble ? Leur chômage tend vers la moitié du nôtre. Leur inflation, supérieure, diminue. Comme nous, ils vont bénéficier de la baisse du prix de l’énergie et profitent déjà de la faiblesse des taux d’intérêts : une bénédiction pour les propriétaires emprunteurs à taux variables, nombreux chez eux. De l’autre côté de la Manche, la moustache hérissée et le regard torve, le Gaulois se dit qu’heureusement l’Euro baisse, que la Livre monte, et surtout, que pour les élections, les conservateurs n’ont pas gagné ! Chez nous, on balaie toujours les sortants parce qu’ils sont mauvais. Chez ces gens qui font tout à l’envers, roulent à gauche, progressent avec des conservateurs ( un gros mot chez nous !) et reculent avec des progressistes, on peut, Dieu merci, s’attendre à tout. Ils seraient bien capables de virer Cameron. Ils ont bien viré Churchill en 1945, pour le remercier d’avoir gagné la guerre !

Avec Cameron aussi, c’est la guerre. Lorsque nos socialistes, à peine élus, ont crié « haro sur les riches », suivant une vieille coutume nationale qui consiste à exclure au nom de l’égalité, toujours moqueur, Cameron leur a déroulé le tapis rouge. Le traître, son tapis était un drapeau ! Impôt sur la fortune dans un pays dont la seule spécialité reconnue est le luxe, taxes en rafales, super tranche fiscale à 75%… Le Premier Ministre britannique avec un grand sourire a dit que la Grande Bretagne était à nouveau prête à accueillir les exilés. Elle en a l’habitude depuis les Protestants et les Emigrés, qui, entre nous soit dit, ont aussi fortifié la Prusse en son temps. Mais, c’est plus fort que nous, le principe l’emporte sur le réel, la logique du jardin à la française sur l’empirisme des parcs anglais. Alors, notre nouvelle et arrogante intelligence politique pointe son regard pénétrant sur notre économie dévastée pour y déceler des pépites. Il n’hésite pas à dire à nos jeunes condamnés aux emplois aidés qu’ils devraient davantage songer à devenir milliardaires, comme les jeunes américains de la Silicon Valley (où il y a d’ailleurs un certain nombre de Français exilés). Monsieur Macron est allé déclarer sans ambages au pays du capitalisme triomphant, du libéralisme incontournable, que ses amis élus en 2012 avaient tout faux, qu’il fallait des riches, beaucoup de riches. Dans le fond, il a révélé la pensée profonde du Président annonçant l’inversion de la courbe. On pensait que c’était celle du chômage. Non, c’était celle de sa politique !

Mot clés:

2 commentaires

  1. DELAFOSSE - 7 janvier 2015 12 h 01 min

    Qui va à la » chasse « perd sa place.
    Espérons que bientôt un autre locataire à l’Elysée saura remettre notre pays sur son  » Trône »…

    Répondre
  2. Carole - 11 mars 2015 14 h 27 min

    Voici ce que j’ai posté sur un site local de l’UMP :

    Bonjour,
    J’ai lu votre programme pour les Départementales et votre proposition de travail d’intérêt général pour les RSA « istes » m’a choquée! Si il y avait enfin un revenu de base pour tous équivalent au smic minimum (http://revenudebase.info/) OK mille fois! mais pour des plus que pauvres non! cela ne fait que monter la haine des moins pauvres pour les plus pauvres, pendant que des élus se montrent garants d’impunité, sont corrompus sans honte (car ils reviennent en politique) et pire, ont un train de vie digne de l’Ancien Régime et osent piller les pauvres veuves : le sénateur Philippe MARINI dont la mauvaise idée d’enlever une demi-part fiscale a été repris par les socialistes, une honte! quant à Emmanuel MACRON, quel mauvaise exemple pour les jeunes! allez leur dire qu’ils ne seront jamais millionnaires comme lui à moins de 40 ans, sauf…au loto 🙁 Faites remonter ce message de la France d’en-bas, ce sera votre première victoire!

    Répondre

Exprimez vous!