A VOT’ BON COEUR, M’SIEUR DAME…

images (91)Cette nuit, le cauchemar ! Je suis dans le métro. Un couple monte. Il a une guitare, elle, un accordéon. Ils chantent. » A vot’ bon coeur, M’sieur dames, la République vous appelle, la démocratie est en danger. La voix de l’ump ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. « Le côté « ici Londres », les voix tremblantes d’émotion, le pathétique qui, heureusement, sonne faux me font tourner la tête pour voir les visages.  Copé et Vautrin : vision d’horreur !  Ils me poursuivent, même dans le métro. Je me réveille en sueur. Fallait que çà arrive.  Je ne peux pas ouvrir ma boîte e-mail sans avoir un message de l’un ou de l’autre. 12 depuis le 5 Juillet. Au début, serein, solennel. Ensuite, assez contents de la mobilisation, puis çà s’angoisse et çà s’emballe : on va pas y arriver avant le 31 Juillet. « Vous n’allez pas laisser l’ump, votre parti, l’opposition disparaître ? »Bon ! Mon parti ? Ils sont gonflés ! Pendant sept ans, gaylib, le mouvement associé qui n’a pas soutenu Sarkozy,  le supporter de Laval et néanmoins Président des Jeunes Pop, et d’autres éminences de ce parti de droite (?), comme NKM ont voulu m’exclure ou prétendu que je n’y étais plus.  Ensuite, les incultes qui dirigent ce machin ont vraiment dit qu’ils allaient m’exclure. Manque de bol ! J’avais tout bon : pas d’exclusion ! Contrairement à ce qu’affirment des journalistes mal informés ou mal intentionnés ! Et maintenant, ils ont le toupet de me relancer : forcément, je suis toujours dans les fichiers;  Je fais partie des 300 000 qu’on annonce, pas des 80 000 à jour .  Alors, comme je n’ai eu l’investiture ni en 2007, ni en 2012, vous imaginez l’arnaque : dix ans de rattachement à 44 000 Euros de dotation par an. Ils me doivent déjà 440 000 Euros ! Et ils s’en sont servis pour soutenir un candidat contre moi. Et je ne compte pas le versement mensuel au groupe. Lorsque je me suis retrouvé à Beyrouth, comme seul parlementaire français à un colloque organisé par le Parlement Européen sur l’avenir des Chrétiens d’Orient, et que je suis devenu, de fait, représentant « officiel » avec participation à la conférence de presse finale en compagnie de trois Députés Européens, j’ai testé le groupe à mon retour : ne serait-il pas normal que celui-ci prenne en charge une partie de mes frais de déplacement ? Refus, évidemment ! Vous avez bien lu : dans une réunion sur l’avenir des Chrétiens que la France a protégés durant des siècles dans cette partie du monde, au Liban, un pays frère et même fils, pas un seul député européen français, et un unique député national, venu, çà ne s’invente pas, à l’invitation de la Ligue Maronite Belge et à ses frais bien entendu, ce que je ne regrette pas.

Alors, j’ai une pensée émue pour ceux qui donnent. Je ne parle pas de ceux qui donneront toujours pour le plaisir de se retrouver autour d’une table des Champs-Elysées ou dans les salons d’un palais de la République afin d’envisager leur avenir et celui de leurs intérêts. Non, je pense aux sincères, aux obscurs, aux sans-grade, à ceux qui ont encore la foi et se sont à nouveau fait avoir par la machine publicitaire. Parce que la machine, elle fonctionne bien. Rien à dire. Un mail en moyenne tous les deux jours. 7 de Copé, 5 de Vautrin. Elle ne laisse pas refroidir le client et laboure le marché. Il y a l’appel pour les légitimistes républicains qui ne vont pas accepter la mort de l’opposition et du pluralisme. Il y a celui pour les sarkozystes après le sale coup qu’on a fait à Nicolas. Il y en a pour les affectifs qui ne vont pas tolérer qu’on les prive de leur parti et de leur liberté d’expression. C’est curieux. J’ai dû être distrait. Je ne savais pas l’ump aussi attachée à la liberté d’expression. Mais, un généreux donateur est cité en exemple. Touchant, il reconnaît les divergences, mais conclut : « vous êtes ump, moi aussi ». C’est quoi, au fait,  être ump ? Il y en a pour ceux qui savent compter : encore cinq millions, encore quatre. On n’omet pas les détails pratiques : « N’oubliez pas avant de partir en vacances. » On vise les habitués des soldes : « attention, c’est fini le 31 Juillet. »Mais, surtout, on donne un grand coup de violon destiné à la sensibilité de droite dont la gauche tente de museler le parti qui porte ses valeurs. Ah, ce génie des slogans de campagne ! Ah, ces offensives victorieuses à droite qui se terminent par des ouvertures à gauche ! Un savoir-faire, une marque de fabrique. Cinq ans d’immobilisme et cinq d’agitation et on se laisse toujours avoir. Le sommet a été atteint le 14 Juillet, « ce jour symbolique » où sauver l’ump, c’est sauver la République et reprendre la Bastille à ceux qui veulent faire taire le premier parti d’opposition. Manque de chance : c’est alors que Rachida Dati fait preuve d’une lucidité tardive : « Il n’y a plus d’idées ni de valeurs à l’ump, seulement des ambitions. » Dans cette machine électorale, assez mal gérée pour se retrouver avec une dette de 55 Millions avant ce trou de 11 Millions de la campagne de Sarkozy, il n’y a plus, en effet, que des professionnels qui font carrière dans la politique, faute de savoir faire autre chose. Alors, quand on demande aux élus de l’année dernière, qui ont bénéficié d’un soutien de 8000 Euros de l’ump, d’en allonger 2000, il paraît que c’est dur. Certains trouvent que Sarkozy qui était candidat et non donateur n’a pas de raison de se limiter au plafond de 7500 Euros. D’ailleurs, comme le dit Vautrin, il suffit que chaque adhérent donne 35 Euros. A Vot’ bon coeur, Msieur Dame, remettez deux sous dans la machine. Son absence ferait un tel vide dans la démocratie française.

Mot clés:

1 commentaire

  1. Thibault Loosveld - 27 juillet 2013 19 h 27 min

    Le nouveau président du RPF a vraisemblablement hérité des réseaux de Charles Pasqua qui intriguaient tant François Mitterrand… Mais le successeur du président Giscard n’aura jamais identifié ces réseaux, sans doute à cause des démonstrations de force envers Edouard Balladur du genre « Vous devez faire très attention aux magistrats: ils sont avec nous mais, à tout moment, ils peuvent se retourner contre vous. »

    Répondre

Exprimez vous!