Florence Cassez : ne pas confondre fierté et arrogance

Il ne faut pas confondre fierté et arrogance. Faut-il, même pour contester une erreur judiciaire qui frappe une de nos compatriotes, mettre en péril nos relations diplomatiques avec une grande démocratie de 110 millions d’habitants, le plus peuplé parmi ceux des pays qui utilisent l’espagnol ? Hier, je souhaitais, comme Florence Cassez, qu’il ne soit pas mis fin à l’année du Mexique en France. Le respect dû à la légitime fierté mexicaine, en même temps que la prudence nécessaire pour obtenir des résultats, ont cédé devant une arrogance nationale, que le Mexique a déjà connue à l’époque de Napoléon III. Comment imaginer qu’une grande Nation cède à des pressions, à des ingérences, à des signes de mépris ? La disproportion des enjeux devrait nous incliner à plus de réalisme et à plus de modestie afin d’obtenir des résultats positifs. L’Italie n’a pas créé d’incident diplomatique lorsque la France a protégé et soustrait Battisti, condamné pour 4 assassinats, à la justice italienne. Pour l’instant, avec le retrait du Mexique de « son » année en France, c’est malheureusement notre pays qui reçoit une gifle qu’il a quelque peu recherchée…

Mot clés:

27 commentaires

  1. Marie - 15 février 2011 12 h 54 min

    Nous sommes manipulés sur l’affaire Cassez!!!!

    Les parents de Florence, accueillis au ranch Las Chinitas, à 29 km de Mexico. voir photos!!!

    http://www.sedcontra.fr/La-Une/Affaire-Cassez-qui-a-menti.html

    Répondre
  2. Lena - 15 février 2011 16 h 47 min

    Sébastien Cassez, le frère de Florence semble bien singulier lui aussi. C’est d’ailleurs lui qui aurait présenté son petit ami à Florence, le tout sous des intrigues de banditisme et de fraudes qui auraient entraîné des vengeances entre les associés dans les affaires de Sébastien Cassez.

    Répondre
  3. Thibault Loosveld - 15 février 2011 18 h 11 min

    @ Marie:

    Il y a énormément de corruption au Mexique, et c’est très probablement ce que dénonce Nicolas Sarkozy.

    Répondre
  4. FREULON - 15 février 2011 18 h 37 min

    Monsieur le Député,

    J’ai écris aujourd’hui à plusieurs personnalités pour attirer leur attention sur Florence Cassez : le président du Mexique, monsieur Felipe Calderon, monsieur Laurent Blanc (sélectionneur de l’équipe de France de football), l’ambassade du Mexique et notre président, monsieur Nicolas Sarkozy pour suggérer une idée pacifique pleine de bon sens :
    – organiser un match de football entre les deux équipes nationales, ce qui permettrait au vu et au su des résultats d’avoir un aperçu de l’avenir de Florence Cassez au Mexique.
    Il faut savoir que les Mexicains sont très sensibles quand on leur évoque le football. Un match au stade de France permettrait de réunir les deux peuples et d’éviter les incidents diplomatiques qui ont lieu actuellement. Une solution s’impose : obtenir du Mexique le transfert de Florence Cassez si l’équipe de France l’emporte par 3 à 0 ou 1.
    Ce serait plus simple que de provoquer la colère des Mexicains vis-à-vis de nous les Français. Le sport est là pour réunifier les peuples et non les diviser.
    En songeant au match, c’est à la paix que je pense et ce serait quelque chose de formidable si la France organisait cette rencontre amicale avec le Mexique.

    J’aimerais savoir quelle est votre position là-dessus ?

    Cordialement à vous.

    Sylvie

    Répondre
  5. Gerard R - 15 février 2011 19 h 11 min

    Avant de réagir par instinct de fierté déplacé du coq gaulois, après réflexion M. N. Sarcosy n’a pas non plus mal joué. Dans cette affaire c’est la France qui aura montré le plus de modération mais aussi d’intelligence en forçant le Mexique à prendre lui même la décision de se retirer de l’Année du Mexique en France. Ce sont eux qui sont dans l’excès; Excès judiciaire et excès politique, pas nous. Dans l’histoire, Le méchant de A à Z c’est le Gouvernement Mexicain pas la France.

