Des FAI britanniques bloqueront la pornographie par défaut.

imagesA lire sur le site www.numerama.com

Guillaume Champeau – publié le Mercredi 12 Octobre 2011 à 09h21 – posté dans Société 2.0
 Des millions d’internautes britanniques devront désormais demander à leur fournisseur d’accès à internet l’autorisation de consulter un site pornographique. La mesure, mise en place sous la pression d’organisations religieuses et du gouvernement, pourrait débarquer en France où elle commence à creuser son chemin.

Est-ce qu’une question de mois ou d’années avant que le même mécanisme soit mis en place en France ? En Grande-Bretagne, le Guardian rapporte que les fournisseurs d’accès à internet BT, Sky, TalkTalk et Virgin, qui comptent parmi les plus importants outre-Manche, bloqueront désormais l’accès aux sites pornographiques. Les abonnés qui souhaitent y accéder devront contacter leur opérateur pour demander le déblocage, et ainsi assumer leur perversité.

L’annonce a été faite mardi par le premier ministre David Cameron, qui a suivi les recommandations d’un rapport commandé à Reg Baily, le directeur de l’association chrétienne Mothers’ Union.

En France, le député Christian Vanneste (UMP) a demandé cet été au gouvernement d’imposer un tel filtrage de la pornographie au niveau des opérateurs de télécommunications. Lui se reposait sur les recommandations de l’association Famille et Liberté… qu’il préside.

Toutes les enquêtes montrent que la majorité des adolescents accèdent à des images pornographiques sur Internet. Il se crée chez eux une dépendance pathologique qui se manifeste chez les plus faibles d’entre eux par des comportements délictueux ou criminels, comme on en a tous les jours des exemples“, justifiait le député. “La pornographie, sans limite, envahit les foyers par le moyen d’internet et s’insère de manière pernicieuse dans la vie de nombreux jeunes“, regrettait-il, en détaillant longuement les conséquences psychologiques et délictuelles qu’aurait le visionnage de contenus pornographiques chez les plus jeunes et les adolescents. Il proposait donc que “tout contrat pour une connexion à internet ne pourrait admettre ces sites qu’après une demande explicite du contractant“, s’inspirant déjà d’une proposition britannique.

Au mois de septembre, c’est le député Patrice Calméjane (UMP) qui a remis l’idée du filtrage par défaut sur le feu, en proposant que “que les logiciels de contrôle parental soient automatiquement installés par les fournisseurs afin que des mineurs ne soient confrontés à des sites réservés aux majeurs“. Les sites concernés (et pas seulement les sites pornographiques) seraient ainsi bloqués par les opérateurs, à charge pour l’abonné de faire les démarches nécessaires pour demander le déblocage, et risquer ainsi d’être fiché.

De son côté, le CSA qui régule les contenus sur la télévision et une partie de la vidéo à la demande, pourrait avoir le même type de proposition. Dans son dernier rapport annuel, publié en juillet, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel demandait à ne plus réguler seulement la télévision, mais tout ce qui est susceptible d’être vu sur un téléviseur. Donc y compris les contenus sur Internet, avec le développement des téléviseurs connectés. “La demande de régulation des contenus audiovisuels en ligne ne cesse de progresser au nom de la protection du jeune public et de la déontologie“, constatait le CSA. Plus tôt, en janvier 2011, le président du CSA Michel Boyon avait proposé que le Conseil décerne un label aux éditeurs et hébergeurs qui s’engagent à filtrer les contenus notamment pornographiques, et suggéré que “les logiciels de contrôle parental filtrent les sites qui n’auraient pas ce label“.

