COMMUNIQUÉ

À l’issue du premier tour des élections législatives, je remercie les électrices et les électeurs qui ont voté en ma faveur, et les nombreux militants qui sont venus m’apporter leur concours.

 Le poids de l’appareil de l’UMP l’a emporté. Je rappelle que je suis toujours membre de ce parti, qui n’avait aucune raison légitime de m’exclure, ni de me retirer l’investiture qui m’avait été accordée au mois de janvier. J’avais soutenu les gouvernements successifs de 2002 à 2012, et particulièrement le Président Sarkozy. L’appui sans réserve apporté par l’UMP à celui que j’avais installé à Tourcoing en vue des municipales de 2014 et qui s’était engagé à ne pas se présenter contre moi, le festival d’ingratitude, de médisance et d’hypocrisie qui s’est déroulé depuis plusieurs semaines, m’amènent, pour des raisons morales évidentes, à ne formuler aucun appel en faveur du candidat UMP. Que chacun s’interroge sur les valeurs défendues par les candidats et sur la qualité des personnes en faveur de qui il vote.

20 commentaires

  1. joud - 11 juin 2012 15 h 57 min

    BRAVO MONSIEUR LE DEPUTE ET COURAGE POUR LA SUITE.

    Répondre
  2. Marc - 11 juin 2012 16 h 54 min

    Bravo pour votre engagement, Monsieur Vanneste. Je suis extrêmement déçu que vous ne soyez pas au second tour. Vous vous êtes bien battu, malgré tout, avec un score honorable (plus de 13%) quand vous avez les trois principaux partis (PS, UMP et FN) face à vous.

    Vous êtes une des dernières rares voix de liberté dans la vie politique française, et que l’appareil de l’UMP vous ait contraint à une candidature indépendante signe le désaveu qu’ils font de la liberté d’expression de leurs membres. Cela présage de tristes jours pour la démocratie française. Gardez votre indépendance et votre liberté de pensée. Vous n’avez peut-être pas le soutien de l’appareil partisan, mais vous avez le soutien du peuple.

    Répondre
  3. G.Barthelemy - 11 juin 2012 17 h 09 min

    Monsieur le député,

    Vous avez porté haut les couleurs de l’intelligence et de ses valeurs et étiez l’un de ses trop rares représentant à l’Assemblée Nationale.

    Comme beaucoup, je suis donc particulièrement déçu par le vote des électeurs du Nord.

    Je vous remercie pour tout ce que vous avez accompli et tous mes vœux vous accompagnent pour la poursuite de vos combats.

    Répondre
  4. MOREAU - 11 juin 2012 17 h 27 min

    Monsieur le Député,

    j’ai beaucoup d’admiration pour vous et j’avais pris soin de téléphoner à votre secrétariat avant le 2ème tour des présidentielles afin de savoir si vous étiez exclu de l’UMP.
    La réponse de votre secrétaire m’a incité à voter pour M. SARKOZY.
    Si j’avais su….
    l’UMP chef de file de la droite la plus bête du monde n’aurai plus jamais ma voix et ceci dès le 2ème tour des législatives.
    Ne renoncez pas… de grâce.
    Respectueusement.
    H. MOREAU

    Répondre
  5. Michel Dupont - 11 juin 2012 17 h 28 min

    Bravo pour votre courage face à la déferlante de la bien pensance orwellienne. Merci d’être ce que vous êtes.

    Répondre
  6. Courouve - 11 juin 2012 17 h 43 min

    Les partis qui bafouent la liberté d’expression, et ceux qui préparent le vote des étrangers ne peuvent plus être dits « républicains ».

    Répondre
  7. Robert SCHEUER - 11 juin 2012 18 h 18 min

    Les appareils politiques n’aiment pas beaucoup les intellectuels. Ils sont libres, intellectuellement autonomes et difficilement contrôlables… De plus, à droite particulièrement, et plus encore aujourd’hui qu’hier, les responsables, souvent sans culture politique quand ce n’est pas sans culture tout court, se méfient de la pensée, et donc de ceux qui pensent. Et s’occomodent volontiers de la terreur de la doxa…

    Répondre
  8. Philippe de Larminat - 11 juin 2012 20 h 26 min

    Cher CV.

    La déculottée de Mélanchon ne me console pas de votre échec. Cà a été la plus mauvaise nouvelle du soir 10 juin.
    Depuis Nantes, vous avez depuis toujours toute ma sympathie. Et mon admiration.

    Ph. L.

    Répondre
  9. Delphine Hermange - 11 juin 2012 22 h 17 min

    Merci pour votre action et votre courage épatant face à la dictature de la pensée unique. Votre défaite hier m’a beaucoup attristée.
    Recevez tout mon soutien.
    Delphine Hermange

    Répondre
  10. Courouve - 11 juin 2012 22 h 25 min

    J’ai du mal à comprendre la désaffection d’une partie de vos électeurs ; indifférence, questions trop subtiles pour eux, poids de la lamentable condamnation irréfléchie par le trio Copé-Fillon-Sarkozy, désir de renouvellement ? Quoi qu’il en soit, c’est bien dommage. J’espère que vous rebondirez avec un livre, un club de réflexion, votre action au sein du R.P.F., une candidature aux élections européennes – voire tout cela à la fois.

    Répondre
  11. Thibault Loosveld - 11 juin 2012 22 h 27 min

    En Guadeloupe, la candidate divers gauche dans la 2ème circonscription est en ballotage avec 56,95 % des suffrages exprimés, tout comme Eric Jalton dans la 1ère circonscription avec 55,46 des voix… Comprenne qui pourra !