    Répondre
  6. Andre - 15 février 2011 22 h 15 min

    La place de Florence cassez est en prison pour 60 ans. Hommage aux victimes (…)

    Répondre
  7. Annie - 15 février 2011 23 h 37 min

    Il faut toujours être très courtois avec tous les pays quels qu’ils soient.Pourquoi avoir provoqué le Mexique? Il aurait été plus habile de manoeuvrer sans offenser. Notre attitude dédaigneuse
    envers ce pays était, à mon avis, une erreur.Il faut essayer d’oublier Florence pendant un temps et revenir plus tard sur cette affaire, sans en faire une priorité absolue.

    Répondre
  8. Christian Vanneste - 16 février 2011 1 h 41 min

    @ Sylvie : c’est une excellente idée !

    Répondre
  9. F.F.T. - 16 février 2011 11 h 43 min

    @ Marie

    Bravo pour votre information donnée dans votre commentaire.

    Sans aucun doute, un jour, un film sera tourné sur cette affaire.

    Quel titre lui sera donné ?

    « La comédie humaine » ?

    Répondre
  10. armando - 16 février 2011 17 h 02 min

    Gracias por tu sesatez Christian, gracias por dar a Mexico el beneficio de la duda.

    Répondre
  11. Antonio - 16 février 2011 17 h 13 min

    Oui, il y a eu des irrelularités dans l’arrestation de Florence mais elle a été reconnue par ses victimes…un enfant et deux adultes torturés…

    Répondre
  12. infomar - 16 février 2011 17 h 56 min

    El gobierno mexicano podría haber negociado con los secuestradores para que acusen a Cazzez, sin embargo muchas de sus víctimas han reconocido a Cazzez como uno de sus verdugos.
    —–
    The Mexican government could have negotiated with the kidnappers to accuse Cazzez, however many of his victims have Cazzez recognized as one of his executioners.
    —–
    Le gouvernement du Mexique pourraient avoir négocié avec les ravisseurs d’accuser Cazzez, soit le nombre de ses victimes ont Cazzez reconnu comme l’un de ses bourreaux.

    Répondre
  13. Lena - 16 février 2011 18 h 24 min

    @infomar, en France vous allez dans les prisons, ils se disent tous innocents et même pour certains ils contestent les preuves!!!

    Répondre
  14. Selene - 16 février 2011 19 h 10 min

    Merci beaucoup monsieur Christian, pour montrer respect sur Mexique et ça autonomie comme pays libre.

    Muchas gracias, por fin alguien que levanta la voz en contra de la arrogancia del presidente Sarkozy. No es posible que se confunda las relaciones binacionales con un hecho totalmente juridico. Cassez es una francesa, pero este hecho denota como si ella fuera una figura muy importante en Francia, caso que no lo es puesto que ella ha sido culpable de secuestro y mutilar a victimas, entre ellas un pobre niño de 11 años. Acaso es posible exigir con tanta arrogancia y fuerza a un pais soberano y autonomo, el retorno de alguien que fue a Mexico a cometer atrocidades ?. La balanza se inclina mas por la prudencia, sensatez, inteligencia y moderacion.

    Répondre
  15. Lena - 16 février 2011 19 h 54 min

    Hé les Mouchatos, ecrire en Français ou l’on pourrais vous lire, car je ne suis pas sûr que le Mouchatos Vanneste arrive a lire l’Espagnol!!!!

    Répondre
  16. Vicente Vigil - 16 février 2011 22 h 48 min

    Pour quois dois etre le méchant le Goverment Mexicain? F. Cassez est une delinquente!

    Je suis Mexicain et suis desolée par son commentaire!

    VV

    Répondre
  17. Christian Vanneste - 16 février 2011 22 h 58 min

    Muchas gracias por vos comentarios !