Articles liés

7 commentaires

  1. Exclusif NPI : les preuves de l’arnaque de la Droite populaire !
    Posté par Isabelle Weberle 12 octobre 2011

    La rédaction de nationspresse.info s’est procuré en exclusivité un courriel de la Droite populaire, qui démontre sans aucune ambiguïté qu’elle est une arnaque et qu’elle a été créée dans le seul but de tenter de récupérer les électeurs qui s’apprêtent à voter Front National à la présidentielle de 2012. Le rôle de la Droite populaire, comme l’explique ce document, est bien de « renforcer le président [Sarkozy], le recrédibiliser, le relégitimer » sur des sujets sur lesquels les Français estiment à juste titre qu’ils n’a pas tenu ses promesses !

    http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2011/10/Mail.jpg

    1. Je tiens à vous préciser que ce mail était interne au collectif : l’utilisation frauduleuse qu’en fait le Front National ne tient pas compte des échanges de mails que nous avons avec les membres du Collectif. Il veut faire croire que l’UMP ne tient pas tenu ses promesses!
      Je tiens à vous rappeler que notre collectif “contribue au programme d’action de la majorité présidentielle”, comme notre charte le rappelle.

  2. On reproche souvent à Sigmund Freud un pansexualisme et la promotion de la “sexualité infantile”. C’est un contresens. Comme Reich et Fourier, dont Daniel Cohn-Bendit invoque les noms avec celui de Freud sans les avoir lus, Sigmund Freud déplorait l’exercice précoce de la sexualité, pensait que cet exercice précoce rendait l’éducation de l’enfant plus difficile, voire impossible, et en somme rejoignait la tradition de notre Moyen-Âge chrétien qui plaçait l’âge de l’amour après l’âge des jouets et l’âge de l’étude. La mesure mise en place par des FAI britanniques est donc parfaitement justifiée, et cet exemple devrait être suivi en France.

  3. Quelques remarques :

    -Au sujet de la pornographie : avant tout blocage par les FAI ceci cela, M. VANNESTE, il serait peut être bon de réprimer la consultation d’images pédophiles.

    Commençons par le commencement, voulez vous ? Les pratiques délictueuses d’abord (la pédophilie)…Ensuite, on verra pour la pornographie.
    http://www.droit-technologie.org/actuality-867/la-cour-de-cassation-a-tranche-consulter-une-image-pedophile-n-est-p.html

    Concernant icelle, je pense que la proposition britannique est complètement démagogique et surtout intrusive. En effet, jusqu’à preuve du contraire, la pornographie n’est pas un délit, ce n’est (au reste) une “perversité” qu’aux yeux de lobbies religieux, qui pensent naturellement que les règles religieuses devraient être mises à l’ordre du jour législatif.

    Personnellement, je n’ai pas envie que de tels lobbies entrent dans ma vie intime, comme jadis (ou pas) l’Eglise via une dénonciation du french kiss (qui choquerait, soit disant, beaucoup plus les Américains qu’une fellation à l’écran, à mon sens pourtant plus heurtante) ou à l’heure actuelle l’Islam via la Charia.

    Je ne regarde (sur le Net ou sur vidéo) jamais de porno. Je ne considère pas, pour autant, ceux qui s’y adonnent, comme des pervers ! Autant supprimer l’amour !

    Car qu’est ce qu’un film porno ? Une histoire de sexe qui permet de titiller (chez certains) la libido. Qu’est ce qu’un film romantique ou de la litterature girly ? La même chose ! Et on n’en fait pas toute une histoire à ce que je sache !

    Pourtant, les auteurs de cette “litterature” sont très peu pudiques ! Et si l’on ne “voit” pas…L’imagination suffit à donner quelques images erotiques.

    Je ne parle même pas de la série “les Tudors” où le roi passe la moitié (seulement ?) de ces journées à retourner les demoiselles, avec un succès médiatique qui n’est pas démentie sur les quatre ou cinq saisons d’icelle ! Compte t on interdire ces séries, au prétexte que les pauvres gamins pourraient être traumatisés par des images…Que les magazines, la télé, ou autres supports, leur procure quotidiennement ?

    Et puis, franchement…Je vois déjà les sites pornos passer à l’attaque pour entrave à la concurrence ! Parce que, sincèrement, si je veux des photos nues – et très érotiques – de Mme BRUNI, il me suffit de me rendre sur un site “d’information” anglais ou plus encore, d’aller sur la rubrique du Figaro où l’on trouve tout son content !

