Pour la fête nationale, 35 Députés de la Nation s’engagent.

LA CHARTE DU COLLECTIF DE LA DROITE POPULAIRE

Fiers d’appartenir à la droite de conviction pour accompagner la majorité présidentielle dans les nécessaires réformes dont la France a besoin et que le peuple français a voulu avec l’élection de Nicolas SARKOZY,

Avec la volonté de contribuer au programme d’action de la majorité présidentielle,

A l’occasion de la fête de la Nation du 14 juillet 2010, nous nous engageons sur les valeurs qui font la France  :

  • 1- Nation, Patriotisme et République

Le collectif de la droite populaire croit en la Nation, seul cercle d’appartenance à la fois à l’échelle de l’homme et à l’échelle du monde. Nous souhaitons la promouvoir comme gage de stabilité entre les peuples et comme élément fondamental de notre identité.

Contre les tabous du « politiquement correct », nous sommes attachés au patriotisme pour redonner fierté, espoir et ambition aux Français. Fiers de notre langue et de notre histoire, nous défendons aussi les symboles de notre Nation : la Marseillaise comme le drapeau tricolore.

Nous croyons en l’identité de notre Pays et en l’unité de la République. Nous nous opposons, avec force, au communautarisme qui abîme la France et dissout la Nation. Nous défendons les valeurs de la République, tout particulièrement la laïcité contre l’intégrisme religieux.

Ceux qui choisissent de vivre en France doivent adhérer aux valeurs de notre République par une démarche volontaire. L’immigration doit être contrôlée et maîtrisée.

  • 2- Liberté d’entreprendre et solidarité nationale

Le collectif de la droite populaire croit en la liberté d’entreprendre, au travail, au mérite et à l’effort.

C’est le travail fourni qui doit être le critère de la réussite. Ceux qui travaillent doivent pouvoir conserver le fruit de leurs efforts et l’utiliser pour préparer l’avenir de leur famille.

Nous croyons en l’excellence économique, en l’innovation et en l’esprit d’entreprise.

Nous soutenons la solidarité entre les territoires, entre les villes et le monde rural, et une écologie pour l’homme, dénuée d’idéologie et fondée sur l’incitation plutôt que sur la sanction.

Nous sommes attachés à la dignité sociale et à la solidarité avec les plus faibles d’entre nous : ceux qui veulent sortir de la précarité doivent pouvoir compter sur l’entier soutien de la communauté nationale; mais sans rien céder à l’assistanat, aux abus, aux fraudes qui fragilisent le lien social et la solidarité nationale.

  • 3- École de la République et politique familiale

Fondée sur l’autorité, le mérite et le respect, l’école de la République doit permettre à chaque enfant d’apprendre les valeurs morales et civiques ainsi que favoriser l’égalité des chances pour tous.

Le collectif de la droite populaire croit en la famille, pilier qui garantit la solidité de notre cohésion sociale. Au sein des familles, l’éducation, les repères et la solidarité entre les générations doivent être promus et encouragés.

  • 4- Sécurité, première des libertés

Etre libre, c’est être responsable. Ceux qui ne respectent pas les règles de la société et les valeurs de la République doivent être sanctionnés avec rigueur. Nous rejetons le sentiment d’impunité et le laxisme qui conduisent au désordre dont souffrent les plus faibles.

Le collectif de la droite populaire croit en l’autorité de l’Etat. Nous soutenons les forces de l’ordre qui représentent l’Etat de droit et la justice qui applique, au nom du peuple français, avec fermeté et justesse, des sanctions indispensables.

  • 5- Saine gestion des finances publiques

Le collectif de la droite populaire croit en la gestion rigoureuse des deniers publics et en l’indispensable réduction de la dette. Un euro dépensé doit être un euro utile. Nous souhaitons transmettre aux générations futures une France au budget équilibré et aux dépenses maîtrisées.

