Soutien

   De la manière la plus ferme, je condamne la répression nazie à l’encontre des personnes homosexuelles et refuse qu’on me prête la moindre intention négationniste. Je m’en tiens au rappel des faits, en refusant l’instrumentalisation d’une souffrance déjà inacceptable dans ses limites reconnues. 

Plusieurs sites ont mis des pétitions en ligne afin de recueillir les soutiens. Je les en remercie  et vous invite à rejoindre les signataires:

Sur le site Nouvelles de France:

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/15-02-2012/exigez-de-lump-quelle-garde-christian-vanneste#.Tz5eJYcaO69

 

ou http://lesjeunesavecvanneste.fr/

 

ou encore sur le site de Famille et Liberté (cliquez ici)

 

21 commentaires

  1. LE BIS - 17 février 2012 18 h 46 min

    Après les lois liberticides, c’est maintenant le fait historique et la liberté d’expression qui sont mis en cause.

    Répondre
  2. Courouve - 17 février 2012 22 h 26 min

    Nous avons hélas, avec cette épisode, une nouvelle confirmation de la faute que fut l’adoption de la loi Gayssot par la majorité socialiste en 1990, texte rejeté trois fois par le Sénat, quand même.

    Depuis, cet esprit totalitaire d’inquisition et d’intolérance, cette Gayssot attitude, s’est répandu dans notre pays, notamment grâce aux médias qui sont à 90 % de gauche, y compris dans la direction de l’UMP.

    Je viens d’obtenir (vers 17 h) du nouvelobs.com le retrait, dans l’article de Celine Rastello, des mots « déjà condamné à ce sujet », retrait nécessaire puisque Christian Vanneste fut « blanchi » en cassation (cassation sans renvoi du 12 novembre 2008) du délit d’injures publiques.

    Le Nouvel Obs s’était déjà signalé, il y a un ou deux ans, par le truquage du texte d’une proposition de loi de C. V. Le faussaire était alors Jérôme Hourdeaux.

    Cette nouvelle crise de la liberté d’expression devrait alerter tous les républicains ; c’est ce que j’espère, c’est pourquoi j’ai été un peu long.

    Répondre
  3. Courouve - 17 février 2012 23 h 38 min

    La légende, ou l’exagération, sont anciennes, et pas seulement françaises ; à preuve cet article :

    Louis Crompton, « Gay Genocide: From Leviticus to Hitler », in Louis Crew, editor., The Gay Academic, Palm Springs, Etc Publications, 1978, pages 67-91.

    « Au Moyen-Âge, on brûlait les homosexuels ». Cette idée reçue est fausse. Après dépouillement d’archives judiciaires européennes, il apparaît que :

    Les procès suivis de peine capitale pour « sodomie » ont eu lieu pour l’essentiel entre 1500 et 1800 (voire 1830 pour l’Angleterre), soit bien après le Moyen-Âge.

    Sur le territoire de la France actuelle, et pour la période 1400-1800, on n’a recensé qu’une cinquantaine d’affaires, dont certaines compliquées de violences ou de pédophilie, ce qui diminue d’autant la répression de l’homosexualité « per se ».

    Ce recensement est fiable car pour les peines capitales le recours aux Parlement était de droit, et les archives des Parlements sont toutes conservées (à la différence des « minutes » et des « grosses » de ces procès).

    L’histoire n’est pas encore soluble dans l’électoralisme. Le prochain bureau de l’UMP devrait y réfléchir.

    Répondre
  4. Raphaël H. - 18 février 2012 11 h 26 min

    Je suis pour la liberté d’expression, tant qu’elle est utilisée à bon escient, c’est à dire pour véhiculer autre chose que de la haine (par exemple). Le propos qui a fait scandale résulte d’une mauvaise interprétation (volontaire ou non je n’en sais rien) de celui-ci. En effet, Monsieur Vanneste a dit « Par exemple il y a la fameuse légende de la déportation des homosexuels. », puis il a précisé son propos en indiquant qu’il ne s’agissait que des déportés en France en dehors des département annexés par l’Allemagne. Donc, par un simple raisonnement logique, ce propos là n’est pas condamnable, puisque les vérifications opérées par les personnes compétentes vont dans le sens de l’entièreté de sa déclaration.
    Monsieur Vanneste n’a donc pas totalement tord sur ce qui lui est reproché par les médias et ses collègues de l’UMP.

