La jouissance du politiquement incorrect

Quel bonheur ! Le troupeau des « matons de panurge » s’est encore une fois ébranlé, au son d’une cloche plus ou moins fêlée. Sans analyse, sans recul, en un mot, sans réflexion, le mécanisme pavlovien de la pensée unique a permis à quelques journaleux (il faut entendre Éric Zemmour[...]

Lire la suite »