Contre les superstructures et le tout-administration, nous privilégions l’action du politique, le pragmatisme et les services de proximité.

  • 6- Rayonnement de la France et politique internationale

Le collectif de la droite populaire croit en la France indépendante, maîtresse des ses décisions, puissance d’équilibre aux yeux du monde et en une Europe forte, fondée sur les peuples.

Forts de nos collectivités d’outre-mer qui font flotter le drapeau tricolore sur toutes les mers et sous tous les cieux, nous souhaitons promouvoir la francophonie, le co-développement avec les pays du sud et la régulation de la mondialisation.

Solidaires et intimement liés aux Français établis hors de France, nous sommes attachés au rayonnement culturel de la France et fiers du sens du devoir, comme de la mission accomplie au service de la paix par nos armées aux quatre coins du monde.

_ ABOUD Elie, Député de l’Hérault
_ ALBARELLO Yves, Député de Seine-et-Marne
_ BAREGE Brigitte, Député de Tarn-et-Garonne
_ BEAUDOUIN Patrick, Député du Val-de-Marne
_ BODIN Claude, Député du Val d’Oise
_ CALMEJANE Patrice, Député de Seine-saint-denis
_ CARAYON Bernard, Député du Tarn
_ DEBRE Bernard, Député de Paris
_ DECOOL Jean-Pierre, Député du Nord
_ DHUICQ Nicolas, Député de l’Aube
_ DIARD Eric, Député des Bouches-du-Rhone
_ FERRAND Jean-Michel, Député du Vaucluse
_ GANDOLFI-SCHEIT Sauveur, Député de Haute-Corse
_ GARRAUD Jean-Paul, Député de Gironde
_ GILARD Franck, Député de l’Eure
_ GINESY Charles-Ange, Député des Alpes-Maritimes
_ JOISSAINS-MASINI Maryse, Député des Bouches-du-Rhône
_ LABAUNE Patrick, Député de la Drome
_ LUCA Lionnel, Député des Alpes-Maritimes
_ MACH Daniel, Député des Pyrénées-Orientales
_ MALLIE Richard, Député des Bouches-du-Rhone
_ MARIANI Thierry, Député du Vaucluse
_ MARTINEZ Henriette, Député des Hautes-Alpes
_ MEUNIER Philippe, Député du Rhône
_ MOTHRON Georges, Député du Val d’Oise
_ MYARD Jacques, Député des Yvelines
_ REMILLER Jacques, Député de l’Isère
_ ROATTA Jean, Député des Bouches-du-Rhône
_ ROUBAUD Jean-Marc, Député du Gard
_ SPAGNOU Daniel, Député des Alpes-des-hautes-provences
_ TIAN Dominique, Député des Bouches-du-Rhone
_ VANNESTE Christian, Député du Nord
_ VANNSON François, Député des Vosges
_ VITEL Philippe, Député du Var
_ VOISIN Michel, Député de l’Ain

23 commentaires

  1. Thibault Loosveld - 14 juillet 2010 16 h 55 min

    35… Ce nombre de députés rappelle de bons souvenirs aux électeurs du Front National.

    Répondre
  2. seb - 15 juillet 2010 12 h 56 min

    « Fondée sur l’autorité, le mérite et le respect, l’école de la République doit permettre à chaque enfant d’apprendre les valeurs morales et civiques ainsi que favoriser l’égalité des chances pour tous. »

    Certes. Mais l’école ne peut pas tout. L’exemple, dit on, vient d’en haut. Que les parlementaires montrent leur espoir dans l’école en cessant de mettre leur propre progéniture dans le privé ! Et en matière civique, que l’Etat se montre exemplaire au lieu d’imiter constamment Marie Antoinette.