    Cependant, et j’espère que mon commentaire ne filtrera pas à cause de cette seconde partie, je suis totalement indigné d’entendre que les médias/politiques ne s’inquiètent pas plus du reste de ce que Monsieur Vanneste a déclaré dans la même vidéo, peut-être ne se sont-ils pas tous donné la peine de la regarder entièrement, ce qui explique peut-être le malentendu évoqué en début de ce commentaire.

    On m’a enseigné : « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». La liberté d’expression c’est donc (d’après cette maxime) un droit qui est borné par des limites à ne pas dépasser. Cela inclut la diffamation, mais aussi selon moi la diffusion de propos haineux, même adoucis ou habilement maquillés pour s’assurer de ne pas avoir de pénalités judiciaires.

    Je m’indigne donc de ce « silence » sur le reste des déclarations de M. Vanneste dans la même vidéo. Imaginez qu’un politique déclare (je prends ici un exemple de préjugé populaire, mélangé à une conséquence « dramatique », j’en suis fort désolé je ne savais pas comment l’évoquer autrement) « les juifs sont économes, grippe-sous et ils nuisent donc à la progression de notre économie » … je n’ose pas imaginer la portée médiatique qu’aurait cette déclaration, ou alors je me trompe peut-être, après tout on peut très bien alléger une telle affirmation en l’agrémentant de statistiques allant dans son sens, et que cela suffise donc à ne pas s’en indigner ?

    Malheureusement, je ne ferai pas partie des signataires de la pétition du comité de soutien de M. Vanneste, ce serait accorder un soutien immérité à un individu manifestement [selon moi] incapable de respecter la dignité de « 2 à 4% » de nos concitoyens, les exemples de ce manque de respect ne datent pas de la vidéo qui a créé ce tollé, mais de bien avant. C’est dommage qu’il n’y ait pas eu deux pétitions, pour bien montrer quel pourcentage de gens soutiennent M. Vanneste, mais bon, même avec un pourcentage écrasant d’opposés, on peut toujours sortir la carte du lobby gay dans les médias qui auraient expliqué ce résultat. On dit que l’amour rend aveugle, mais la haine aussi on dirait.

    Répondre
  5. philippe orgebin - 18 février 2012 17 h 29 min

    Honneur à vous monsieur Vanneste et HONTE AUX AUTRES…

    Répondre
  6. Le Pog - 18 février 2012 21 h 54 min

     » Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne respectent plus leurs pères, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de personnes, alors c’est là le début de la tyrannie !! »
    ( PLATON IVè siècle avant Jésus Christ )
    Monsieur Vanneste, on n’est trahi que par les siens!!

    Répondre
  7. Courouve - 19 février 2012 17 h 08 min

    Le reproche de « déformation systématique des faits » a des précédents, s’adressant à un certain type d’homosexuels, ceux qu’ont appelait alors des « invertis efféminés », et dont l’équivalent est assez présent dans le lobby gay actuel :

    « Les rapports qui existent entre la véracité, le mensonge et la vie sexuelle sont étroits. Les efféminés sont menteurs à tous les degrés, depuis la perfidie minutieuse jusqu’à l’inconscience, jusqu’à une incontinence de faussetés. Ils observent mal et reproduisent mal ce qu’ils ont observé.[…] Si vous voulez un admirable portrait de l’inverti efféminé tel qu’on le rencontre dans les milieux mondains et artistiques où il a le loisir de se développer à son aise, lisez la description d’Adolphe par Benjamin Constant. »
    Marc-André Raffalovich, Uranisme et unisexualité : étude sur différentes manifestations de l’instinct sexuel, Lyon : A. Storck ; Paris : Masson, 1896.

