Inculpation de DSK aux Etats-Unis

Christian Vanneste, député UMP du Nord : « Il faut être très prudent avec cette affaire. Si tout cela se confirme, on va assister à un véritable cataclysme. Encore une fois si les faits sont avérés, cela pourrait avoir trois conséquences évidentes : l’image de la France serait ternie, il pourrait y avoir un renforcement de la méfiance de grand public sur la classe politique et pour le PS cela voudrait dire que le parti perd le candidat le plus capable ». (Déclarations au Nouvel Observateur, dimanche 15 mai)

Mot clés:

18 commentaires

  1. Louis - 15 mai 2011 10 h 57 min

    Déplorable, honteux et pathétique

    Répondre
  2. Charles Teissier - 15 mai 2011 10 h 58 min

    En fait on le savait déjà non ?
    DSK est instable : https://www.youtube.com/watch?v=y59ua5D2G0o

    Répondre
  3. Gerard R - 15 mai 2011 12 h 48 min

    Bonne analyse mais je rajoute que toujours dans la médisance politique contre l’adversaire, vous allez voir, entendre et susurrer les opposants au Président N.S. dire que le président pourrait être derrière ce fait qui discrédite DSK….. et le PS indirectement. La mauvaise foi et le dénigrement font hélas parti du triste jeu politique, surtout chez les esprits tordus à gauche…

    Répondre
  4. babeil - 15 mai 2011 12 h 54 min

    Après Mitterrand et Polansky, voilà une personnalité française de plus impliquée dans un scandale sexuel, et pas des moindres puisqu’il s’agit d’une tentative de viol. Si la france et les français s’étaient montré moins laxistes voire complaisants envers ce type de crime, ça en aurait dissuadé plus d’un dans le microcosme politique français de se livrer à toutes ces formes de perversion. Monsieur Vanneste qui devrait se montrer ferme sur toutes les affaires d’insécurité fait preuve une fois encore d’ambiguïté.

    [CV : je vous rappelle que si j’appelle à la prudence, c’est parcequ’il faut laisser les policiers faire leur travail et que la présomption d’innoncence est un droit. J’aurais aimé d’ailleurs que lorsqu’on me traînât devant les tribunaux pour un délit d’opinion, on fit preuve de la même « prudence » à mon égard…]

    Répondre
  5. Thibault Loosveld - 15 mai 2011 13 h 21 min

    La gauche est dans de beaux draps http://www.foxnews.com/us/2011/05/15/arrest-imf-head-throws-institutions-leadership-disarray/ !

    Répondre
  6. seb - 15 mai 2011 14 h 19 min

    Il ne faut pas être « prudent »…Il faut être respectueux des lois. Et des principes français : notamment la présomption d’innocence.

    DSK est une personne publique. A ce titre, il est la cible d’attaque de nombreuses personnes, surtout depuis qu’il « rayonne » dans les sondages d’opinion. Ses adversaires politiques, et même parfois ses soutiens, n’ayant aucun scrupule à utiliser les failles de l’homme.

    Personnellement, je ne pense pas à la réalité des soupçons qui pèsent sur DSK. C’est un « Don Juan ». Il n’a pas besoin de forcer les femmes pour la bagatelle ! Qu’il ait eu des gestes déplacés, je veux bien ; qu’il ait manifesté son désir, je le crois aisément…Mais de là à prétendre qu’il ait agressé ou/et séquestré une femme, parce qu’elle lui plaisait, j’en doute.

    DSK est un charmeur, un séducteur, un homme à femme. Ce n’est pas en revanche quelqu’un qui utiliserait la force pour convaincre une femme de lui céder. Un homme prêt à dépenser des fortunes pour aller dans le lit d’une femme, oui. Un homme qui se jetterait sur une femme, tel un « prédateur » là…Non.

    Répondre
  7. seb - 15 mai 2011 14 h 55 min

    En plus, je ne veux pas dire, mais il y a quand même beaucoup de zones d’ombre dans cette histoire :

    1. Que faisait DSK dans un hotel new yorkais, alors qu’il…Habite à New York ?

    2. Partant du principe que DSK n’est pas un idiot, pourquoi – s’il voulait vivre quelques histoires extra conjugales – serait il allé dans un hotel où on le reconnaîtrait aisément ?