    «Etre libre, c’est être responsable. Ceux qui ne respectent pas les règles de la société et les valeurs de la République doivent être sanctionnés avec rigueur. Nous rejetons le sentiment d’impunité et le laxisme qui conduisent au désordre dont souffrent les plus faibles. »

    Alors pourquoi votez vous des lois qui risquent l’inconstitutionnalité ? Qui violent la DDHC ? Qui mettent à mal les valeurs de la France ? Autant d’acte qui, nécessairement, désacralise la loi…Et in fine instaure laxisme et impunité dans notre beau pays !

    « Le collectif de la droite populaire croit en l’autorité de l’Etat. Nous soutenons les forces de l’ordre qui représentent l’Etat de droit et la justice qui applique, au nom du peuple français, avec fermeté et justesse, des sanctions indispensables. »

    Mais quand l’Etat renonce, que peuvent donc bien faire les forces de l’ordre, sinon se ranger – comme en 1940 – derrière cet Etat qui par faiblesse ou clientélisme refuse d’assumer ses fonctions ?

    « Le collectif de la droite populaire croit en la gestion rigoureuse des deniers publics et en l’indispensable réduction de la dette. Un euro dépensé doit être un euro utile. Nous souhaitons transmettre aux générations futures une France au budget équilibré et aux dépenses maîtrisées.

    Contre les superstructures et le tout-administration, nous privilégions l’action du politique, le pragmatisme et les services de proximité. »

    Allez vous dès lors présenter une proposition de loi visant à par ex, supprimer le budget comm des collectivités territoriales ? Et demander l’abrogation de l’article 123 du traité de Lisbonne qui n’est pas sans lien avec la montée astronomique de la dette publique ?

    « Le collectif de la droite populaire croit en la France indépendante, maîtresse des ses décisions, puissance d’équilibre aux yeux du monde et en une Europe forte, fondée sur les peuples. »

    Il ne fallait pas, dès lors, voter le traité de Lisbonne, qui s’avère être la copie conforme du TCE, le nom en moins. Dans le traité de Troyes, non plus, il n’était pas écrit que la France devenait vassale de l’Angleterre. Pourtant, dans les faits, c’était le cas.

    Quant à l’indépendance…Il fallait là encore y réfléchir avant. Car outre le fait que nous avons désormais inféodé notre pays à la politique des USA, la haute représentante des affaires étrangères de l’UE, est anglaise ! Elle n’obéit donc qu’aux consignes du foreign office !

    Quant à faire « rayonner » la France, rien de plus simple : que les parlementaires se comportent comme les Lumières. Autrement dit qu’ils soient des ex pour le monde, et non le contraire.

    Répondre
  3. Ghiss - 16 juillet 2010 9 h 39 min

    Il faudra peut-être commencer par déchoir de la nationalité française des gens aussi radicaux (…) que cette effrontée :

    Houria Boutelja :

    « Un Blanc gentil, on n’y croit plus ! Oui on en est là. Parce qu’on a tout fait … On a tout exploré. On est parties de chez nous. On vous a aimé e s. On a voulu faire comme vous : les filles en mini-jupe, les mecs en costard-cravate, les cheveux décolorés … on a parlé le français mieux que vous, on a mangé du porc, on est sortis avec des français, des française, on a insulté nos parents, on a rampé… On a été violents, on s’est battus…On vous a tant aimé-e-s ! Et on s’est trouvés devant un mur d’ARROGANCE…Donc après çà, on se dit qu’il n’y a rien à faire. Alors l’appel des Indigènes dit : « Merde. » Il propose de partir sur des bases saines. C’est là que c’est un cadeau qu’on vous fait. Prenez-le : le discours ne vous plait pas…mais prenez-le quand même ! Ce n’est pas grave, il faut que vous le preniez tel quel ! Ne discutez pas ! Là, on ne cherche plus à vous plaire ; vous le prenez tel quel et on se bat ensemble, sur nos bases à nous ; et si vous ne le prenez pas, demain, la société toute entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront çà. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant. Les Indigènes de la République, c’est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-là… maintenant ! Bientôt il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c’est déjà le cas des organisations de gauche. Ils devront faire leurs preuves et seront toujours suspects de paternalisme. Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. »
    ____
    Elle est magnifique cette jeune fille, non?
    Encore une de ces « chances » pour la France!