    Répondre
  18. Changel - 17 février 2011 5 h 57 min

    Francia deberá reconocer que el Mexico del tiempo de Napo III no es el Mexico de ahora, Florence Cassez vino a abusar en este país y quiere burlarse aun de Mexico para esto ha logrado colgarse de la rama quebrada de Francia llamada La Arrogancia Sarkozy, finalmente ambos caerán en el suelo, la gran vision opacada por el sentido común. % Sarkozy 13%…9%…7%…3%…bye, bye

    Répondre
  19. changel - 17 février 2011 6 h 07 min

    France ne reconnaît que le temps de Napo III du Mexique n’est pas le Mexique d’aujourd’hui, Florence Cassez abus arrivé dans ce pays et veulent se faire plaisir même du Mexique pour ce qui a été accroché sur la branche cassée de la France, The Arrogance Sarkozy, enfin, à la fois tomber sur le plancher, la grande vision obscurcie par le sens commun. % Sarkozy 13%, 9%, 7%, 3% … bye, bye

    Répondre
  20. gilles lanoe - 17 février 2011 13 h 36 min

    certes oublions là … qu’elle creve…. pffff

    Répondre
  21. gilles lanoe - 17 février 2011 13 h 50 min

    Monsieur Vanneste,
    j’ai vu votre prestation à la fin des questions au gouvernement sur france3.
    Je ne comprends pas qu’on puisse faire passer le monde des affaires avant la vie de cette jeune femme qui si elle a mis les pieds au mauvais endroit et au mauvais moment, n’en est pas moins innocente des faits qui lui sont reprochés.
    Qu’n pays comme la France forte de sa riche experience en matiere de démocratie et de respect des droits de l’homme fléchisse devant une congrégation de menteurs corrompus montre combien votre parti et son gouvernement salissent l’image de la belle et juste France à laquelle le monde etait habitué depuis plus de 70 ans.
    Tristesse et dégoût. voilà ce que m’inspire les 2 decennies populistes de droite que je suis en train de supporter.

    Répondre
  22. Pingback: Naboléon 3 pouces, catcheur de Supérette | Flux de blogs de gauche

  23. Fdeb - 18 février 2011 18 h 22 min

    Comment savez vous qu’elle est innocente ?
    Elle semble plutôt coupable, d’après les informations que l’on a en France.
    Evidemment, ici, on trouve que c’est normal que Tony Meillhon se promène en liberté et que les délinquants ne fassent que rarement de la prison.

    Répondre
  24. Diego - 18 février 2011 20 h 55 min

    Mr Sarkozy n’a toujours pas compris que la France n’est pas les USA. Ce que peuvent se permettre les américains, c’est moins évident de faire de même pour la France. Son interventionnisme forcené ( voir affaire Ingrid Betencourt) fait qu’il est cordialement détesté en Amérique Latine, ce qui en soi n’est pas grave, mais il donne l’image d’une France méprisante et arrogante, ce qui est beaucoup plus grave. Il n’a rien compris a la mentalité latino américaine. Ici les gens sont fiers et orgueilleux. Et les coups de mentons ne font que produire l’effet contraire. Tout ce qu’il a réussi à faire c’est souder les mexicains autour du président Calderon.Que diraient les français si le président Mexicain leur disait votre justice est pourrie, vous êtes des corrompus. Même si il y avait du vrai, personne n’aime les donneurs de leçon. D’autre part les enlèvements sont un véritable business dans beaucoup de pays de ce continent. Et les opinions publiques sont très traumatisées par cette insécurité, donc pour le peuple vouloir transférer en France une présumée complice de ce crime est considéré comme un affront.

    Répondre
  25. Rocio - 19 février 2011 22 h 25 min

    Do you mean that your president is a pure honest person? Sorry to tell you that you are blind. We, mexicans know that we have corruption in our government( less as the time pass), we are working hard to fight it, but you thinking that your government is pure and sane is an stupidity.
    Fortunately most of the people in the world see Sarkosy for what he really is – a very pathetic sick person – , french people deserves better.

    Répondre
  26. Thibault Loosveld - 20 février 2011 14 h 40 min

    @ Rocio:
    OF COURSE, NICOLAS SARKOZY IS HONEST BECAUSE HE DOES NOT LIKE THE  » FRENCH  » FAR-LEFT JUDGES.

    Répondre
  27. Thibaut Loosveld - 20 février 2011 16 h 02 min

    Rocio:

    Nicolas Sarkozy wants France and the French to be at their true ranking, as Jean-Baptiste Grande did today ! http://www.gap2011.com/en/news/results-sl-men.html

    Répondre

Exprimez vous!