    La question de la déformation systématique des faits est apparue notamment à propos de la rumeur des enfants aux mains coupés pendant la première guerre mondiale ; Jean Cocteau donne à fond dans cette rumeur, alors qu’André Gide, écrivain à l’esprit philosophique, se pose immédiatement la question de Montaigne : « Se fait-il ? »

    Plus près de nous, un Roger Peyrefitte n’aurait jamais fait à Christian Vanneste ce mauvais procès enclenché par les associations dites LGBT (lesbiennes, gays, bis, trans) et par Gay Lib.

    Répondre
  8. NOURATIN - 19 février 2012 19 h 39 min

    A propos , je me suis permis de commettre un petit article au sujet de cette stupidité ignomigneuse
    dans mon blog.
    Si vous trouvez cinq minutes…
    Avec tout mon soutien et mes amicales salutations.

    Répondre
  9. GHESQUIERES D - 20 février 2012 12 h 26 min

    Christian Vanneste est attaqué injustement par l’UMP sur la déportation des homosexuels alors que même Karsfeld serait de son avis ; ce qui est inquiétant dans cette affaire c’est que la vérité historique en France soit tronquée (intentionnellement ?) par certains UMP pour « détruire » C Vanneste. Autant j’apprécie Lemaire, Wauquiez, Boutin…, autant je ne me sens pas en adéquation avec certains UMP sans les nommer. Nous vivons actuellement une campagne d’invectives et une atmosphère de terrorisme intellectuel qui fait reculer la démocratie ; d’autre part, comment se fait-il que des millions de français ne soient pas représentés au parlement ? enfin nos compatriotes attendent un langage de courage et de vérité de la part de nos politiques mais ce n’est pas le cas ; il y a trop d’idéologie ; les français attendent non pas que l’on « ré enchante !! » la France mais que l’on prenne des mesures concrètes pour ré industraliser notre pays, diminuer le chomage, être plus européen ; en cette période de crise je suis persuadé que beaucoup de français attendent plus de consensus et de pragmatisme économique de la part de nos politiques mais ceux ci sont accrochés à leurs privilèges. Se sentent-ils même concernés par la crise que subissent nos compatriotes ? j’en doute vraiment.

    Répondre
  10. diego - 21 février 2012 23 h 51 min

    « Copé m’a tuer » Bravo Mr Vanneste. Bien que n’étant pas un de vos administrés, je suis vos interventions car comme on dit chez moi, vous êtes un des rares politiques à avoir des « cojones ». Ce qu’ont fait les ayatollahs de l’UMP à votre égard est inique. J’ai personnellement signé toutes les pétitions et envoyé un mail au siège de l’UMP, clamant mon indignation. Nous sommes nombreux à vous soutenir. Courage!!!! et je sais que vous en avez.

    Répondre
  11. Polo - 22 février 2012 10 h 10 min

    Si vous êtes exclu, pouvez vous saisir le juge judiciaire pour non respect des statuts de l’ump ?
    Je pense que oui.
    Continuez ! Soutien total.

    Répondre
  12. Isabelle - 22 février 2012 14 h 10 min

    L’UMP est un parti sectaire avec des combines mafieuses. Heureusement, il va disparaitre en 2012.
    Vous devez aller au bout de la procédure! S’ils veulent vous exclure cela doit passer par les statuts du mouvement. Battez-vous contre cette inquisition qui est très dangereuse pour la démocratie! Ne pliez pas Monsieur Vanneste! Le droit est avec vous!

    Répondre
  13. Jacques BOURREZ - 22 février 2012 15 h 33 min

    Cher Monsieur Vanneste,
    Comme disait Zemmour, « l’alliance des ignorants et des lâches » l’a emporté à l’UMP. Mais nous avons encore besoin de vous pour crier la vérité. De tout coeur avec vous pour vous apporter une aide si vous décidez de continuer le combat.
    Jacques Bourrez, conseiller municipal de Loos

    Répondre
  14. lassalle - 22 février 2012 19 h 07 min

    La seconde guerre mondiale a été un moment douloureux pour notre continent et a été la conséquence funeste des idéologies
    du 20 ème siècle. Malheureusement ces dernières avec le concours des inévitables « idiots utiles » continuent de faire des ravages. La preuve en est faite avec cette instrumentalisation de la déportation de nombreuses personnes au cours du second conflit mondial.