    Je veux bien qu’on interdise aux jeunes gens de se procurer des images érotiques sur le Net…Mais en quoi cela va t il mettre un frein à leurs “problèmes psychologiques”, sachant qu’ils pourront aisément se rincer l’oeil via play boy, toute la presse people, les cassettes vidéos pornos, les séries télévisés (vous n’avez pas vu les séries de Canal + ! Prenez “Camelot” ! Dès le premier épisode, Eva Green a déjà montré tout son “potentiel” !) ?

    Bref, l’idée, en tant que telle, n’est pas mauvaise…Mais est incohérente et trop intrusive, au sens où elle juge une pratique sexuelle. Le coup du fichier est aussi de trop : ceux qui aiment le porno (adulte) ne sont pas des criminels. Pourquoi les ficher ? Tout ce qu’on va faire, c’est déplacer le problème.

    A quand la “visite conjugale” par le Législateur, pour voir si le couple prend du “bon temps” dans les règles ? Si Saint Louis, pourtant très chrétien, avait beaucoup de mal à respecter le “calendrier” de l’Eglise et surtout à ne pas prendre du plaisir dans l’acte charnel (credo de l’Eglise) …Alors je vois mal comment vous empêchez, par votre seule volonté, des adolescents de découvrir (par eux mêmes ou indirectement) ce que jadis on appelait pudiquement “la chose” !

    -Au sujet de la “droite populaire” : l’UMP n’a pas tenu ses promesses sur beaucoup de dossiers, sinon à quoi devrait on la “droite populaire” ? Quand on est satisfait, généralement on ne critique pas la molesse gouvernementale !
    Bref, le coté purement électoral de la démarche ne me semble pas acté. Par contre, prétendre que l’on a formé un groupe pour se gargariser de promesses réalisées qui ont été tenues alors qu’on appelle à la mise en oeuvre desdites promesses, est un fait !

    Pour le reste…J’aimerais bien que la “droite populaire” ouvre les yeux, parce qu’on va dans le mur, là !
    http://blog.turgot.org/index.php?post/L%E2%80%99affaire-Dexia%2C-symbole-de-l%E2%80%99incomp%C3%A9tence-des-%22%C3%A9lites%22-dirigean

    Pourquoi ne pas reprendre au compte de la “droite populaire” une méthode effisciente, et bonne budgétairement parlant et populaire car ne grévant pas le porte monnaie des ménages ? Et des contribuables ?
    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/vincent-benard-gerer-des-grandes-faillites-bancaires-en-bon-ordre-la-methode-dinkic

    L’UMP ne veut elle pas montrer – via la “droite populaire” – qu’elle n’est pas seulement au service des bankers ?
    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/vincent-benard-pourquoi-il-faut-avoir-la-peau-de-l-efsf
    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/michel-de-poncins-dexia-la-ruine-des-contribuables
    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/charles-sannat-l-impossible-sauvetage-des-banques

    Et est ce en tapant sur les collectivités territoriales que l’UMP compte retrouver ses faveurs ?
    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/vincent-benard-dexia-bale-iii-vers-une-crise-tres-dure-des-collectivites-locales

  4. concernant cette “affaire”,l’article de Numerama apporte des précisions : “Mise à jour : Dans un nouvel article, le Guardian revient sur ses premières informations et précise que le filtrage sera proposé aux nouveaux abonnés, et non imposé. Les clients qui souscrivent à un nouveau contrat devront choisir entre une formule avec filtrage ou sans filtrage, sans qu’aucune des deux ne soit mise en avant.”

    “Un danger sournois guette la démocratie. Sous l’apparence de la liberté de penser et de s’exprimer règne le piège de la bienpensance qu’on appelle aussi le politiquement correct. Son mécanisme consiste à guider la pensée sur les rails des connotations inconscientes en mettant hors circuit la réflexion et le bon sens”……c’est un extrait de votre dernier post. sur la question de l’accès à la pornographie sur internet,ne vous situez-vous pas dans la sphère de la bienpensance plutôt que dans celle de la liberté?…

    par ailleurs,monsieur vanneste,le premier ministre britannique,david cameron,appelle sa majorité conservatrice à voter la loi sur le mariage pour les couples homosexuels lorsque celle-ci sera présentée au parlement. allez-vous en faire autant à l’ump?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.