    Et mais… je n’ai pas vu SOS racisme la condamner !! ha mais non, suis bête, il n’y a pas de racisme anti-blanc.

    Répondre
  4. Pingback: En Provence, l’UMP drague les voix du FN

  5. Pingback: La droite décomplexée se rassemble « Blog de Guillaume Stoll, Journaliste en Formation

  6. celoro - 26 juillet 2010 19 h 44 min

    B R A V O et Trés bien ! Un étrange syndrome ( ou complexe) semble toucher les hommes d’État de droite, qui une fois élus, pratiquent une politique de gauche qui a pourtant été rejetée par les urnes. D’année en année, nos dirigeants politiques ont pris la sale habitude de faire fi de la volonté des leurs électeurs et d’éroder peu à peu leur confiance dans la politique au point de les en dégoûter. Le pacte social sur lequel repose nos sociétés démocratiques exige que les représentants élus du peuple appliquent la politique pour laquelle ils ont été choisis, et que la majorité qui s’est exprimée dans les urnes se sente représentée dans les instances dirigeantes du pays.

    Répondre
  7. chiche ! - 26 juillet 2010 21 h 30 min

    Quelques idées pour reconquérir votre électorat :
    -l’immigration est, pour une très grande partie, devenue une immigration de peuplement ; pas de travail. A quand une remise en cause du regroupement familial et du Code de la Nationalité ?
    -le collège unique est une imposture. Que font tous ces élèves qui passent dans la classe supérieure à l’ancienneté, s’ennuient en classe et deviennent violents ? Pourquoi a-t-on abandonné les professeurs et ceux des élèves qui veulent travailler et ne le peuvent pas dans des classes trop bruyantes ? Pourquoi ne pas orienter vers l’apprentissage, à la fin de la 5ème, les élèves qui ne font rien ?

    Répondre
  8. chiche ! - 26 juillet 2010 21 h 33 min

    A propos des gens qui mettent leurs enfants dans les écoles privées : qui veut que ses enfants soient dans des classes pourries par des élèves qui se foutent de tout et empêchent les autres de travailler ?

    Répondre
  9. Pingback: Les trouillards de la droite populaire « Les coulisses de Sarkofrance

  10. Pingback: Le Figaro – Politique : La droite décomplexée s’organise à l’Assemblée

  11. Margay - 27 juillet 2010 23 h 06 min

    Il doit en manquer un morceau … je me permet de compléter:
    Inscrire le droit à la vie dans la Constitution
    Abroger les lois sur l’avortement
    Créer le Revenu parental d’éducation
    Donner un statut à la mère de famille
    Instituer le chèque scolaire
    Remettre le mariage à l’honneur
    Abroger le PACS
    Défendre les enfants contre la violence et la pornographie

    le programme complet ici:
    http://www.frontnational.com/pdf/programme.pdf

    Répondre
  12. Dutertre Vladimir - 27 juillet 2010 23 h 27 min

    SOUTIEN TOTAL À VOUS ET À VOS DÉMARCHES !! APPLIQUONS LES FONDAMENTAUX DE LA DROITE ET SOYONS EXTRÊMEMENT FERME FACE AUX IMMIGRÉS !!!

    Répondre
  13. Le Naour - 28 juillet 2010 17 h 41 min

    TRAVAIL,FAMILLE,PATRIE on a dejà donné!!!!!!si vous voyez ce que je veux dire

    Répondre
  14. Jean-Pierre - 29 juillet 2010 14 h 48 min

    MM Mariani et Luca sont-ils politiquement incultes au point d’ignorer qu’il existe déjà un mouvement nationaliste qui porte le nom de Nouvelle Droite Populaire ?