    3. La fameuse « femme de ménage » est elle réellement femme de ménage ? Personnellement, je trouve surprenant que dans un hotel de luxe (3000 euros la chambre) une femme de ménage entre faire le ménage…Alors qu’on sait très bien (puisque la clé n’est pas à la réception et que le client ne déjeune pas) que l’occupant est dans la chambre ?

    4. En tant que client « VIP », le brave DSK ne pouvait pas avoir pour faire sa chambre une « simple femme de ménage ». Dans ce cas là, on suit la même procédure que pour les stars à Cannes. J’entends par là que c’est la réception qui appelle l’occupant (ou les accompagnateurs de la star) pour savoir si on peut envoyer quelqu’un faire sa chambre. Et ce « quelqu’un » est souvent la personne chargée de l’étage. Pas la première venue donc.

    Il est évident que si, par une erreur, cette personne avait découvert un DSK sortant nu…Elle se serait excusée et aurait vite pris congé. Ici, on a une hystérique ! Non seulement elle entre dans la chambre d’un client sans se renseigner à la réception sur son absence ou sa présence…Mais en plus, elle se met à pousser des cris à la vue de DSK ?

    5. On nous explique que cette femme s’est défendue, qu’elle a cherché à ce qu’on vienne à son secours. Or « bizarrement » personne ne l’a entendu ! Pourtant, on peut présumer que face à une agression, il y aurait forcément eu du bruit venant de la chambre, alertant ainsi le personnel de l’hotel, sinon un « voisin » de DSK !

    6. Encore plus étrange. Quand la scène arrive, DSK sort de son bain. Il est nu. La femme en face de lui parlait elle anglais ? Je m’interroge parce qu’on peut très bien interpréter les choses différemment : DSK sort du bain, une femme entre et l’aperçoit, elle se met à hurler. Voulant éviter tout quiproquo, DSK tente de la rassurer en s’approchant d’elle, peut être tout simplement pour attraper une serviette. Mais plus il parle, moins elle réagit comme il le souhaite. La « femme de ménage » ne parlant qu’espagnol, toute parole destinée à la calmer, faisant naitre en elle des émotions compulsives.

    7. La femme sort de la chambre, on peut penser sous le choc. Et là…Elle va appeler la police ? Sacrée sang froid pour une femme qui se met à hurler sitôt qu’un peu de chair est dévoilé ! Non mais, franchement…! Quand on subit un choc, suite à une agression, la première réaction, naturelle, c’est de fuir ! Ensuite, on a tendance à se cacher, à rester dans la pénombre, tant pour éviter une nouvelle confrontation que pour calmer sa respiration et ses émotions. C’est, généralement, plusieurs heures, voire jours, après l’agression, qu’on se sent apte à parler. Il n’y a donc rien de « naturel » dans la réaction de la bonne femme.

    8. Le comportement de DSK est tout aussi troublant. Une femme le découvre dans une position génante et lui, il sauterait sur l’occasion ? Quand même ! Mieux, on nous explique qu’il agresse la femme, qu’il la séquestre. Et là, une fois sa petite cuisine faite, il la laisserait partir ? Alors que tout dans ce qui précède, semble laisser entendre qu’il voulait de la discrétion ? Mieux, le premier réflexe de la femme est d’alerter la réception puis la police : pourtant, DSK arrive à prendre la tangente, sans problème ! Il est quand même fort, pour résister tant aux caméras de surveillance (dans les couloirs de l’hotel) au service de sécurité (rodant autour de la réception) et au (petit) personnel, qui le connaît forcément de vue !

    Quelque chose me dit que DSK va être blanchi. Il y a trop d’incohérence dans le discours actuel, pour croire à cela.