    Répondre
  12. Claude Guillemain - 12 juin 2012 6 h 10 min

    Cher Christian Vanneste,

    De Tunisie, où vous avez été pour nous une inspiration et un modèle à travers la création de l’Union des Familles Européennes, je salue votre courage et votre loyauté.
    La politique suicidaire de l’UMP, dans sa course au gauchisme, a eu pour conséquence d’écarter de nombreux amis de valeur. A l’étranger, l’UMP a saboté l’excellent travail accompli par ces candidats.
    Je me suis présenté en France, dans ma circonscription (Lannion-Paimpol) sous une étiquette régionaliste. Score dérisoire, mais au moins satisfaction de ne plus être à l’UMP.
    Nous devrions créer un nouveau parti: « les déçus de l’UMP »!
    Avec toute ma sympathie.

    Claude Guillemain

    Répondre
  13. Michel Mahé - 12 juin 2012 10 h 42 min

    Monsieur Vanneste,

    Je suis désolé de voir que vous avez été éliminé dès le premier tour. Vous êtes un de ces rares hommes politiques qui n’ont pas confondu démocratie et pouvoir absolu d’une pseudo liberté. Vous avez toujours su dénoncer les fausses vérités, ce qui vous rend tout à fait digne de respect. J’ai été affligé de voir comment les responsables de l’UMP s’acharnèrent contre vous, alors que certaines autorités compétentes – Monsieur Klarsfeld notamment – soutenaient vos remarques. Notre pauvre pays, passivement abandonné entre les mains d’irresponsables, risque maintenant d’être conduit dans les voies de mort dénoncées par le bienheureux Jean-Paul II. Prions et espérons. Mais vous, comment envisagez-vous votre avenir politique ? Car la France a, de plus en plus, besoin de personnes comme vous, lucides, et préservées de l’aveuglement quant à la portée du pouvoir de la raison, de la liberté. Bonne continuation.

    Répondre
  14. SWORD - 12 juin 2012 12 h 03 min

    Cher M. Vanneste,
    quoique n’étant électeur ni de votre circonscription, ni de votre ancien parti, je tenais à vous féliciter et vous remercier pour tout ce que vous nous avez apporté, notamment lors de la dernière législature. Merci d’avoir été la voix de ceux que l’on entend le moins sur les sujets les plus polémiques !! Merci pour votre courage et pour avoir « pris les coups »
    En espérant que votre réflexion politique pourra s’exprimer à nouveau… peut être sous d’autres cieux plus favorables à nos idées…
    Cordialement.

    Répondre
  15. think a minute - 13 juin 2012 13 h 11 min

    Monsieur le député,

    j’espère que vous continuerez votre combat politique par d’autres moyens (conférences, livres, association). Vous avez des soutiens bien au-delà de votre circonscription et même au-delà de France, car ces questions concernent les européens!

    continuez, nous avons besoin de gens comme vous!

    Think a minute
    Bruxelles

    Répondre
  16. S. de Tourcoing - 14 juin 2012 14 h 51 min

    Monsieur Vanneste,

    vous avez été un très bon député. Je suis extrêmement déçue de ce premier tour des élections législatives. J’espère pouvoir voter de nouveau pour vous en 2017. Nous comptons sur vous, ne nous abandonnez pas !

    Merci pour votre courage et votre attachement aux valeurs de la famille.

    Répondre
  17. JM Rogez - 18 juin 2012 21 h 51 min

    Monsieur,
    Je souhaite vous dire mon admiration pour la façon, je devrais dire le grand style, avec lequel vous défendez vos idées.
    Ce fut un souvent un réel plaisir intellectuel de vous lire.
    Merci pour votre action d’une aussi grande qualité et aussi pour le courage dont vous avez fait montre.
    J’aime à penser que vous aurez encore le moyen de faire entendre votre voix

    Répondre
  18. fremus - 19 juin 2012 12 h 11 min

    Monsieur le député,

    Quelle tristesse de se faire lacher par le parti que vous avez soutenu pendant tant d’années. Non, ce n’est pas vous qui avez changé et qui n’êtes plus recommandable. C’est l’UMP qui a changé, et qui a perdu car il n’a pas mis en pratique ce qu’il nous avait promis.
    Bravo pour tout ce que vous avez fait.
    Et tous mes encouragements pour tout ce que vous allez entreprendre.
    Mes encouragements vons également à tous les députés de la droite populaire, spécialement à JP Garraud, qui lui aussi a été abandonné par l’UMP local, par décision unilatérale d’Alain Juppé, petit baron de province qui ne se soucis que de son hypothétique retour sur la scène nationale.
    Honneur à tous les députés qui font leur travail sans arrières pensées.
    Honte à l’ump qui préfère un député socialiste à un député qui a des convictions.
    Comme vous, je quitte l’ump. Ce que j’aurais déja dû faire l’année dernière… mais que les remords avaient différé.
    Catholique et Français, toujours !

    Répondre
  19. JF Maubert - 24 juin 2012 15 h 31 min

    Cher Christian Vanneste
    Votre échec aux législatives est le mien, celui des citoyens qui pensent que la morale n’est pas un vain mot, même en politique. Merci pour votre action passée et pour tout ce que vous pourrez encore faire pour la France.

    Répondre
  20. Roche G - 28 juin 2012 15 h 53 min

    Cher Monsieur, je suis électeur du FN, vous avez été victine de votre liberté de pensée dans un parti qui n’est que le valet de la gauche. La droite populaire c’est une conscience droitiere de l’ UMP sans moyen, un prête nom. Il faut choisir . Le courage ne suffit pas lorsque on est dans le mauvais camp. Cordialement et toute ma sympathie.

    Répondre

Exprimez vous!