La situation des Chrétiens d’Orient

Aujourd’hui, lors des Questions d’Actualité à l’Assemblée Nationale, j’ai interrogé Monsieur Alain JUPPÉ, Ministre d’État aux Affaires Étrangères. Retrouvez la vidéo de mon intervention en suivant ce lien : http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html?media=2883&synchro=1656384.

Articles liés

2 commentaires

  1. @ Monsieur le Député:

    Bravo pour cette intervention sur un sujet très grave totalement ignoré par les media antiracistes et cathophobes.

  2. Monsieur le Député,

    Vous avez récemment interpeller le gouvernement sur
    le sujet tragique des Coptes d’Egypte, ce qui vous
    honore et nous laisse à penser de votre attachement
    à la Liberté Religieuse et donc à la Chrétienté.

    Comme vous le savez certainement il est programmé à
    Paris au festival d’Automne une pièce de théâtre qui
    du fait de son contenu, blesse et blessera de nombreux
    Français. Quel courage de s’en prendre à une religion
    dont le fondateur se tait tandis qu’on l’outrage! La
    liberté d’expression est à respecter comme sacrée?
    Qu’elle respecte donc aussi ce qui est sacré ! Aucun
    euro public ne doit subventionner le cultuel ? Qu’aucun
    euro public ne finance davantage une production qui
    dénigre un culte ! Ce n’est pas parce que le christianisme
    fut sociologiquement majoritaire qu’il doit être le fusible
    d’hystéries culturelles.

    De nombreux citoyens non chrétiens partagent notre douleur.
    Tout ceci est indigne d’un pays qui se dit une “démocratie”.
    En novembre 2009, l’Union Européenne a rappelé son attachement
    résolu à la promotion et à la protection de la liberté de religion.
    Les chrétiens sont actifs dans la cité, pourvoyeur de richesse pour
    l’Etat, de surcroît également électeurs. Solidaires de nombreuses
    causes. Qu’on les respecte aussi !

    C’est pourquoi nous venons vous saisir afin que question soit posée
    au gouvernement et qu’interdiction soit ordonnée. Peut-être auront
    nous de plus la satisfaction de voir promulgation de loi visant à
    réglementer ce genre de spectacles qui heurtent les citoyens, cela de
    quelque confessions qu’il soient. Cela ne se produirait pas sur l’Islam
    ou la religion Juive, car la réaction médiatique serait immédiate. Nonobstant
    les troubles à l’ordre public que manifestement ces organisations vont déclencher.

    Vous avez l’oreille de la Présidence, nous attendons de vous une réelle
    implication sur le sujet.

    Avec nos respectueux sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.