JANUS : Les deux visages de la politique

C’est Maurice Duverger qui parlait des deux faces de Janus de la politique : la conquête du pouvoir et la gestion de celui-ci, la polémique et le bien commun. Le politique a toujours deux visages mais ils ont changé : d’un côté, l’agitation médiatique, de l’autre, l’action entravée.

Hier, le flot de bêtises, de citations erronées, de rappels injustes au sens propre du terme, a continué à déferler, transfigurant une idée chez moi très ancienne, du grand parti de droite, en CRIME PENSEE Orwellien. Pendant ce temps, je remettais au Président de l’Assemblée Nationale Bernard Accoyer et au Comité d’Evaluation et de Contrôle des Politiques Publiques le rapport que j’ai rédigé avec René Dosière sur les Autorités Administratives Indépendantes (Médiateur de la République, CNIL, Halde, AMF etc…). C’est le résultat d’un gros travail mené par un député apparenté PS, et un UMP – encore- dans le double souci de servir l’intérêt général et de réformer. Le titre en est révélateur : Pour une Indépendance sous la garantie du Parlement.

Deux députés, si différents, proposent ensemble une politique cohérente à l’égard des AAI : une politique équilibrée puisqu’elle consolide ce quatrième pouvoir de médiation et de régulation, mais en le plaçant davantage sous le contrôle du Parlement afin d’éviter des débordements budgétaires et des empiètements sur les Pouvoirs plus démocratiquement légitimes ; une politique assez révolutionnaire puisqu’elle renforce clairement le Parlement par rapport à l’Exécutif pour les nominations, qu’elle institue une sorte de Directeur des Elections à la Canadienne, et qu’elle recompose le paysage des AAI en transformant un jardin anglais en parc à la française : suppressions, regroupements, restructurations (à terme, on passera de 42 AAI à 25 environ). Le chantier est ouvert. Suscitera-t-il de l’intérêt ? Aura-t-on le courage de trancher les Nœuds Gordiens ? La face de l’intérêt général passera-t-elle sur le devant de Janus ?

5 commentaires

  1. Thibault Loosveld - 29 octobre 2010 12 h 46 min

    Monsieur le -encore UMP- Député,

    Certaines personnalités de droite sont victimes du syndrome de Carpentras, c’est dire si le fantôme de François Mitterrand leur fait encore peur !

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/10/vanneste-provoque-un-rififi-%C3%A0-lump.html

    Répondre
  2. seb - 29 octobre 2010 13 h 00 min

    Je suis très heureux que vous travailliez avec M. DOSIERE qui est un député excellent ! Je suis sur que vos proposiitions sont très bonnes (qu’en restera t il…?)

    J’espère que ce rapport fera date, un peu comme la LOLF avec là aussi deux députés « trans tendance ».

    Est il possible – dès à présent – de prendre connaissance du rapport ? Je suis très intéressé !

    Je sais que cela ne va pas vous faire plaisir…Mais je suis vraiment ravi que l’UMP vous vire ! (Ce n’est pas encore acté, mais bon…L’espoir fait vivre !) Enfin, vous allez pouvoir dire ce que vous pensez, sans qu’on vous « pique » ! Peut être pourriez vous – je ne sais pas si c’est possible – former une union avec les « non inscrits » pour faire un « groupe ».

    Je pense que c’est une chance que vous puissiez voler de vos propres ailes, sans M. BERTRAND et cie. Alors volez M. VANNESTE…Et mettez la France en haut de vos priorités.

    Elle le vaut bien, non ? N’est elle pas encore plus belle que…
    http://www.ameanu.com/fr/sophie_marceau.asp ?

    Répondre
  3. seb - 29 octobre 2010 13 h 06 min

    Est ce que le CES est concerné par votre rapport ?

    Manifestement, il y a pas mal « d’anomalies » pour ne pas dire « scandales » !
    http://www.authueil.org/?2010/10/28/1704-fromagerie#co

    Merci autheuil !

    Répondre
  4. ninon - 29 octobre 2010 16 h 38 min

    Que des experts, même s’ils n’ont pas de légitimité élective puissent s’exprimer, pourquoi pas. Mais l’exercice de la démocratie suppose à mes yeux que la consultation du peuple français participe également de cette approche. Une nouvelle forme de consultation devrait être élaborée, qui dépasse le référedum, trop limité au OUI-NON alors que sur les questions touchant à l’humain, ça va plutôt du Gris clair au Gris foncé

    Répondre
  5. seb - 30 octobre 2010 13 h 34 min

    YADE, KOMI je sais plus quoi, BESSON…Vont ils tous s’y mettre ?

    http://www.20minutes.fr/article/615367/politique-pour-besson-vanneste-commet-faute-politique-surtout-erreur-morale

    Pourriez vous demander – au passage – à M. BESSON, et à Mesdames KOMI et YADE…De bien vouloir préciser sous quelle « étiquette » elles parlent ?

    L’UMP n’est pas censé préoccuper le Gouvernement. En revanche, le secrétaire national, la membre de droit et la ralliée de dernière minute…Peuvent sans doute émettre un avis là dessus. Mais qu’ils aient la décence de préciser que ce n’est pas le « Ministre » ou le « Secrétaire d’Etat » qui parle…Mais bien un membre « actif » de l’UMP !

    Au passage…A quand la fin de ces fonctions « doubles » entre le parti et le Gouvernement…Le Parlement ?

    Quand le « Ministre » parle…Engage t il le Gouvernement, lui même, l’UMP ?

    Quand M. FILLON parle…Qui s’exprime ? Un des dirigeants de l’UMP…Ou le Premier Ministre ?

    Ce que – contraint et forcé – l’UMP a fait, concernant son trésorier, il faudrait penser à le faire pour toutes les fonctions…Ou a tout le moins que chaque « double étiquetté » voire « triple étiquetté » ait la présence d’esprit, et le respect envers la France, de bien vouloir dire sous quel mandat il s’exprime : celui des militants UMP…Ou celui donné par le Premier Ministre ?

    Il est déjà suffisamment difficile d’avoir des élus Ministre, maire, président du conseil ceci cela…Pour qu’en plus on ne sache plus « qui » parle. Et…Au nom de « qui ».

    Puisque vous êtes vers la sortie – démissionnez M. VANNESTE ! – profitez en pour rappeler un peu la notion de RESPECT à vos gentils « amis » !

    Répondre

Répondre à ninonAnnuler la réponse