    Ils vont très vite avoir un problème de communication afin de se différencier de cette NDP qui, visiblement, ne fait pas vraiment dans la modération face au Système.

    Je leur souhaite bien du courage…

    Répondre
  15. Thibault Loosveld - 31 juillet 2010 8 h 17 min

    @ Jean-Pierre

    Ecoutez Monsieur Lionnel Luca sur RMC avant de le qualifier « d’inculte » !

    http://www.lionnel-luca.fr/actualité/

    Ce collectif est une très bonne idée. Elle permet à la droite nationale, la droite patriotique de faire entendre sa voix dans l’Assemblée Nationale.

    Répondre
  16. Pingback: Double peine et populisme débridé « Paroles de Griffon

  17. Daniel Berthiaume - 31 juillet 2010 13 h 18 min

    ‘Le collectif de la droite populaire croit en la gestion rigoureuse des deniers publics et en l’indispensable réduction de la dette. Un euro dépensé doit être un euro utile. Nous souhaitons transmettre aux générations futures une France au budget équilibré et aux dépenses maîtrisées. »…………………………………………………….

    Le coût total de l’aménagement du futur « Air Sarko One » avoisinerait les 176 millions d’euros. Une exception au plan de rigueur imposé au train de vie de l’Etat

    Répondre
  18. Arthur Goebles - 31 juillet 2010 19 h 08 min

    LA droite décomplexée !
    Les petits nazillons se décomplexent, en même temps dans un pays qui a toujours été conquis, plus rien n’étonne….
    Il faut dire que les envahisseurs ont toujours trouvé en ce pays un lieu très acceuillant, grâce au courage de son peuple, ils n’ont gagné qu’une seule bataille celle de la révolution, ironie du sort, son peuple s’et révolté contre ses propres dirigeants, pathétique….
    Bonne semaine les aprentis nazis

    Répondre
  19. lancelle - 18 septembre 2010 15 h 48 min

    Enfin! bravo! continuez, vous avez tout mon soutien! et si vous avez besoin d’aide n’hésitez pas à le faire savoir.

    Répondre
  20. Thierry - 17 octobre 2010 11 h 46 min

    La France vient de s’ aplatir devant les injonctions de Mme Reding puisqu’ elle accepte d’ adapter son droit national, suite à la crise provoquée par l’ expulsion des Roms.
    Soyons clairs: la grande querelle est bien celle de la SOUVERAINETE NATIONALE.Sommes nous encore maîtres de notre politique, de notre destin?
    Tout le reste en découle.Les valeurs qui font la France ne pourront être restaurées qu’ à la condition sine qua non de recouvrer notre souveraineté.Cela signifie la remise en cause de cette Europe qui viole les Nations alors que celles ci devraient être ses piliers.
    Sur les 35 députés signataires de votre charte, combien ont voté pour le traité de Lisbonne?
    Combien sont prêts à remettre en cause l’ Euro monnaie unique qui bride nos exportations pour le remplacer par l’Euro,monnaie commune?
    Combien sont prêts à approuver la sortie de l’ OTAN, cette machine au service de la stratégie mondiale des Etats-Unis?
    Ce courant au sein de l’ UMP sert -il de rabatteur dans la stratégie elyséenne consistant à rassembler son camp au lieu de séduire le camp adverse?
    Merci de répondre à ces questions essentielles.
    Il faut absolument regrouper tous les patriotes…

    Répondre
  21. Thibault Loosveld - 14 novembre 2010 21 h 32 min

    Félicitations au Collectif de la Droite Populaire dont l’un des Députés est devenu Secrétaire d’Etat, chargé des Transports.

    Répondre
  22. Pingback: La Droite Populaire » Blog Archive » La droite décomplexée s’organise à l’Assemblée

  23. Pingback: Un mariage pour tous, et après? « Paroles du Griffon Lyonnais

Exprimez vous!