Euralys plante le cadre d’un territoire qui cherche à se réindustrialiser

Faire la promotion de la Vallée de la Lys : c’était l’ambition des premières assises d’Euralys (*), qui se sont tenues vendredi, à Wervicq-Sud. Ponctué par quatre tables rondes, cet après-midi d’échanges a d’abord permis aux élus du secteur de brosser le portrait d’un bassin de vie devant une centaine d’invités… parmi lesquels peu de décideurs de LMCU au final.

Fort de ses 66 km² qui accueillent près de 55 000 habitants, 2 131 établissements (dont 195 industriels) et 67 % de terres agricoles, Euralys veut aujourd’hui « braquer les projecteurs » sur lui, a résumé le maire de Comines, Alain Detournay. « Nous sommes une zone transfrontalière à haute valeur ajoutée », a complété Jean-Pierre Brand, maire de Bousbecque. Et l’ambition commune est d’y attirer de nouveaux investisseurs.

Dans cette tâche, LMCU est un partenaire incontournable qui, par la voix d’Astrid Scharly, a distillé quelques conseils. Comme de miser sur « la qualité environnementale », a plaidé la vice-présidente chargée de l’Agenda 21. « On sent qu’il n’y a pas de fatalisme dans ce territoire, qui possède une véritable identité et qui est attaché à ses racines », a apprécié pour sa part Alain Bernard, premier vice-président LMCU en charge des contrats de territoire. Prêtant une oreille attentive aux attentes des élus locaux (sur les transports, le parc de la Lys, le très haut débit…), il n’a pas exclu un redécoupage des contrats de territoire qui permettrait à Halluin d’être rattachée à la Vallée de la Lys (plutôt qu’à Tourcoing). À l’heure du SCOT (Schéma de cohérence territorial), « c’est un moment judicieux pour se poser la question… ».

Profitant de cette rencontre, le député Christian Vanneste n’a pas hésité à réclamer un lycée international sur les bords de la Lys, mais surtout à pointer le retard du dossier de réindustrialisation du Front de Lys. Jean-Luc Deroo, maire d’Halluin et président d’Euralys, a dénoncé : « La balle est aujourd’hui dans le camp de la CCI, aménageur du projet et grande absente de ces assises. Il manque 3,5 ME pour lancer le pr ojet ».

(*) Euralys épouse les contours du syndicat intercommunal Lys Nord Métropole et comprend sept communes : Bousbecque, Comines, Deûlémont, Halluin, Linselles, Warneton et Wervicq-Sud.

Article à retrouver dans la Voix du Nord du lundi 13 février ou sur lavoixdunord.fr

6 commentaires

  1. SEDAT Reynaldo - 15 février 2012 8 h 49 min

    Bjr Christian Vanneste…!

    […] J’ai trois soeurs et deux frères dont un qui est homosexuel,c’est comme ça,nous l’acceptons comme il est,c’est la vie,et nous nous aimons autant les uns que les autres,pour terminer,je vous aime bien aussi et je partage vos convictions,merci beaucoup,@+,excellente journée,Reynaldo.
    PS Et vive Nicolas Sarkozy.

    Répondre
  2. Artemis - 15 février 2012 12 h 40 min

    Vanneste Président!

    Monsieur Vanneste, les Français ont besoin de vous. Si l’UMP vous retire l’investiture et/ou vous exclue, pensez aussi à vos concitoyens. Nous avons besoinde vous, de votre courage, de votre vérité, de votre vision d’une anthropologie saine et ordonnée.

    Courage, je prie pour vous!

    Répondre
  3. Mannix - 15 février 2012 13 h 18 min

    Des historiens en Hollande ont montre que les homosexuels n’etaient pas deportes en Allemagne. Les seuls qui l’ont ete, l’ont ete parce qu’ils avaient des relations avec des mineurs.
    Voir: http://vorige.nrc.nl/international/Features/article2444718.ece

    Répondre
  4. babeil - 15 février 2012 15 h 58 min

    Monsieur Vanneste,

    Vous cherchez vraiment à victimiser les homosexuels. S’il existe bien une légende, c’est celle de leur extermination et non de leur déportation. Que vous soyez exclu de l’ump m’importe peu. Mais vous leur donnez des gages, empêchant désormais quiconque d’aborder ce sujet de la déportation autrement que sous la rhétorique révisionniste de la communauté homosexuelle, et ce en pleine campagne électorale. J’attends de savoir quels ont été vos propos exacts, mais vous auriez dû être prudent quant au choix de votre vocabulaire, car à un mot près vous auriez évité cette polémique et en même temps combattu la propagande mensongère des mouvements homosexuels. Au lieu de cela, vous leur donnez raison et légitimez leurs revendications. C’est à se demander si vous ne le faites pas exprès.

    Répondre
  5. Leroidavid - 15 février 2012 16 h 26 min

    Bonjour,

    je vous apporte mon soutien, face à l’hallali sonné contre vous par les médias et les politiques ignares, suite à vos propos sur l’absence de déportation des homosexuels en France.

    Vos propos sont la vérité historique, comme vient de le rappeler Serge Klarsfeld.

    Il y en a assez de la clique propagandiste formée par de nombreux journalistes qui passent leur temps à falsifier l’Histoire.

    Répondre
  6. Bourget - 15 février 2012 17 h 03 min

    Je n’ai pas étudié votre dernière déclaration, mais est-ce que ce n’est pas à cause de vos propos sur NKM que l’UMP veut vous faire payer?
    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/breve/2012/02/14/pour-christian-vanneste-nkm-un-petit-cote-aristo-qui-ne-convient-pas-actuellement-a-nicolas-sarkozy_1643332_1471069.html

    Répondre

Exprimez vous!