    Répondre
  8. Etienne - 15 mai 2011 17 h 16 min

    N’empêche… même s’il est innocent… cette fois-ci, n’oublions pas que tout le monde est au courant de ses frasques mais n’ose rien dire. A lire cet article du Temps qui date de 2008 qui critique l’omerta de la presse française. Lourd de sens :
    http://lupus1.wordpress.com/2011/05/15/l%e2%80%99omerta-sur-la-sexualite-des-politiques-en-france-a-couvert-les-derapages-de-%c2%abdsk%c2%bb/

    Répondre
  9. Thibault Loosveld - 15 mai 2011 17 h 59 min

    @ seb:

    1)  » DSK est une personne publique. A ce titre, il est la cible d’attaque de nombreuses personnes, surtout depuis qu’il « rayonne » dans les sondages d’opinion. Ses adversaires politiques, et même parfois ses soutiens, n’ayant aucun scrupule à utiliser les failles de l’homme.  »

    En effet, vos guillements au verbe « rayonner » ne sont pas de trop puisque les sondages sont toujours favorables à ceux qui les commandent.

    2)  » Quelque chose me dit que DSK va être blanchi. Il y a trop d’incohérence dans le discours actuel, pour croire à cela.  »

    Celui qui est reposanble de l’exercice déficitaire de la SLN pour l’année 1998 a été arrêté pour « assault », c’est à dire tentative de crime. Etant le possible candidat du parti socialiste pour 2012, il est clair qu’il ne sera jamais condamné par un juge français. Mais aux Etats-Unis, les juges ne plaisantent pas avec les tentatives de crime et ils appliquent les lois.

    Répondre
  10. paule - 15 mai 2011 19 h 05 min

    Il était suivi pour des désordres sexuels d’après son docteur

    http://www.luxe-millionnaire.com/photos-la-femme-chambre-noire-violee-dominique-strauss-kahn-new-york-temoignage-du-violeur-dsk.html

    Répondre
  11. seb - 15 mai 2011 19 h 59 min

    A Etienne : tout a fait d’accord avec vous. Après, pour « l’omerta » je dirai qu’elle est partielle, au sens où Internet a quand même changé pas mal les choses. Ceux qui se contentent de regarder TF1 n’ont pas été au courant…Les autres si.

    Et quelque part, cette « omerta » n’est pas si surprenante, puisqu’en France, la vie privée (des politiques) est protégée.

    Savoir que Anne Sinclair est la femme la plus cocue de France (ou M. SARKOZY l’homme le plus cocu du pays) n’étant pas une info « politique » on peut penser que les médias français aient préféré la taire.

    Si DSK est aussi troublé par la gente féminine que Diderot dans « Le Libertin », aucune de ses infidélités ne lui a valu de problèmes juridiques graves, il a même été blanchi pour les deux derniers pseudos « scandales » le concernant.

    Personnellement, je pense que cette « affaire » va faire chou blanc. DSK va très bien s’en sortir, et même paraître « sympathique » aux Français, qui jusqu’alors avaient pour lui une estime pour son travail mais pas vraiment pour l’homme.

    Le plus intéressant, maintenant, va être de découvrir qui a monté tout ce mic mac. Parce qu’il faut dire que, là encore, les choses sont troublantes :

    -on a un militant UMP qui a balancé l’info sur le net. Coup de chance, je veux bien, mais le mec trace DSK toute la journée (et soirée aussi) pour être si bien informé ?

    -on a un député (M. DEBRE pour ne pas le citer) qui connaît le nom de la « victime »…Avant même que les médias ne soient au courant ! Alors, là encore, je veux bien croire que le brave député ait ses entrées, qu’il soit un bon connaisseur des States, mais qu’il puisse obtenir de la police de N. Y une info bien gardée jusqu’à présent, c’est plutôt étrange

    -on a (cf ci dessus) une version fort peu cohérente des « événements » si bien que l’on est en droit de s’interroger.

    a) sachant que « l’affaire de 2008 » a fait grand bruit aux USA, la fameuse « femme de ménage » n’aurait elle pas essayé de vendre ses charmes à l’occupant de la chambre d’hotel et ce dernier l’ayant rudoyé (uniquement parce qu’il avait un avion à prendre), cette dernière (lectrice du Gala américain) aurait voulu imiter une certaine « nurse » anglaise qui avait prétendu avoir eu quelques relations sexuelles avec des joueurs de football de l’Equipe anglaise ?