    Répondre
  15. Françoise F. - 22 février 2012 20 h 34 min

    Difficile de ne pas être dégoûté de la politique, ou plutôt de la plus grande part de notre personnel politique. Aucune hauteur de vue, aucun sens du bien commun, déformation des faits… Il faut plaire, et se faire élire.
    Et ils attendent nos suffrages ??
    Merci de faire entendre une autre voix…

    Répondre
  16. grzesiak - 22 février 2012 22 h 10 min

    Monsieur Vanneste, Je suis sidéré par les réactions suscitées par vos propos sur la non déportation des homosexuels de France pendant la guerre. Ces affirmations historiquement exactes sont assimilées à des propos négationnistes (!) Bon… ceci tend à prouver que l’inquisition et le jésuitisme du XVIII siècle se sont réincarnés au début du XXI siècle sous la forme de lobbies puissants arrogants et haineux. De grâce, ne cédez pas, la France n’a pas besoin de ces avatars spécialisés dans la censure.
    Présentez vous ! Que les électeurs tranchent ! Ne vous laissez pas intimider par la nouvelle vulgate des bien-pensants qui prétendent nous imposer leur vision de l’histoire et leurs « valeurs ». (incidemment, l’homosexualité est elle une valeur?)

    Répondre
  17. chlomoh - 22 février 2012 23 h 28 min

    Brvo!

    Répondre
  18. polo - 23 février 2012 10 h 16 min

    je continue à vous soutenir ( réactions sur le point.fr )
    présentez vous aux prochaines élections
    si élu => création d’un parti intitulé :  » conservateurs de France », que les choses soient claires

    N.B. : si Marine ne peut se présenter => disparition de l’ump au deuxième tour des législatives.
    courage,
    on les aura

    Répondre
  19. JPF - 23 février 2012 13 h 25 min

    On parlera de l’Affaire Vanneste….comme on a parlé de l’Affaire Dreyfus.

    Répondre
  20. Yves Bauw - 23 février 2012 18 h 37 min

    Cher Monsieur Vanneste,
    Vous pouvez compter sur mon soutien.
    Yves Bauw, conseiller municipal « Droite Populaire » de Lambersart

    Répondre
  21. heilles georges - 29 février 2012 4 h 55 min

    Oui, nous avons la droite la plus bête du monde: Tellement sûre d’elle même, tellement orgueilleuse et tellement stupide que pour ne pas se faire critiquer, elle adopte avant que son adversaire n’ouvre la bouche sa position. Avant son élection NS avait bien ciblé les pbs, mais les solutions ont été un fiasco. La montagne a accouché d’une souris. Minable.
    Heureusement, ils ne sont pas tous complétement idiots. Des hommes comme vous Mr Vanneste devraient laisser tomber ce parti de beni oui oui et apporter leur modération, leur tempérance au FN. Vous êtes assez nombreux et assez célèbres pour ne pas vous faire noyer par certaines têtes de pioches qui restent encore dans ce parti. Le FN de M LP a fait un pas en direction de la Droite, il faudrait profiter de ce moment pour rassembler un nombre très important de Français qui adhèrent à certaines idées du FN mais ne lui font pas totalement confiance pour gérer (manque d’expérience). Vous feriez beaucoup d’heureux en laissant ces ventres mous ( sans allusion ) sur votre gauche s’accoquiner avec les bobos socialos qui plus malins que la droite la plus……., se sont alliés avec leurs extrêmes gauche et notamment les communistes qui sont aux ordres et au service de leur idéologie et non de la France. Bon courage, ce n’est que le premier pas qui compte.

    Répondre

Exprimez vous!