    Il n’y a pas si longtemps, on apprenait qu’un certain Ronaldo, « harcelé » par des filles très déterminées, s’était fait stériliser ! Si ce genre de mésaventure arrive à des joueurs de foot, pourquoi pas à un homme politique, dont la « faiblesse » est un secret de polichinelle ?

    b) Aux USA, nombreuses sont les femmes à chercher à « appater » des stars du petit ou grand écran. L’acteur B. PITT en a fait plusieurs fois les frais. Son épouse, Angie, l’a d’ailleurs souvent expliqué : des femmes déterminées ont, plusieurs fois, tentés de pénétrer dans le domicile familiale pour des parties de jambe en l’air, leur assurant (en cas de grossesse) des émoluments plus que corrects !

    Le pouvoir et ce qu’il procure, attire. On l’a vu avec M. SARKOZY, qui n’est pas spécialement un play boy, mais a réussi à mettre dans son lit plusieurs jolies femmes. Ou dans le même genre HOLLANDE, qui n’a vraiment pas la tête de Matt DAMON ou Jean DUJARDIN, et qui pourtant s’est « chopé » une journaliste pas trop mal, après quelques aventures ici ou là. (Ce qui m’a, pour ma part, stupéfié. Car coté « cocufiage » je penchais plutôt pour Ségolène)

    Quand j’étais élu – dans une petite commune – j’ai aussi vu plusieurs femmes « s’intéressées » à moi ! Malheureusement pour elles, j’avais mon Hélène et lui était fidèle.

    Je pense que M. VANNESTE a aussi eu quelques « propositions » pendant son mandat. De journalistes notamment. (La belle miss Félix par ex !) Voire de Ministres comme miss Rachida (whaou ! Le scoop ! On a enfin découvert qui était le père de l’enfant de Rachida !)

    Après, ce qu’il en a fait, reste son affaire, même si je crois bien que le député VANNESTE a résisté à l’assaut de cette déferlante féminine (ou pas ! Et oui, il y a des élus qui se meurs d’amour pour leurs collègues parlementaires ! Faites gaffe M. VANNESTE !), surtout s’il n’a pas pris conscience de l’intérêt qu’il suscitait !

    Répondre
  12. Thibault Loosveld - 15 mai 2011 22 h 36 min

    Le DSKgate prouve que les enquêtes d’intentions de vote diffusées par les journaux télévisés gauchistes sont des fantasmes.

    Répondre
  13. Thibault Loosveld - 15 mai 2011 23 h 05 min

    @ seb:

     » 8. Le comportement de DSK est tout aussi troublant.  »

    C’est incontestable et d’ailleurs, c’est pour cela qu’un juge de Harlem a placé DSK en garde à vue et l’a inculpé pour séquestration, agression sexuelle et tentative de viol.

    Répondre
  14. Thibault Loosveld - 15 mai 2011 23 h 16 min

    @ seb:

    Avant d’écrire n’importe quoi, regardez donc cette vidéo http://video.foxnews.com/v/4695210/imf-chief-charged-with-attempted-rape.

    Répondre
  15. Thibault Loosveld - 16 mai 2011 16 h 27 min

    J’invite les instituts de sondage politique qui préparent le terrain de l’élection de DSK depuis plusieurs mois, à poser aux Français la question que je me pose moi-même: si vous étiez membre du jury dans le procès Strauss-Kahn contre Ophelia, choisiriez-vous de voter pour la culpabilité de l’accusé ? http://www.youtube.com/watch?v=f37DYYfgu9I

    Répondre
  16. Thibault Loosveld - 16 mai 2011 19 h 23 min

    Alors évidemment, le parti socialiste entre en résistance… contre la vérité !

    Répondre
  17. babeil - 17 mai 2011 21 h 23 min

    Un homme à femmes, un don juan, un séducteur, tout le vocabulaire utilisé régulièrement par les misogynes qui amalgament séducteur et violeur et donnent ainsi une image très réductrice de ce dernier.
    Seb nous prend vraiment pour des idiots en faisant passer un homme tel que Strauss Kahn avec le physique qu’il a pour un séducteur qui ferait tomber toutes les femmes dans son lit en claquant des doigts. La beauté intérieure fait probablement partie de la séduction mais la beauté extérieure compte aussi et Strauss Kahn est très loin d’être le Tom Cruise de la politique.:-))

    Oh à ce propos Seb vous avez oublié « Strauss Kahn n’est qu’un coq gaulois » car question coq gaulois entouré d’un boa la communauté gay en connait un rayon…. )))

    Répondre

Exprimez vous!